Accueil
Circulez ! L'usage de la trottinette électrique est réglementé
Partager

Circulez ! L'usage de la trottinette électrique est réglementé

Un article rédigé par Maximilien Cadiou - RCF Sarthe,  -  Modifié le 28 octobre 2019
Très en vogue dans les rues de nos agglomérations, les trottinettes électriques étaient entourées d'un vide juridique. Il est comblé par le décret publié samedi dernier.

Les trottinettes électriques prennent la voie du code de la route. Cela concerne également tous les moyens de déplacements désignés sous l'appellation EDP comprenant les giropodes ou overbord. Chantres de la mobilité douce, alternatives à la voiture et aux transports en commun, ils sont de plus en plus présents dans nos villes. Malheureusement, les incidents et accidents impliquant ces nouveaux engins augmente et une réglementation s'imposait.

L'utilisation de ces trottinettes est maintenant encadré par un décret publié samedi dernier, 26 octobre 2019. Dans les grandes lignes, on retient que ces trottinettes sont limitées à 25 km/h, sur les pistes cyclables en agglomération. On ne pourra l'utiliser que seul, sans écouteurs qui peuvent empêcher d'entendre les sons environnants, à l'image du kit main libre également interdit en voiture. Son usage n'est pas autorisé aux moins de 12 ans.
Toujours en ville, la cohabitation avec les piétons sur les troitoirs reste floue. Les usagers doivent rouler au pas sans occasionner de gêne pour les piétons. Toutefois, arrivant en période hivernale, la longueur des journées diminue, il faut mieux voir et surtout être vu. Les trottinettes devront être équipées de feux de positions à l'avant et à l'arrière.

Si vous utilisez votre trottinette en dehors des agglomérations, il faudra vous munir obligatoirement d'un casque ainsi que d'un gilet réfléchissant. Toujours pour la bonne visibilité de ces machines, "un dispositif d’éclairage complémentaire non éblouissant et non clignotant" sera nécessaires en dehors des villes.

Qui dit réglementation de circulation dit également sanction. Les trottinettes conçues ou modifiées pour circuler à plus de 25 km/h seront synonyme d'une amende pouvant aller jusqu'à 1 500 €. Le slalom n'est réservé qu'aux skieurs sur les pistes de montagne, en trottinette c'est interdit et passible d'une contravention de 135€. Pour les autres infractions, le montant de l'amende est fixé à 35€.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don