Accueil
Extension du pass sanitaire: comment les communautés religieuses s'organisent

Extension du pass sanitaire: comment les communautés religieuses s'organisent

Un article rédigé par Clotilde Dumay - RCF,  -  Modifié le 5 août 2021
L'actu chrétienne Le pass sanitaire à Taizé

Le Conseil constitutionnel doit rendre sa décision jeudi 5 août concernant l’extension du pass sanitaire. Une mesure qui concerne les centres spirituels, comme celui de Taizé.

Jeunes réunis à Taizé - Guillaume POLI/CIRIC Jeunes réunis à Taizé - Guillaume POLI/CIRIC

Une vérification systématique du pass sanitaire

 

En tant que lieu recevant du public, les centres spirituels doivent demander le pass sanitaire à toutes les personnes qui s’y rendent pour une retraite. C’est le cas notamment de la communauté œcuménique de Taizé. "On s’était organisé déjà début juin pour accueillir les participants aux rencontres en leur recommandant de se faire vacciner, ou d’amener un test à leur arrivée. A partir du moment où le pass sanitaire est devenu obligatoire pour les rencontres plus importantes, on a commencé à les vérifier systématiquement. Ceux qui n’ont pas le pass sanitaire, on leur demande de se faire tester" explique frère David, de la communauté de Taizé.

Des mesures qui n’ont pas forcément eu un effet négatif sur l’affluence dans la communauté. "On a beaucoup d’étrangers qui viennent. Les Français viennent souvent durant les vacances scolaires. Donc pour tous ceux qui viennent de l’étranger, les pass sanitaires ou les tests PCR sont demandés en France. Qu’on le demande ici, cela ne change rien. Cela rassure les personnes. Tous ceux qui sont là sont soit vaccinés soit testés" ajoute-t-il.

Taizé prépare ses rencontres européennes

 

En juillet dernier, les frères de Taizé ont accueilli entre 400 et 500 personnes chaque semaine. Une affluence qui devrait être plus importante durant le mois d’août même si l’on est loin des milliers de jeunes qui viennent normalement chaque été. "Nous transmettons beaucoup de choses par Internet maintenant, car malgré tout, beaucoup ne viennent pas. On transmet la prière du soir en audio tous les jours, et en vidéo le samedi. Nous avons des ateliers thématiques, des tables rondes que l’on transmet par Internet" conclut frère David.

Les frères de Taizé sont cependant déjà sur le pied de guerre, et se préparent à accueillir à la Toussaint plus de 2.000 personnes. Ils prévoient également d’organiser une partie de leurs traditionnelles rencontres européennes à Turin, en Italie. L’an dernier, l’événement s’était uniquement déroulé sur Internet en raison de la situation sanitaire.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

©RCF
Cet article est basé sur un épisode de l'émission :
L'actu chrétienne

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don