Accueil
Le Pape et le Président
Partager

Le Pape et le Président

RCF,  -  Modifié le 21 juin 2018
podcast image par défaut

Sans doute le savez-vous, le Président Macron se rendra à Rome mardi prochain, afin d’y rencontrer le Pape François. Dossiers et couvertures spéciaux se préparent avec frénésie dans les médias chrétiens mais aussi dans les organes de presse profanes. Tout ce qui concerne les relations entre l’Eglise et l’Etat suscite en effet attrait et émotion, dans notre pays qui est à la fois l’un des moins religieux et l’un des plus catholiques du monde. Rencontre au sommet en vérité que celle du Pape avec le Président du « pays qu’une longue tradition désigne comme ‘la fille aînée de l’Eglise’ » ainsi que le rappelait…le Président Valéry Giscard d’Estaing en accueillant Jean-Paul II à Paris le 30 mai 1980 !

Ecoutez ce qu’écrivait Victor Hugo il y a plus de cent-cinquante ans. On sait que notre romancier et poète national n’était ni un clérical ni un enfant de chœur. « On ne sait pas ce que peut être un pape. Si le pape veut, il sera le souverain le plus puissant de l’Europe. Un pape qui marcherait selon son temps devrait dominer et pourrait soulever le monde. Il a un levier si énorme – la foi, la conscience, l’esprit ! Il peut troubler d’un mot le cœur des masses. Toutes les âmes sont des mines toujours chargées pour l’étincelle d’un tel pape. Quel incendie s’il lui plaît ! Quel rayonnement s’il le veut ! »

Que peut-on attendre concrètement de la rencontre entre Emmanuel Macron et le Pape François ? Il y a d’abord la grâce même de la rencontre comme telle. Le Pape François, comme ses prédécesseurs, n’est pas d’abord n’importe quel chef d’Etat mais un homme de foi au charisme exceptionnel dont le rayonnement marque immanquablement ceux qui lui rendent visite. Il y aura aussi les sujets vraisemblablement mis à l’ordre du jour : migrants, bioéthique, paix au Moyen Orient. Sur des thèmes de ce genre, le Pape ne se situe pas sur le plan technique des décisions immédiates mais peut susciter des prises de conscience parfois décisives. Voilà ce qui doit, au-delà du décorum et des petites phrases, habiter le 26 juin la prière des catholiques de France.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don