Accueil
Le BILLET de Vincent Pointillart "J'ai vu la souffrance de mon peuple dit le Seigneur et j'y ai répondu"
Partager

Le BILLET de Vincent Pointillart "J'ai vu la souffrance de mon peuple dit le Seigneur et j'y ai répondu"

Un article rédigé par BR - RCF Bordeaux,  -  Modifié le 18 novembre 2016
Le pape François en recevant le week end dernier quelques 6000 pauvres au Vatican montrait au monde les vraies valeurs de l'église comme le proposait en son temps Saint Laurent.
Béatrice Ringenbach Bordeaux Béatrice Ringenbach Bordeaux

Un détail m'a frappé, le pape, loin d'un discours tout fait, prenait des notes pendant les paroles des intervenants issus de la rue, pour ensuite les réutiliser en direct pendant sa prise de parole. Il écoutait vraiment la souffrance mais aussi la joie et la foi de ces personnes aux vies cahotiques. Il se laissait enseigner jusqu'à ce qu'un petit groupe vienne prier sur lui et avec lui. Nous étions ainsi invités à regarder ces personnes avec un coeur nouveau, un coeur de chair et non de pierre.
Cet évènement "fratello"nous posait aussi à chacun la question de nos choix personnels et politiques. Nous sommes tous, sur des points variés, des pauvres en puissance ou des pauvres qui se cachent.
Faut il toujours se défendre contre le différent ou se laisser enseigner par lui parce qu'il a en lui une partie de la solution?
Et si nos hommes politiques en faisaient autant!  A ne pas écouter les vrais questions que posent les citoyens, à ne pas écouter les propositions pratiques de ceux qui font dans le quotidien plus qu'ils ne pensent dans des bureaux, un résultat électoral à l'américaine nous pend au nez.
Je ne crois pas que beaucoup d'entre eux écouterons ce billet ou le lirons, alors c'est à nous citoyens, plutôt que de se moquer ou de pleurnicher sur les résultats récents, c'est à nous de les interpeller par tous les moyens pour que l'homme soit remis au centre du débat, tous les hommes quelle que soient leurs histoires, car ils sont notre bien commun le plus précieux. 

Vincent Pointillart

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don