Partager

Alimentation

RCF,  -  Modifié le 31 janvier 2018
Un projet de loi sur l’alimentation est en ce moment très attendu par les agriculteurs, et nous voilà usant d’un mot qui se trouve au cœur de notre quotidien.
podcast image par défaut

"Et comme parfois pour les mots essentiels, ils ne sont pas d’une parfaite transparence, au point que si l’on dit que les mots alimentation et aliment font partie de la même famille que les mots suivants : altitude, exaucer, hauteur, proliférer, ou encore adolescent, on a du mal à imaginer quelle racine fait le lien entre tous ses mots.

Tout part en fait d’une racine indo-européenne, la langue qui a irrigué presque toutes les langues de l’Europe et quelques-unes de l’Inde. Il s’agit du mot al, qui signifiait "croître, pousser, nourrir". Et d’emblée, comme le mot aliment commence par "al" tout s’éclaire. Encore que le chemin est plutôt compliqué pour rassembler tous les mots que j’ai évoqué.

Ce al a connu deux variantes hauha en langue germanique qui signifie "haut", et altus en latin, de même sens, et c’est le croisement des deux qui a donné notre adjectif "haut". Pour comprendre ce concept d’altitude, il faut avoir en tête que altus venait du verbe latin alere, élever, nourrir, et donc faire croître, d’où le latin alimentum, ce qui fait croître, mais aussi donc l’altitude, exhausser où l’on retrouve ce qui va vers le haut, tout comme l’adolescent, en pleine croissance. Là où on peut être surpris, c’est que ce qui nous élève ne fut pas tout de suite la nourriture lorsque naquit du latin alimentum, le mot aliment en français à l’origine d’alimentation.

Alimentation est attesté en 1412, mais aliment apparaît à la fin du XIIe siècle dans des Fragments de moralité sur Job, Livre des Rois. Il s’agit cependant alors de l’aliments de cœur, c’est-à-dire ce qui entretient une idée, l’esprit. De fait, ce n’est qu’à la fin du XIVe que l’aliment désigne enfin ce qui nourrit le corps, mais aussi ce qui lui est nécessaire, et par exemple le linge. Bon, évidemment, dire aujourd’hui que ma chemise est un aliment serait étrange, mais après tout au salon du chocolat, on a bien fait des habits en chocolat…" 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que %amount après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que %amount après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que %amount après déduction fiscale

Faire un don