Accueil
"Halte au psychodrame sur le Prélèvement à la Source"
Partager

"Halte au psychodrame sur le Prélèvement à la Source"

RCF Haute-Savoie,  -  Modifié le 26 septembre 2018
Près de la moitié des haut-savoyards sont concernés par la mise en place du prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu en 2019. On démêle le vrai du faux avec Philippe Lévin, directeur départemental des finances publiques de la Haute-Savoie.
podcast image par défaut

Serpent de mer de la fiscalité, promesse de campagne de François Hollande en 2012, le prélèvement à la source consiste à retenir l’impôt directement sur le salaire du contribuable, plutôt que de le laisser percevoir son salaire, déclarer ses revenus et ensuite payer l’impôt.

Une mesure controversée qui soulève beaucoup de questions... Lors d'une rencontre avec la presse, mardi 25 septembre à Annecy, Philippe Lévain, directeur départemental des finances publiques de la Haute-Savoie s’est voulu rassurant quant à la mise en oeuvre de ce big bang fiscal : "Je mets ma main à couper que d'ici 2 ans, tout le monde se demandera comment était l'ancien système"

Avec ce nouveau système, il garantit également "qu'il n'y aura aucun bug systématique". "Les équipes sont mobilisées" tient à rassurer Philippe Lévain.
 
Il tient également à rassurer les frontaliers. Ceux de Genève continueront avec le système suisse, et ceux du Valais devront composer avec le système français avec un statut similaire à celui d'un indépendant. "Ils seront prélevés tous les trimestres ou tous les mois sur leur compte bancaire" conclut le directeur départemental des Finances Publiques de la Haute-Savoie.    

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don