Accueil
Les habitants donnent leurs idées pour le projet de Cité 2025
Partager

Les habitants donnent leurs idées pour le projet de Cité 2025

Un article rédigé par Lucas Lauber - RCF Saint-Étienne, le 15 décembre 2022  -  Modifié le 15 décembre 2022
L'invité de la rédaction (Saint-Etienne) Les concertations autour de la Cité 2025 avec Marc Chassaubéné

La ville de Saint-Étienne a restitué le résultat des 18 concertations publiques sur le projet de Cité 2025. Des échanges avec les habitants qui ont fait évoluer les axes de travail sur le projet.

Avec Cité 2025, la cité du design se transforme en un lieu vivant, ouvert sur le quartier. ⒸSaguez&Partners Avec Cité 2025, la cité du design se transforme en un lieu vivant, ouvert sur le quartier. ⒸSaguez&Partners

Faire de la Cité du design un lieu de vie, ouvert sur le quartier. C’est l’ambition de la municipalité de Saint-Étienne avec son projet Cité 2025. Pour imaginer un lieu pour tous, la ville de Saint-Étienne a organisé 18 temps de concertation de juin à octobre 2022. Au total, 225 personnes ont participé à ces temps d’échange. Les habitants et les commerçants du quartier ont ainsi pu donner leurs idées pour mieux se réapproprier le site de la Cité du design. Plus que la Cité, c’est le quartier qui est concerné par ces futurs aménagements.

 

La Cité du Design, un futur lieu de vie

 

Aujourd’hui, la Cité du Design est un lieu important de la ville de Saint-Étienne, mais ce n’est pas pour autant un site qui attire les habitants. Avec Cité 2025, le but est au contraire d’en faire un lieu que les habitants vont pouvoir s’approprier, et dans lequel ils vont pouvoir passer du temps.

Pour cela, le premier axe de travail qui ressort des concertations est la végétalisation. Comme l’explique Marc Chassaubéné, adjoint au maire chargé de la culture et du design et président de la cité du design, c’est un lieu “très minéral. Une végétalisation apporterait donc des zones de fraîcheur”. Ainsi, dans la Cité du design et sur les places qui l’entourent, des arbres vont être plantés pour apporter un climat plus agréable au site.
 

La vie à l’intérieur de la cité passe aussi par une plus forte présence d'activités. Aujourd’hui, le site est en grande partie dédié au culturel, demain il sera aussi un lieu qui attirera la population pour ses commerces, ses restaurants et son hôtel. Un développement qui s'accompagne de “concepts” pour mettre en valeur l’originalité d’un site tel que celui de la Cité du design.

 

Le bâtiment de la Platine (en bas de l’écran), empêche en ce moment la visibilité et l’accès facile au reste de la Cité du design.

 

La Cité du design est une entrée de ville”, Marc Chassaubéné

 

La Cité du design est une porte d’entrée sur le centre-ville. C’est en tout cas ce qu'ont exprimé les habitants à travers les concertations. C’est pour cette raison que l’objectif est d’optimiser l’ouverture de la cité sur la ville. Cela passe principalement par l’ouverture de la Platine. Aujourd’hui, le bâtiment à l’entrée de la cité bloque l’accès et la visibilité sur le reste du site. L’objectif est donc de beaucoup plus l’ouvrir pour que les espaces situés devant et derrière le bâtiment communiquent mieux.

L’ouverture de la cité sur le quartier peut se faire aussi à travers l’aménagement des places adjacentes. La place Carnot sera par exemple refaite en concevant mieux la traversée de la place avec un cheminement accessible et éclairé, de quoi atténuer le sentiment d’insécurité. Pour que le design garde une place importante dans le quartier, du mobilier urbain sera également disposé avec une attention particulière sur le design actif. Cela peut passer par des bancs design, comme ils en avaient été déjà disposés pendant la Biennale du Design de 2022 avec l’opération “Banc d’essai”.

 

Avec toutes ces nouvelles idées en tête, la ville lancera les premiers travaux au premier trimestre 2023. La totalité des bâtiments devraient être livrés entre 2024 et 2026.
 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don