Accueil
Géopolitique
Partager

Géopolitique

RCF,  -  Modifié le 18 mai 2020
On a affaire là à un mot qui nous semble presque évident et sonne bien français. On y reconnaît, géo- la racine grecque qui désigne la terre et bien sûr le mot bien connu de « politique ».
podcast image par défaut

Il sonne donc bien français pourtant il est né dans une autre langue. Donc nous allons voyager un peu pour le radiographier.

Le mot est aussi passé par l’anglais, mais son vrai lieu de naissance est en fait le suédois. Quoiqu’à dire vrai la première fois qu’on le rencontre c’est avec le philosophe allemand Leibniz dans un manuscrit de 1679, mais inédit et donc sans lendemain. C’est pourquoi on considère que ce mot a été réinventé en 1889 par un professeur suédois Rudolf Kjellen et, à la mode des mots des langues du nord, politique se termine alors par un k. Il a bien sûr emprunté aux racines grecques. Géo, Gê désignant comme on le sait la divinité grecque de la terre synonyme de Gaïa, déesse dite primordiale, qui s’était unie avec Ouranos le ciel, pour engendrer les titans. Sitôt inventé, les Anglais empruntaient le mot géopolitique puils il passa en 1924 chez les Allemands pour aboutir en France en 1929. En voici la définition par le CNRS : « Étude des rapports qui existent entre les données physiques, en particulier géographiques, et la politique des États ». On l’utilisa beaucoup aussi en tant qu’adjectif, en parlant des facteurs « géopolitiques ». On créa aussi en 1929 un substantif, le géopoliticien, spécialiste donc de la géopolitique. Les géopoliticiens les plus renommés furent d’abord allemands, en étant déjà encensés par Lucien Febvre en 1945 dans son ouvrage célèbre Combats pour histoire. Aujourd’hui, évoquer la géopolitique, c’est notamment prédire le comportement politique international à travers les variables géographiques, le climat, la topographie, la démographie et les ressources naturelles.

On se rend compte maintenant qu’il faut aussi passer par les pandémies, et quelques temps avant on évoquait aussi le grand rôle des langues en géopolitique, la réalité passant par des langues parfois hégémoniques, on pense à l’anglais. Bien, je ne suis pas géopoliticien, mais, avec nos dictionnaires, on va lutter pour que le français reste une langue forte et d’harmonie. Une géolangue en somme avec mes géodictionnaires !

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don