Accueil
Dix ans après la guerre en Syrie, l'Église au chevet d'un peuple en survie
Partager

Dix ans après la guerre en Syrie, l'Église au chevet d'un peuple en survie

Un article rédigé par Pauline de Torsiac - RCF,  -  Modifié le 29 juin 2021
L'actu chrétienne Dix ans après la guerre en Syrie, l'Église au chevet d'un peuple en survie
Un pays en ruine, une population exténuée, la guerre en Syrie a laissé des traces. Dix ans après le début du conflit, les plaies sont toujours béantes et l’Église tente d’apporter son aide.
podcast image par défaut

Dix ans après le début de la guerre en Syrie, le peuple syrien peine à survivre. Le conflit a fait 400.000 morts et entraîné 12 millions de Syriens sur les chemins de l'exil, dont plus de six millions à l’extérieur du pays.

Une situation économique catastrophique

Aujourd'hui la situation économique est catastrophique, l’inflation vertigineuse. Plus de 80% de la population vit au milieu des ruines, sous le seuil de pauvreté. Le tableau est très sombre, la situation s’enlise notamment en raison des sanctions économiques qui pèsent sur le pays. "La situation s’est détériorée à cause des sanctions des Américains et maintenant de l’Union européenne. Si vous demandez à n’importe quelle personne, il va vous dire qu’on était beaucoup mieux sous les bombes. On n’a pas de travail", déplore Mgr Joseph Tobji, l’archevêque maronite d’Alep.

L'aide essentielle de l'Église

Dix ans après le début de la guerre, la Syrie, toujours aux mains du clan Assad, est un pays morcelé avec des zones sous contrôle de puissances extérieures dont la Turquie. Un pays où l’Église est à l'œuvre pour aider les populations à survivre. "Dès le début de la guerre, c’est l’Église qui a donné les aides de l’extérieur. Je lance un appel de prière pour nous", témoigne l’archevêque maronite d’Alep.

L’aide apportée sur le terrain par l’Église est freinée par les sanctions économiques qui pèsent sur le pays. Dimanche après l’angélus, le pape François a renouvelé   son appel aux belligérants du conflit syrien à déposer les armes pour redonner un peu d’espoir à une population exténuée. Il a appelé la communauté internationale à s’engager pour la reconstruction du pays et de sa société.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don