Accueil
Jeunesse, tout dépend de la définition !
Partager

Jeunesse, tout dépend de la définition !

RCF,  -  Modifié le 30 novembre 2018
Chaque jour Jean Pruvost décypte un mot qui fait l'actualité.
podcast image par défaut

On va explorer quelque chose qui est bien difficile à définir, la « jeunesse ». Parce que bien sûr d’emblée on dira que la « jeunesse » du cœur n’a pas d’âge, mais s’agissant du corps, on est bien obligé de constater que c’est une période de l’existence qu’on aimerait ne pas voir s’enfuir… 

S’agissant de son étymologie, aucun doute, il vient d’un latin tardif, jovenus, signifiant « jeune », lui-même issu d’une racine indo-européenne, iewen, de même sens. Mais on se pose tout de suite une question, quand est-on jeune : jusqu’à quand reste-t-on jeune en termes anatomique ? C’est là que nos dictionnaires sont surprenants, notamment Richelet qui donne en 1680 cette définition du mot jeunesse : « âge qui suit immédiatement l’adolescence. » Voilà qui étonne et semble ne pas ranger l’adolescence dans la jeunesse. Et de fait un exemple qui suit paraît le confirmer : « C’est être malheureux de passer sa jeunesse sans aimer. » Ce qui nous pousse à aller consulter le mot « adolescence » dont la définition est claire : « Le premier âge après l’enfance. Être dans l’adolescence. L’adolescence du monde. » Alors, on comprend mieux l’ordre des âges : d’abord l’enfance, puis l’adolescence, enfin la jeunesse.

Cela étant, on s’est vite aperçu que la jeunesse avait un sens large, et en 1690, Furetière n’hésite pas à le signaler : « Ce terme est relatif », écrit-il dans son Dictionnaire universel, « il s’étend à plus ou moins d’années, suivant la qualité des choses & des personnes » Et on apprécie qu’il y ait des exemples : « Un chêne est encore jeune à 50 ou 60 ans, un homme jusqu’à 20 ou 25, un jeune adolescent jusqu’à 15 ou 16, un jeune homme jusqu’à sa majorité » et arrive alors un exemple effrayant qui n’est plus vrai du tout : « Une femme n’est plus jeune passé 30-35 ans. » Aujourd’hui, dire cela serait être un mufle ! Mais rassurons-nous, avec l’exemple suivant, on peut être vieux à douze ans : « De deux enfants, ajoute Furetière, on appelle le premier le jeune, le deuxième, le vieux ».
STÉPHANIE : CE QUI FAIT QUE VOUS ÊTES, JEAN, EN PLEINE JEUNESSE ?

La seule chose qui me navre c’est que comme le dit un verbicruciste, la jeunesse est « un passage à sens unique ». Oui mais on peut retomber en enfance. Et pourquoi on ne commencerait pas le cycle ?

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don