Accueil
Clermont Métropole présente son schéma de transition énergétique
Partager

Clermont Métropole présente son schéma de transition énergétique

Un article rédigé par Thomas Loret - RCF Puy de Dôme,  -  Modifié le 17 avril 2018
Ce document répertorie la centaine d'actions qui seront menées par la ville et la Métropole de Clermont-Ferrand à échéance 2020, 2030 et 2050 en faveur du développement durable.

Ce programme porté par les deux entités vise à faire de la Métropole clermontoise un territoire à énergie positive d'ici 2050. Parmi les principaux objectifs, il faut diviser la consommation énergétique par 2 et les émissions de gaz à effet de serre par 4. L'accent devra aussi être mis sur l'amélioration de la qualité de l'air, des eaux et des sols. Pour celà le Schéma de Transition Energétique est construit autour de 3 axes majeurs.

Préserver nos ressources et adapter notre territoire aux changements à venir

Plusieurs projet verront le jour à cour terme pour développer le "ville verte et bleue". Notamment la réalisation d'un bassin d'orage et d'un espace végétalisé sur le secteur Galaxie Fontgiève. Avec la redécouverte du cours d'eau de la Tiretaine. Ce bassin de rétention (4 millions d'euros HT) permettra de limiter le risque de crue lors des pluies de moyenne intensité. Ce projet sera réalisé d'ici 2024.

Des actions seront également conduites pour la réduction de l'îlot de chaleur urbain sur les sites (en cours d'aménagement) des Carmes, de la Place Delille et la rue du Clos-Four. Ces sites vont permettre de mesurer la chaleur sur des secteurs restreints, avant et après travaux. Le but étant de tirer de préconisations en matière de revêtement, de végétalisation et de présence d'eau.

Valoriser nos ressources locales en s'appuyant sur le tissu économique

Le 2ème axe consiste à réutiliser des matières jusqu'ici peu valorisées pour les transformer en énergies renouvelables. Avec notamment un projet de méthanisation des boues produites par la station d'épuration des Trois-Rivières. La collectivité va mettre en service un méthaniseur de façon à produire du biométhane qui sera injecté dans le réseau de distribution de gaz de la Métropole. Le 25 000 tonnes de boues ainsi transformées permettront d'économiser 1 million d'euros par an sur la facture de gaz.

Un autre projet consiste en une meilleure valorisation des biodéchets. Il s'agit d'une action pédagogique visant à traîter les biodéchets non collectés en centre-ville. Pour cela la collectivité testera l'installation de composteurs au coeur des villes de la Métropole.

Miser sur un territoire efficace en énergie

L'un des enjeux majeurs de ce programme de transition consiste à réduire la consommation d'énergie notamment liée aaux transports. Pour cela la Métropole compte beaucoup sur la mise en oeuvre du schéma cyclable communautaire, évoqué par Olivier Bianchi, président de Clermont Métropole sur RCF Puy-de-Dôme il y a quelques jours. 31 millions d'euros seront investis sur 10 ans pour encourager la pratique du vélo.

Autre projet visant à faire des économies d'énergie, la mise en place d'une méthodologie pour réduire la consommation des bâtiments publics. "Pour une grande majorité c'est une catastrophe" assure Olivier Bianchi. Cette première étape permettra d'échanger les bonnes pratiques pour améliorer les performances. L'objectif étant d'élaborer un plan de gestion immobilière à échéance 2020.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don