Accueil
Les dessous du mot trottinette
Partager

Les dessous du mot trottinette

Un article rédigé par Jean Pruvost - RCF,  -  Modifié le 9 mai 2019
Ces petits engins motorisés sont la nouvelle mode des centres-villes. Mais d'où vient ce mot ? La réponse de Jean Pruvost !
podcast image par défaut

Il y a des mots qui fleurent bon l’enfance et qui depuis quelques temps sont venus rattraper les adultes : tel est le parcours de la trottinette, un des rares mots avec cinq t, presque la moitié du mot ! Le mot est récent en français, mais il est aussi d’une vitalité renouvelée depuis ces dernières années. Eh bien sans trottiner nous allons le soumettre au contrôle, contrôle étymologique...

AU DÉPART, LA TROTTINETTE, EST UN JOUET, ON EST BEAUCOUP À EN AVOIR BÉNÉFICIÉ ET ON EST TOUT ÉTONNÉ AUJOURD’HUI DE VOIR DES MESSIEURS EN COSTUME-CRAVATE PARCOURIR LES ARTÈRES DES VILLES, EN TROTTINETTE. DE QUAND DATE CE MOT ?

Pour être précis, la première attestation en langue française de ce mot en tant que "planchette montée sur deux roues, munie d’une tige de direction orientant la roue avant", date de 1902. C’est donc en tant que véhicule, un mot du XXe siècle. Pourtant il faut remonter plus en amont dans le temps, au XIXe pour en repérer la première trace avec un autre sens.

En 1843, on atteste déjà, en effet, du mot trottinets, au masculin et au pluriel pour évoquer les souliers et, dès 1889, on bénéficie d’une attestation évoquant les trottinettes, au pluriel et au féminin, en tant que bottines, dans Mes lundis en prison de Gustave Macé qui fut Commissaire à Paris.

Si en 1902 apparaissait donc la trottinette à deux roues, la trottinette à pédale naissait en 1950, puis à la fin des années 1980 devenait pliable et destinée aux adultes. Quant à la patinette, mot attesté en 1922 et donné comme synonyme de trottinette, elle a en principe trois roues. Comme la patinette est issue du verbe patiner, la trottinette est bien sûr issue du verbe trottiner, attesté en 1410, pour désigner le fait de marcher à petits pas pressés.

Au départ il y a de fait le verbe trotter d’origine francique, treten, marcher. Existe aussi le trottin, mot archaïque désignant depuis 1842 le jeune employé chargé de faire les courses en ville, trottin ayant désigné affectivement le lapin en 1598. La trottinette appartient donc à une grande famille !

ET PUIS ON EST PASSÉ À LA TROTTINETTE MOTORISÉE, ELECTRIQUE...

En fait, les premières trottinettes motorisées ont été essayées dès 1919, mais des progrès fulgurants ont été réalisés dans les années 1980 grâce à des moteurs à essence de moins de 2 kg, propices à des compétitions aux États-Unis. Enfin en 2018, les trottinettes électriques envahissaient nos chaussées urbaines, en libre-service.

Attention, vitesse maximale autorisée : 25 km/h. Je crois bien que vers dix ans en descendant la côte près de chez moi, j’étais en excès de vitesse ! Aujourd’hui, ça peut coûter 1500 euros... Oui, à l’époque il n’y avait pas de radar pour trottinette !

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don