Accueil
Gaël Perdriau plus que jamais critiqué à la métropole
Partager

Gaël Perdriau plus que jamais critiqué à la métropole

Un article rédigé par Lucas Lauber - RCF Saint-Étienne, le 8 décembre 2022  -  Modifié le 8 décembre 2022

Le conseil communautaire de Saint-Étienne Métropole se tient ce jeudi 8 décembre après-midi. Une assemblée largement hostile au président Gaël Perdriau, qui est de plus en plus incité à la démission.

Gaël Perdriau, dans les studios de RCF. ⒸLucas Lauber / RCF Saint-Étienne Gaël Perdriau, dans les studios de RCF. ⒸLucas Lauber / RCF Saint-Étienne

Combien de temps Gaël Perdriau pourra-t-il tenir son cap dans cette tempête de critiques ? Depuis plus de trois mois maintenant, le président de la Métropole stéphanoise est sous le feu médiatique et politique. Entre le présumé chantage à la vidéo intime, et les propos diffamatoires tenus à l’encontre du président de la région Laurent Wauquiez, Gaël Perdriau est affaibli dans ses fonctions à la mairie et la métropole. Mais bien qu’il semble être en difficulté depuis la fin de l’été, le président de la métropole n’a jamais été dans une situation aussi délicate.

Un président seul contre tous ?


Au contraire de la mairie, où il est soutenu publiquement par sa large majorité municipale, Gaël Perdriau se retrouve bien isolé à Saint-Étienne Métropole. Lâché même par son premier vice-président Hervé Reynaud, le président de la métropole essaie de résister au flot de critiques et de tenir la barre. Il joue la montre. Mais pour combien de temps ? Ce jeudi, plusieurs vœux pour sa démission pourraient être formulés en conseil communautaire. Les élus communistes Christophe Faverjon et Vincent Bony vont en porter un. Interrogé par RCF, Vincent Bony explique que “Gaël Perdriau doit se retirer de la présidence” pour que la métropole puisse fonctionner normalement. “Il faut absolument changer les choses, il y a une fatigue importante de l'ensemble des élus qui l'entourent”.
 

Les sons de la rédaction Viencent Bony demande la démission de Perdriau à la métropole

 

Pas de blocage” selon Perdriau


Dans une interview accordée au Progrès et à l’AFP hier soir, Gaël Perdriau réfute ces accusations. Pour lui, sa situation n’entraîne “pas de blocage institutionnel”. Lundi, il avait réuni ses vice-présidents pour une réunion d’urgence et s’expliquer sur les dernières révélations de Mediapart. 2h30 d’entrevue dans lesquelles les élus ont pu s’expliquer. Dans cette réunion et dans son entretien donné au Progrès et à l’AFP, Gaël Perdriau explique que les réponses seront apportées pendant ce conseil communautaire. Alors une réelle annonce est-elle à venir ou le président de la métropole va-t-il encore temporiser ? Verdict cet après-midi.
 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don