Accueil
À Marseille, la Bonne Mère fait les frais de la crise sanitaire
Partager

À Marseille, la Bonne Mère fait les frais de la crise sanitaire

Un article rédigé par Pauline de Torsiac - RCF,  -  Modifié le 26 février 2021
L'actu chrétienne À Marseille, la Bonne Mère fait les frais de la crise sanitaire
La basilique Notre-Dame-de-la-Garde à Marseille fait les frais de la crise sanitaire et en appelle aux dons.
DR DR

Lieu emblématique pour les Marseillais, étape incontournable pour les touristes, les pèlerins, la basilique Notre-Dame-de-la-Garde se sent un peu seule depuis un an. Du haut de sa colline, la Bonne Mère domine Marseille et la mer Méditerranée mais les visiteurs se font plus rares depuis le début de la crise. Leur nombre a été divisé par deux. "Le sanctuaire s’est adapté à cette nouvelle situation puisque nous vivons en lien avec les pèlerins et également de nombreux touristes et parmi eux des croisiéristes. Nous accueillions dans les années précédentes plus de deux millions de personnes. La base de la fréquentation du site est d’au moins 50 %", regrette le père Olivier Spinoza, recteur du sanctuaire de Notre-Dame-de-la-Garde.

Une perte quotidienne de 1700 euros

Un million de visiteurs a fait le détour par la basilique au cours des douze derniers mois. Ils étaient deux fois plus nombreux avant la crise. La basilique perd chaque jour environ 1700 euros. Quant aux recettes du magasin du sanctuaire, elles sont en chute libre d'au moins 70 %. "J’invite ceux qui le peuvent à envoyer des dons à la basilique, faire déposer des cierges", ajoute le père Olivier Spinoza. 

Tous les moyens sont bons pour inciter à la générosité. Le recteur a même trouvé le moyen de faire venir les supporters de l’OM. Le père Olivier Spinoza doit installer prochainement dans la basilique un maillot de Dimitri Payet. Le joueur en avait fait cadeau au sanctuaire il y a quelques mois.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don