Accueil
L'alphabétisation et le multilinguisme
Partager

L'alphabétisation et le multilinguisme

RCF,  -  Modifié le 30 septembre 2019
On célébrait dimanche 8 septembre la journée mondiale de l'alphabétisation, l'occasion de mettre en perspective l'éducation de qualité et l'égalité entre les sexes.
podcast image par défaut

Une journée qui est née à Téhéran en septembre 1965, en Iran, lors du Congrès mondial des ministres de l'Éducation sur l'élimination de l'analphabétisme. Une journée qui avait cette année pour thème « Alphabétisation et multilinguisme ».
 

 ALPHABÉTISATION ET MULTILINGUISME 

Le monde bouge et quand je parle d'un monde qui bouge, je parle de mobilité humaine liée entre autres aux flux migratoires. En France selon une étude de 1999, du fait de l'héritage régional, de l'immigration, des relations transfrontalières et de l'apprentissage scolaire, ce sont, en plus du français, 400 langues qui sont utilisées de manière habituelle ou occasionnelle, par 26% de la population (soit 12 millions de locuteurs). 

Aujourd'hui sur 7000 langues parlées dans le monde, 50 % sont considérées comme menacées de disparition. En associant alphabétisation et multilinguisme, on permet à de multiples cultures, visions du monde et systèmes de connaissances de coexister et d’évoluer. Pour Audrey Azoulay Directrice générale de l’UNESCO : « L'alphabétisation est le point de départ de toute forme d'éducation inclusive de qualité. »
 

Il existe des solutions 

Il existe de multiples solutions et sur lesquelles nous reviendrons sûrement dans le courant de l'année : faire évoluer le nombre de langues utilisées sur internet puisqu’aujourd’hui seuls 5% des 7000 langues parlées sont présentes sur le web.  Mais ce matin je souhaiterais vous en évoquer 2 sur les 5 qui se verront remettre ce soir le Prix d'alphabétisation UNESCO.
 
La première solution se nomme TELL ME, il s’agit d’un programme de Théâtre pour l'éducation et l'alphabétisation des migrants en Europe, L'initiative vise à améliorer les compétences des migrants en matière d'alphabétisation grâce à une approche pédagogique fondée sur le théâtre qui utilise la narration dans la langue maternelle des apprenants avant de passer progressivement à l'apprentissage de la langue du pays d'accueil.

Le second projet primé est mené par La SO DE FITEX (Société sénégalaise de développement et des fibres textiles) il s’agit d’un programme d'alphabétisation et de développement des compétences des agriculteurs du sud du Sénégal dans les trois langues nationales. Cependant, devant la tâche et en dépit des progrès réalisés, les problèmes d'alphabétisation persistent, du fait d'une répartition inégale entre les pays et les populations. Mais il ne faut pas se laisser abattre, car c'est avec les petits ruisseaux que l'on fait les grandes rivières et bien évidemment se souvenir qu’à tous on peut tout.   

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don