Accueil
La nature, c'est bon pour la santé !
Partager

La nature, c'est bon pour la santé !

Un article rédigé par Pascal Greboval, Melchior Gormand - RCF, le 7 décembre 2022  -  Modifié le 7 décembre 2022

Pascal Greboval, rédacteur en chef du magazine Kaizen se confie sur les bienfaits de la nature.

© Hans de Pixabay © Hans de Pixabay

Les vertus du scoutisme

 

Aujourd’hui, je regarde ce mouvement avec empathie et intérêt. Le scoutisme a différentes vertus : l’ouverture à une dimension spirituelle, qui n’est pas forcément religieuse, l’apprentissage du vivre ensemble, une expression parfois un peu galvaudée mais bien réelle chez les scouts et la reconnexion à la nature. Trois approches qui me semblent fondamentales à la construction du citoyen d’aujourd’hui et de demain. Donc si le scoutisme développe ces piliers, je dis bravo !

 

La reconnexion à la nature

 

Crystèle Ferjou, pionnière de la classe dehors comme professeure des écoles, et qui dispense des formations aux enseignants qui souhaitent mettre en œuvre de la pédagogie par la nature, résume très bien les bénéfices de la nature pour les enfants. La nature favorise l'apprentissage que ce soit en milieu scolaire ou en famille. Elle améliore notamment l’attention et l’enthousiasme. Et cela concerne bien-sûr les savoirs fondamentaux. Prenons l’exemple de la maîtrise du français. La nature est une source inépuisable d’observations et de découvertes qui incitent à développer le langage. Les jeunes enfants y mémorisent davantage de mots car ils en font l’expérience pas uniquement sur le plan intellectuel.

 

La nature favorise la coopération

 

Si un enfant souhaite déplacer une pierre trop lourde pour lui, il demande de se faire aider par un camarade ou un adulte. Enfin c’est bon pour la santé des enfants y compris les tous petits. Comme le précise Sarah Wauquiez : "en moyenne, dans les crèches classiques, les enfants sont absents pour cause de maladie 8% du temps contre 3% pour les crèches en nature". De même, selon la directrice d’une crèche à Paris ou les enfants passent 80% de leur temps dehors, il n’y a pas d’épidémies de gastro. La nature est aussi un formidable vecteur pour développer la motricité des enfants, et enfin parce que se reconnecter à la nature c’est par essence développer une approche spirituelle.

 

La nature, approche spirituelle ?

 

Se reconnecter à la nature c’est échapper à la tentation du moi, unique, égo centré, c’est comprendre que nous sommes tous liés et interdépendants avec l’intégralité du monde vivant, ce que les amérindiens, les bouddhistes, les hindouistes ont mis au cœur de leur enseignement, et ce que finalement le scoutisme introduit aujourd'hui dans son approche. Alors que ce soit avec les scouts ou sans les scouts et à l’approche des vacances de Noël, parents, grands-parents, même pendant les vacances qui approchent, prenez le temps de sortir et vous connecter à la nature avec les enfants. Observez les bouts de nature qui vous entourent et fêtez avec eux le solstice d’hiver, ce moment qui célèbre le renouveau, la renaissance, le retour de la lumière. Un vrai moment qui conjugue nature et spiritualité.
 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don