Accueil
Le musée Barthélémy Thimonnier
Partager

Le musée Barthélémy Thimonnier

RCF Lyon,  -  Modifié le 11 septembre 2019
Bienvenue au musée Barthélemy Thimonnier pour découvrir deux inventions révolutionnaires. les machines à coudre et les cycles.
2018-RCF LDT- Laetitia Jandet au micro de Laetitia de Traversay 2018-RCF LDT- Laetitia Jandet au micro de Laetitia de Traversay

Nous vous emmenons visiter le musée Barthélemy Thimonnier, à Amplepuis.
Dans une ancienne chapelle, le musée Barthélemy Thimonnier vous emmène à la découverte de deux inventions du 19e siècle : les machines à coudre et les cycles.
Fondé en 1985, le musée occupe l'ancien hôpital d'Amplepuis et sa chapelle de style néogothique. Ce cadre étonnant offre un écrin pour les collections labellisées Musée de France en 2005.
Nous suivons la visite de Laetitia Jandet, chargée des publics du musée de la COR, la communauté d'agglomération de l'Ouest Rhodanien, au micro de Laetitia de Traversay.

Le point de départ, ce fut dans les années 60, un groupe d’amis passionnés d’histoire. Puis germe l’idée d’un musée de la machine à coudre, dans la patrie de Barthélemy Thimonnier. Une soixantaine de machines est collectée et en 1977, la maison habitée jadis par Barthélemy Thimonnier est rachetée par la commune et confiée au groupe archéologique qui en restaure l’intérieur. En 1976. La vie du groupe s’organise, avec des sorties, des visites de sites historiques, des conférences, des publications : résultats des recherches sur l’histoire d’Amplepuis et de ses environs.

Barthélemy Thimonnier, né à L'Arbresle (Rhône) le 19 août 1793 et mort à Amplepuis (Rhône) le 5 juillet 1857, est un inventeur français. Il a notamment inventé la machine à coudre.Bien qu'ayant remporté des prix à des expositions universelles et ayant eu des éloges dans la presse, l'utilisation de la machine ne se répand pas. La situation financière de Thimonnier est difficile, il doit cependant faire vivre sa famille. De nombreux voyages dans la capitale ne lui apportent pas la fortune et il termine sa vie comme tailleur d'habits, dans la misère, réduit à vendre ses outils pour subvenir à ses besoins.
Il meurt le 5 juillet 1857 à Amplepuis à l'âge de 63 ans, comme de nombreux inventeurs, sans avoir profité du fruit de sa découverte. Il y repose, d'abord dans la fosse commune, puis sous le monument qui lui est consacré.
Les machines à coudre de marque Thimonnier continueront à être produites et commercialisées en France jusqu'au xxe siècle. Un musée-collection présentant une centaine de machines -dont une des premières machines à coudre de Thimonnier-est situé dans les locaux de l'entreprise Thimonnier à Saint-Germain-au-Mont-d'Or.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don