Accueil
La Conférence des Evêques de France face aux "questions nouvelles" dans l’Eglise
Partager

La Conférence des Evêques de France face aux "questions nouvelles" dans l’Eglise

Un article rédigé par Jean-Baptiste Le Roux - RCF,  -  Modifié le 11 avril 2016
Et parmi ces questions, le problème de la pédophilie dans l’Eglise, dans un contexte particulier, après les différentes révélations dans le diocèse de Lyon.
podcast image par défaut

A compter de ce lundi et jusqu’au mardi 12 avril, se tient à la Conférence des Evêques de France un Conseil permanent, où vont être abordées les "questions nouvelles", selon les propres termes de l’épiscopat. Parmi ces questionnements, l’accueil et la mise en place de l’exhortation apostolique Amoris Laetitia, révélée vendredi 8 avril dernier par le Vatican, mais également le problème de la pédophilie dans l’Eglise.
 
Une question abordée dans un contexte particulier, où l’Eglise de France est fortement ébranlée par plusieurs affaires de pédophilie, révélées notamment dans le diocèse de Lyon. Alors que plusieurs plaintes visent le cardinal archevêque de Lyon Mgr Philippe Barbarin, pour "non dénonciation de crimes" dans le cadre de l'affaire Preynat notamment, la Conférence des Evêques de France pourrait annoncer, au cours de la conférence de presse qui se tiendra mardi, de nouvelles mesures pour lutter et mieux prévenir les cas d’abus sexuels au sein de l’institution religieuse.
 
A ce sujet, une nouvelle édition de la brochure "Lutter contre la pédophilie", réalisée par l'épiscopat français en 2002, ainsi que de fiches pratiques à destination des évêques devraient paraître prochainement. Pour Marie-Jo Thiel, professeure d'éthique à la Faculté de théologie catholique de l'Université Marc Bloch de Strasbourg, "témoin du travail de l’Eglise de France à ce niveau-là", l’institution religieuse doit avant tout se préoccuper des victimes.

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don