Accueil
Dominicain, un saint, un ordre ou une île ?
Partager

Dominicain, un saint, un ordre ou une île ?

RCF,  -  Modifié le 6 novembre 2018
Chaque jour Jean Pruvost décrypte un mot en lien avec l'actualité.
podcast image par défaut

De quand date l’entrée de ce mot, Dominicain, dans la langue française ? On repère tous que le mot se rattache à saint Dominique, mais depuis quand ? Est-ce un nom ? Un adjectif ? Les deux bien sûr… On peut évoquer par exemple un dominicain dans son costume dominicain. Alors radiographions ce bien joli mot.

Tout part bien sûr de Saint Dominique… et donc de l’ordre qu’il a fondé en 1275, un ordre destiné à la prédication… Et d’emblée avant même d’évoquer saint Dominique, rappelons que le nom même de Dominique vient du latin dominus, maître, qui a donné dominicus, signifiant qui appartient au Seigneur, ce qui d’une certaine façon rend bien a posteriori le fait que le prénom en français soit épicène, c’est-à-dire masculin ou féminin. On le sait, Dominique était un religieux castillan, qui prêcha auprès des cathares dans la région de Toulouse et fut canonisé en 1234. Il n’hésitait pas à organiser des débats publics, à discuter en public pour faire triompher la foi.

Les religieux intégrant son ordre, les dominicains suivaient alors l’exemple de Dominique marchant pieds nus sur les chemins, sans argent, pour aller discuter avec les représentants des Purs, des Parfaits, des Cathares, d’où leur nom de moines prêcheurs. Par la suite, l’ordre des Dominicains s’est orienté vers une forme de vie communautaire et démocratique entièrement commandée par la prédication de la parole de Dieu. Ils furent présents dans toute l’Europe, et s’illustrèrent particulièrement par leur action contre les hérésies et leur apport théologique. Et bien sûr le mot dominicain prend un tout autre sens s’il s’agit des habitants de l’île Dominique, État des Petites Antilles, qu’on appelle la République dominicaine, de langue anglaise. Pourtant, c’est la même racine.

Quel est le lien entre les deux mots, les dominicains frères prêcheurs, et les Dominicains de l’île Dominique ?

Eh bien, lorsque le 3 novembre 1493, au cours de son deuxième voyage, Christophe Colomb aborda les rivages de cette île, c’était un dimanche et il décida tout simplement d’appeler l’île du nom du jour où il l’avait découverte, domingo, en espagnol, ce qui donnera Dominique. Rappelons que dimanche, signifie jour du seigneur, dies dominicus, qui se contracta en diemenche en 1119 pour aboutir au mot dimanche. Jour du prêche. Tout se tient… Superbe prénom que Dominique… et ordre impressionnant.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don