Accueil
Les Low Tech pour une sobriété technologique ?
Partager

Les Low Tech pour une sobriété technologique ?

Un article rédigé par Nina Pavan - Dialogue RCF (Aix-Marseille),  -  Modifié le 19 avril 2021
Commune Planète (Aix-Marseille-Provence) Les Low Tech pour une sobriété technologique ?
Nicolas Kaplan, fondateur du Low Tech lab de Marseille explore avec nous l'idée de la sobriété technologique et du système D revisité.
Nicolas Kaplan (gauche) fondateur du Low Tech Lab Marseille Nicolas Kaplan (gauche) fondateur du Low Tech Lab Marseille

Si l'on connait l'expression high tech, qui désigne les 'techniques de pointe' dans les sciences, la communication ou encore l'industrie, les 'low tech' restent une appellation encore méconnue. 

Nicolas Kaplan ingénieur et fondateur du Low Tech Lab de Marseille le reconnaît volontiers : le terme low tech, un peu barbare, englobe des savoirs-faire déjà existants et peut rappeler le 'système D'. Mais l'important c'est la philosophie derrière les mots.

Utiles, accessibles et durables

Le crédo des Low Tech se résume en trois mots clés : utile, accessible et durable. L'objectif est de rechercher une sobriété technologique dans ses usages pour 'mieux vivre avec moins', rendre ces technologies accessibles en les concevant libres de droit et surtout durables en oppositon à l'obsolescence programmée - c'est-à-dire des techniques de réduction volontaire de la durée de vie des produits mis sur le marché.

Pour Philippe Bihouix, promoteur des low tech en France, la philosophie des low tech s'inscrit en contradiction de l'idée de la 'corne d'abondance' des high tech et de la croissance infinie.

Toujours plus de technologie serait LA solution à tous les maux de l'humanité. Philippe Bihouix et les partisans des low tech veulent se détourner de ce schéma de pensée. 

Les Low Tech à Marseille 

A l'instar de Nicolas Kaplan, diplômé de l'école des Arts et Métiers d'Aix-en-Provence de nombreux jeunes ingénieurs se tournent vers la philosophie des low tech, pour explorer une voie alternative à la course en avant vers des technologies de plus en plus complexes. 

Le Low Tech Lab France, créé par Corentin de Chatelperron, se donne pour mission de découvrir et développer toutes les inivitatives techniques qui permettraient de répondre efficacement aux enjeux de nutrition, d'énergie, de déplacement ou d'habitat, en France et dans le monde. 76 pays comptent des initiatives de low tech, référencées par le Low Tech Lab France. 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

Commune Planète en Provence - Le magazine de l'écologie
Cet article est basé sur un épisode de l'émission :
Commune Planète (Aix-Marseille-Provence)

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don