Accueil
JMJ: 80 jeunes du diocèse de Nice se rassemblent à la Garoupe
Partager

JMJ: 80 jeunes du diocèse de Nice se rassemblent à la Garoupe

Un article rédigé par Stèvelan Chaizy-Gostovitch - RCF Nice Côte d'Azur, le 19 novembre 2022  -  Modifié le 4 décembre 2023
L'info de la Côte d'Azur JMJ: 80 jeunes du diocèse de Nice se rassemblent à la Garoupe

Un premier rassemblement de préparation aux JMJ a eu lieu dans le diocèse de Nice au sanctuaire de la Garoupe. 80 jeunes ont répondu présent. 

Les jeunes du diocèse de Nice au sanctuaire de la Garoupe - Photo organisation Les jeunes du diocèse de Nice au sanctuaire de la Garoupe - Photo organisation

Ils se sont rassemblés à la mi-journée au sanctuaire de la Garoupe à Antibes. 80 jeunes lycéens, étudiants et jeunes professionnels du diocèse de Nice ont répondu présent à cette première journée de préparation aux JMJ: les Journées Mondiales de la Jeunesse. Un rendez-vous attendu mais peu connu des jeunes présents: "levez la main ceux qui connaissent !". Une dizaine de jeunes disent oui. Christelle Rinaldi, fait partie de l'équipe d'organisation pour le diocèse de Nice. "Les JMJ c'est un peu inconnu au bataillon" constate-t-elle. 

 

Travailler la notion de pèlerinage

 

Alors l'après-midi consacrée aux JMJ a pris tout son sens. Découverte de cet événement international et rappel de ce qu'est un pèlerinage. "Quels sont les pèlerinages chrétiens que vous connaissez ?" Les groupes de jeunes discutent: "Lourdes ! Cotignac !"

 

Je veux le transmettre aux jeunes pour leur dire vous allez vivre un truc de dingue

 

Christelle Rinaldi explique que ce questionnaire fait partie des moyens de les motiver pour leur faire découvrir les JMJ. La journée a aussi permis à ceux qui ont participé aux Journées Mondiales de la Jeunesse de raconter l'expérience qu'ils ont vécu sur place à Madrid ou Cracovie. Christelle se souvient. "C'était incroyable, de voir autant de monde qui partageait la même foi, ça m'a tellement marquée que je veux le transmettre aux jeunes pour leur dire vous allez vivre un truc de dingue".