Jardinage : 10 plantes qui résistent à la sécheresse

Amaury Perrin - RCF, le 26/05/2023 à 11:49
 -  Modifié le 26/05/2023 à 11:52
Écouter
Jardinage : 10 plantes qui résistent à la sécheresse

Les épisodes de sécheresse sont de plus en plus fréquents et débutent de plus en plus tôt. Cette année, dès le mois de mars, le Comité d'anticipation et de suivi hydrologique (CASH) alertait sur la sécheresse à venir cet été. De nombreux départements français sont concernés et voient déjà les premiers effets de ce manque d’eau, une vingtaine d’entre eux ont même déjà pris des mesures restrictives. Emmanuelle Fougère, notre experte en jardinage, vous donne quelques conseils et astuces pour limiter les dégâts sur vos plantes et bien les choisir dans ce contexte particulier. 

Certaines plantes résistent plus à la sécheresse que d'autres © Jens de Pixabay Certaines plantes résistent plus à la sécheresse que d'autres © Jens de Pixabay

Les canicules que la France a connues ces dernières années vont s’intensifier. Et le pays connait déjà une sécheresse précoce, « les nappes sont basses et il ne pleut pas assez », explique Emmanuelle Fougère qui insiste sur la nécessité de changer nos habitudes. « Mais les plantes peuvent survivre à la sécheresse », indique-t-elle. En effet, une partie des plantes s’adapte petit à petit aux changements climatiques, comme certains arbres qui abandonnent les branches qui leur demandent trop d’énergie.

 

 

10 plantes qui ne craignent pas la sécheresse

 

1 - Certains rosiers résistent très bien à la sécheresse !

C’est le cas du rosier de Banks, qui est un rosier liane pouvant s’élever jusqu’à 10 mètres de hauteur. Même si celui-ci ne fleurit pas longtemps, il a la qualité de ne pas avoir d’épines. « Il est idéal à planter sur un endroit de passage ou au pied d’une tonnelle », selon Emmanuelle Fougère. 

 

2 - Le figuier : un arbuste solide

Certaines parviennent à développer des racines puissantes et profondes pouvant aller chercher de l’eau très loin. C’est le cas du figuier, « un arbuste méditerranéen qui boit beaucoup et dont les racines peuvent aller jusqu’à 400 mètres ! ». 

 

3 - Les hélianthèmes, fleurs du soleil

Plante de soleil et de chaleur, l’hélianthème ne craint pas les étés secs, son principal ennemi étant les sols mal drainés. De plus, elle a une longue floraison s’étalant du printemps à la fin de l’été. Autres atouts : cette plante est mellifère et s’épanouit donc en plein soleil, elle apprécie le calcaire, et le vent comme le sel ne l’impactent pas.

 

4 - Attention à l’eucalyptus !

« Il résiste aussi très bien au manque d’eau mais ses racines la sentent », explique Emmanuelle Fougère. Les racines d’eucalyptus peuvent donc être envahissante au point de causer des dégâts et d’attaquer les canalisations.

 

5 - La gaura : vivace des pleines arides des États-Unis

Elle fait partie des vivaces les plus florifères et développe dès le début de l'été tout un buisson de fleurs graciles, blanches ou roses. Sa floraison se prolonge jusqu'en automne et peut dépasser sur le début d'hiver dans les régions tempérées. La gaura aime le soleil et les sols pauvres et drainants.

 

6 - La latina des plantes vivaces, c’est la verveine de Buenos Aires

Originaire d’Amérique du Sud, cette plante aux couleurs lilas égaye l’été et attire les pollinisateurs. Ses touffes de fleurs peuvent s’élever à deux mètres de haut et décorer des massifs. Il faut la planter en plein soleil, dans un sol bien drainé, frais et moyennement fertile. Et quand ses fleurs fanent, coupez-les sous la panicule pour en avoir de nouvelles. 

 

7 - Le géranium à grosses racines : vivace et rustique 

Il est un couvre-sol très persistant et tolérant, peu exigeant en termes d’exposition et de sol. À l'aise dans les racines des arbres, ce géranium résistant à la sécheresse a l'avantage d'empêcher les adventices de pousser. 

 

8 - Un couvre-sol sans arrosage ? Choisissez le plumbago rampant

Plante vivace qui ne craint ni la chaleur, ni le sec, ni le froid, le plumbago rampant a une croissance rapide. Il vit aussi bien dans un sol riche qu’un sol pauvre, son épanouissement n’en sera que peu différent. Offrez-lui simplement une exposition ensoleillée et en sol drainé, même calcaire. 

 

9 - Le romarin : la plante aromatique idéale

Cette plante de la famille des labiées supporte bien la sécheresse puisque c’est une plante méditerranéenne. « Celles-ci demandent peu d’eau, peuvent résister à des sécheresses extrêmes mais aussi à l’hiver ». Le romarin a simplement besoin de soleil et d’un sol caillouteux, il est même assez sensible à l’excès d’humidité.

 

10 - La lavande, autre fille du bassin méditerranéen

Elle se trouve dans la même situation que le romarin. Ses plantes ont développé des techniques et peuvent endurer la sécheresse sans difficulté. « Leurs feuilles sont plutôt grises et renvoient la chaleur », indique Emmanuelle Fougère, contrairement aux plantes à feuilles molles et vertes comme le basilic qui absorbent la chaleur du soleil.


Prenez-en de la graine !

Cet article vous a plu ?