Accueil
Les actes transphobes et homophobes en augmentation

Les actes transphobes et homophobes en augmentation

RCF, le 17 mai 2023  -  Modifié le 17 juillet 2023
Journal RCF Journée mondiale de lutte contre l'homophobie et la transphobie

Le 17 mai, c'est la Journée mondiale de lutte contre l'homophobie et la transphobie. L’association SOS Homophobie, qui publiait ce lundi 16 mai son rapport annuel, dresse le constat d'une augmentation des actes homophobes et transphobes en France.

©Unsplash ©Unsplash

Insultes, crachats, discriminations et violences physiques sont en augmentation. Le rapport 2023 ""sur les LGBTIphobies" de SOS Homophobie recense une agression physique homophobe tous les deux jours en 2022. Et un mal-être qui se propage sur parmi les jeunes trans.

 

La transphobie en augmentation

 

L’homophobie mais aussi la transphobie explose à l’encontre des personnes transgenres. Et notamment les jeunes. Au micro d'Héloïse Weisz, Véronique Godet, co-présidente de SOS Homophobie, cite l’exemple de Sacha, "un lycéen, un jeune trans, qui est rejeté par sa famille, qui doit rencontrer un psychanalyste qui le mégenre, qui lui dit que sa transidentité est contre-nature, qui lui propose une pseudo gratuite conversion alors que l’on sait que c’est interdit…" "On imagine que Sacha ne trouve sa place nulle part."

 

 

→ À LIRE : Transgenre et transidentité, de quoi parle-t-on ?

 

 

Un mal-être croissant chez les jeunes trans

 

"Chez les jeunes, on s’aperçoit qu’un quart des adolescents et des adolescentes évoquent un mal de vivre", prévient Véronique Godet. Par exemple, Arthur, "jeune trans de 14 ans, qui est harcelé, mégenré, appelé à l’école avec son nom de naissance, interrogé dans la cour sur ses organes génitaux, sur les réseaux sociaux le harcèlement se poursuit..." Lui qui "était un bon élève", aujourd’hui "refuse d’aller à l’école". Véronique Godet le souligne, les conséquences "sont dramatiques sur nos vies".

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don