Accueil
"L’enfant grandissait et se fortifiait, rempli de sagesse" (Lc 2, 22.39-40)
Partager

"L’enfant grandissait et se fortifiait, rempli de sagesse" (Lc 2, 22.39-40)

RCF,  -  Modifié le 27 décembre 2020
Prière du matin "L’enfant grandissait et se fortifiait, rempli de sagesse" (Lc 2, 22.39-40)
"L’enfant grandissait et se fortifiait, rempli de sagesse" Méditation de l'évangile (Lc 2, 22.39-40) par le père Jean Marie Petitclerc Chant final: "Alléluia" par le groupe SYMEON
benny-jackson-UNSPLASH benny-jackson-UNSPLASH

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

Quand fut accompli le temps prescrit par la loi de Moïse
pour la purification,
les parents de Jésus l’amenèrent à Jérusalem
pour le présenter au Seigneur.
Lorsqu’ils eurent achevé tout ce que prescrivait la loi du Seigneur,
ils retournèrent en Galilée, dans leur ville de Nazareth.
L’enfant, lui, grandissait et se fortifiait,
rempli de sagesse,
et la grâce de Dieu était sur lui.
 
Source : AELF

Méditation Père Jean-Marie Petitclerc

            « Vos enfants ne sont pas vos enfants. Ils viennent à travers vous mais non de vous. Et bien qu’ils soient de vous, ils ne vous appartiennent pas. » écrivait dans un texte devenu aujourd’hui célèbre le poète libanais Khalil Gibran. Le couple chrétien est invité à recevoir l’enfant comme un don de Dieu. Tel est le sens de la présentation de Jésus au temple par ses parents, Joseph et Marie, invités à reconnaître le don de Dieu dans cet enfant qu’ils accueillent dans leur famille que nous aimons qualifier de « sainte ».
            Leur rôle, comme celui de toute famille, est d’offrir à l’enfant ce lieu où il pourra grandir et se fortifier, pour reprendre les termes du dernier verset de ce récit.
            La famille, un lieu pour grandir. Ceci nécessite que les parents n’enferment pas leur enfant dans les projections qu’ils effectuent sur lui… Il ne s’agit pas en effet de faire en sorte que l’enfant réalise le projet de ses parents, mais de l’aider à réaliser son propre projet, en répondant à sa vocation. Peut-être Joseph a-t-il rêvé à un moment de pouvoir confier à Jésus son atelier de charpentier ? Il devra faire le deuil d’un tel projet !
            La famille, un lieu pour se fortifier. Et l’homme est ainsi fait qu’il n’est capable d’affronter une difficulté qu’en se remémorant ses réussites antérieures. Le rôle important que doit jouer la famille, c’est d’aider l’enfant à mémoriser ses réussites. J’aime dire aux parents combien il est important de fêter le premier pas de l’enfant, ses premiers plongeons dans la piscine, ses premiers tours de vélo. C’est en aidant l’enfant à mémoriser ses réussites qu’on le fortifie pour affronter les difficultés des lendemains. J’ai expérimenté, comme éducateur, les dégâts causés chez l’enfant lorsque son entourage est continuellement prêt à souligner ses échecs. Fortifier l’enfant, c’est veiller à la construction de son estime de soi.
            En fêtant aujourd’hui la sainte famille, puissent tous les parents, à l’exemple de Marie et Joseph, prendre conscience de leur responsabilité éducative !
 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don