Accueil
LA MESSE EN TOURAINE

LA MESSE EN TOURAINE

Emission présentée par Mgr Vincent Jordy

Evénement majeur dans la vie des chrétiens, la célébration de la messe. Chaque jeudi, vivez en direct l'eucharistie radiophonique sur RCF et en podcast les grands événements du diocèse de Tours.

Partager
S'abonner

Episodes

  • image de l'épisode

    Messe de la Saint Martin

    11 novembre 2023
    Présidée par l'archevêque de Tours, Monseigneur Vincent Jordy.
  • © EHDL

    Messe Pontificale en la fête de l'Ordination de Saint Martin

    2 juillet 2023
    Ordination diaconale de Christophe Bersonet, Vincent Darmendrail, Régis Hesloin et François Petit-Le-Doré présidée par Monseigneur Vincent Jordy, Archevêque de Tours.
  • image de l'épisode

    La Messe chrismale

    4 avril 2023
    Présidée par Monseigneur Vincent Jordy archevêque de Tours quia porté son homélie sur la bénédiction. Dire du bien, notre monde en a tant besoin.
  • image de l'épisode

    Solennité de la Saint Martin et ordination diaconale

    11 novembre 2022
    Messe pontificale d'ordination diaconale d'Arnaud Boullet présidée par Monseigneur Vincent JORDY Archevêque métropolitain de Tours (Archevêque de la région). Messe célébrée à la cathédrale de Tours vendredi 11 novembre
  • Renaud Silve © EHDL

    Ordination de Renaud Silve

    3 juillet 2022

    Le jour de mon ordination, je vais donner ma vie à Dieu, pour me mettre au
    service de la communauté chrétienne du diocèse. Donner sa vie sans retour,
    est pour moi non seulement un acte libre, mais aussi un acte
    libérateur. Si je ne possède plus ma vie, si ma vie appartient à Dieu et à la
    communauté chrétienne que je sers, elle n’est plus mon souci.
    Donner sa vie à Dieu ne va pas sans recevoir l’Esprit de Dieu. Ce don
    de soi, cette liberté animée par l’Esprit de Dieu que l’on revêt, apporte une
    joie immense.
    La première joie est celle de l’appel de Dieu à le servir. Le Seigneur, dans son
    appel, m’a ouvert une route magnifique que sans cesse je découvre.
    A quelques semaines de mon ordination, et en contemplant le chemin déjà
    parcouru, j’ai hâte de voir à quoi le Seigneur va m’inviter.
    Renaud Silve
    Source : bulletin paroissial de la paroisse Notre-Dame-La Riche

  • ® Zoé Blutel

    Messe Chrismale

    12 avril 2022

    Présidée par Monseigneur Vincent Jordy Archevêque Métroplolitain de Tours

  • image de l'épisode

    Célébration de la Sainte Face

    1 mars 2022
    Messe présidée par l'Archevêque de Tours, Mosneigneur Vincent Jordy, depuis l'oratoire de la Sainte Face rue Bernard Palissy à Tours.
  • image de l'épisode

    La Saint Martin

    11 novembre 2021
    Messe pontificale d'ordination diaconale de Bernard Grolleau, Thierry Laurencin et Jean-Michel Trzos présidée par Monseigneur Vincent Jordy.
  • image de l'épisode

    Imposition du pallium

    3 juillet 2021
    Messe pontificale présidée par Monseigneur Vincent Jordy, Archevêque Métrolipolain de Tours, 135è successeur de Saint Martin, par Monseigneur Celestino migliore, Nonce Apostolique en France.
  • image de l'épisode

    Messe Chrismale à Tours

    30 mars 2021
    Célébration présidée par Monseigneur Vincent Jordy, Archevêque de Tours.
  • image de l'épisode

    La messe de la Saint Joseph

    19 mars 2021
    Célébration présidée par Monseigneur Vincent Jordy. ÉVANGILE « Vois comme ton père et moi, nous avons souffert en te cherchant ! » (Lc 2, 41-51a) Évangile de Jésus Christ selon saint Luc Chaque année, les parents de Jésus se rendaient à Jérusalem pour la fête de la Pâque. Quand il eut douze ans, ils montèrent en pèlerinage suivant la coutume. À la fin de la fête, comme ils s’en retournaient, le jeune Jésus resta à Jérusalem à l’insu de ses parents. Pensant qu’il était dans le convoi des pèlerins, ils firent une journée de chemin avant de le chercher parmi leurs parents et connaissances. Ne le trouvant pas, ils retournèrent à Jérusalem, en continuant à le chercher. C’est au bout de trois jours qu’ils le trouvèrent dans le Temple, assis au milieu des docteurs de la Loi : il les écoutait et leur posait des questions, et tous ceux qui l’entendaient s’extasiaient sur son intelligence et sur ses réponses. En le voyant, ses parents furent frappés d’étonnement, et sa mère lui dit : « Mon enfant, pourquoi nous as-tu fait cela ? Vois comme ton père et moi, nous avons souffert en te cherchant ! » Il leur dit : « Comment se fait-il que vous m’ayez cherché ? Ne saviez-vous pas qu’il me faut être chez mon Père ? » Mais ils ne comprirent pas ce qu’il leur disait. Il descendit avec eux pour se rendre à Nazareth, et il leur était soumis. – Acclamons la Parole de Dieu.
  • 2021 EHDL

    Messe de la Sainte Face

    16 février 2021
    Dans notre diocèse de Tours, on fête aussi la Sainte Face du christ. Célébration présidée par Monseigneur Vincent Jordy, Archevêque de Tours Il y a un lieu dédié à l'adoration du visage du Seigneur, tout près de la gare : l'Oratoire de la Sainte Face confié aujourd'hui aux dominicains. Il s'agit de l'ancienne maison du Vénérable Léon Papin Dupont, surnommé à son époque le Sainte Homme de Tours. Monsieur Dupont vénérait dans son salon l'image de la sainte face. Cette vénération a débuté en 1851. Elle a commencé suite aux révélations reçues par sœur Marie de Saint-Pierre, carmélite à Tours ; les grâces de guérison et de conversion obtenues par l’intensité de sa prière d’intercession associée à des onctions d’huile provenant de la lampe brûlant en permanence devant l’image, transformèrent le lieu en destination de pèlerinage du vivant de son propriétaire.
  • image de l'épisode

    Fête de l'Immaculée Conception

    8 décembre 2020
    Célébration présidée par Monseigneur Vincent Jordy, Archevêque de Tours. Évangile de Jésus Christ selon Saint Luc (1, 26-38) « Voici que tu vas concevoir et enfanter un fils » En ce temps-là, l’ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée, appelée Nazareth, à une jeune fille vierge, accordée en mariage à un homme de la maison de David, appelé Joseph ; et le nom de la jeune fille était Marie. L’ange entra chez elle et dit : « Je te salue, Comblée-de-grâce, le Seigneur est avec toi. » À cette parole, elle fut toute bouleversée, et elle se demandait ce que pouvait signifier cette salutation. L’ange lui dit alors : « Sois sans crainte, Marie, car tu as trouvé grâce auprès de Dieu. Voici que tu vas concevoir et enfanter un fils ; tu lui donneras le nom de Jésus. Il sera grand, il sera appelé Fils du Très-Haut ; le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David son père ; il régnera pour toujours sur la maison de Jacob, et son règne n’aura pas de fin. » Marie dit à l’ange : « Comment cela va-t-il se faire, puisque je ne connais pas d’homme ? » L’ange lui répondit : « L’Esprit Saint viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te prendra sous son ombre ; c’est pourquoi celui qui va naître sera saint, il sera appelé Fils de Dieu. Or voici que, dans sa vieillesse, Élisabeth, ta parente, a conçu, elle aussi, un fils et en est à son sixième mois, alors qu’on l’appelait la femme stérile. Car rien n’est impossible à Dieu. » Marie dit alors : « Voici la servante du Seigneur ; que tout m’advienne selon ta parole. » Alors l’ange la quitta.
  • image de l'épisode

    Viens Seigneur Jésus

    29 novembre 2020
    Messe célébrée par Monseigneur Jordy PREMIÈRE LECTURE « Ah ! Si tu déchirais les cieux, si tu descendais ! » (Is 63, 16b-17.19b ; 64, 2b-7) Lecture du livre du prophète Isaïe C'est toi, Seigneur, notre père ; « Notre-rédempteur-depuis-toujours », tel est ton nom. Pourquoi, Seigneur, nous laisses-tu errer hors de tes chemins ? Pourquoi laisser nos cœurs s'endurcir et ne plus te craindre ? Reviens, à cause de tes serviteurs, des tribus de ton héritage. Ah ! Si tu déchirais les cieux, si tu descendais, les montagnes seraient ébranlées devant ta face. Voici que tu es descendu : les montagnes furent ébranlées devant ta face. Jamais on n'a entendu, jamais on n'a ouï dire, nul œil n'a jamais vu un autre dieu que toi agir ainsi pour celui qui l'attend. Tu viens rencontrer celui qui pratique avec joie la justice, qui se souvient de toi en suivant tes chemins. Tu étais irrité, mais nous avons encore péché, et nous nous sommes égarés. Tous, nous étions comme des gens impurs, et tous nos actes justes n'étaient que linges souillés. Tous, nous étions desséchés comme des feuilles, et nos fautes, comme le vent, nous emportaient. Personne n'invoque plus ton nom, nul ne se réveille pour prendre appui sur toi. Car tu nous as caché ton visage, tu nous as livrés au pouvoir de nos fautes. Mais maintenant, Seigneur, c'est toi notre père. Nous sommes l'argile, c'est toi qui nous façonnes : nous sommes tous l'ouvrage de ta main. - Parole du Seigneur. PSAUME (79 (80), 2ac.3bc, 15-16a, 18-19) R/ Dieu, fais-nous revenir ; que ton visage s'éclaire, et nous serons sauvés ! (79, 4) Berger d'Israël, écoute, resplendis au-dessus des Kéroubim ! Réveille ta vaillance et viens nous sauver. Dieu de l'univers, reviens ! Du haut des cieux, regarde et vois : visite cette vigne, protège-la, celle qu'a plantée ta main puissante. Que ta main soutienne ton protégé, le fils de l'homme qui te doit sa force. Jamais plus nous n'irons loin de toi : fais-nous vivre et invoquer ton nom ! DEUXIÈME LECTURE Nous attendons de voir se révéler notre Seigneur Jésus Christ (1 Co 1, 3-9) Lecture de la première lettre de saint Paul apôtre aux Corinthiens Frères, à vous, la grâce et la paix, de la part de Dieu notre Père et du Seigneur Jésus Christ. Je ne cesse de rendre grâce à Dieu à votre sujet, pour la grâce qu'il vous a donnée dans le Christ Jésus ; en lui vous avez reçu toutes les richesses, toutes celles de la parole et de la connaissance de Dieu. Car le témoignage rendu au Christ s'est établi fermement parmi vous. Ainsi, aucun don de grâce ne vous manque, à vous qui attendez de voir se révéler notre Seigneur Jésus Christ. C'est lui qui vous fera tenir fermement jusqu'au bout, et vous serez sans reproche au jour de notre Seigneur Jésus Christ. Car Dieu est fidèle, lui qui vous a appelés à vivre en communion avec son Fils, Jésus Christ notre Seigneur. - Parole du Seigneur. ÉVANGILE « Veillez, car vous ne savez pas quand vient le maître de la maison » (Mc 13, 33-37) Alléluia. Alléluia. Fais-nous voir, Seigneur, ton amour, et donne-nous ton salut. Alléluia. (Ps 84, 8) Évangile de Jésus Christ selon saint Marc En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Prenez garde, restez éveillés : car vous ne savez pas quand ce sera le moment. C'est comme un homme parti en voyage : en quittant sa maison, il a donné tout pouvoir à ses serviteurs, fixé à chacun son travail, et demandé au portier de veiller. Veillez donc, car vous ne savez pas quand vient le maître de la maison, le soir ou à minuit, au chant du coq ou le matin ; s'il arrive à l'improviste, il ne faudrait pas qu'il vous trouve endormis. Ce que je vous dis là, je le dis à tous : Veillez ! » - Acclamons la Parole de Dieu.
  • image de l'épisode

    « Tu as été fidèle pour peu de choses, je t’en confierai beaucoup »

    15 novembre 2020
    PREMIÈRE LECTURE « Ses mains travaillent volontiers » (Pr 31, 10-13.19-20.30-31) Lecture du livre des Proverbes Une femme parfaite, qui la trouvera ? Elle est précieuse plus que les perles ! Son mari peut lui faire confiance : il ne manquera pas de ressources. Elle fait son bonheur, et non pas sa ruine, tous les jours de sa vie. Elle sait choisir la laine et le lin, et ses mains travaillent volontiers. Elle tend la main vers la quenouille, ses doigts dirigent le fuseau. Ses doigts s’ouvrent en faveur du pauvre, elle tend la main au malheureux. Le charme est trompeur et la beauté s’évanouit ; seule, la femme qui craint le Seigneur mérite la louange. Célébrez-la pour les fruits de son travail : et qu’aux portes de la ville, ses œuvres disent sa louange ! – Parole du Seigneur. PSAUME (Ps 127 (128), 1-2, 3, 4-5) R/ Heureux qui craint le Seigneur ! (Ps 127, 1a) Heureux qui craint le Seigneur et marche selon ses voies ! Tu te nourriras du travail de tes mains : Heureux es-tu ! À toi, le bonheur ! Ta femme sera dans ta maison comme une vigne généreuse, et tes fils, autour de la table, comme des plants d’olivier. Voilà comment sera béni l’homme qui craint le Seigneur. De Sion, que le Seigneur te bénisse ! Tu verras le bonheur de Jérusalem tous les jours de ta vie. DEUXIÈME LECTURE « Que le jour du Seigneur ne vous surprenne pas comme un voleur » (1 Th 5, 1-6) Lecture de la première lettre de saint Paul apôtre aux Thessaloniciens Pour ce qui est des temps et des moments de la venue du Seigneur, vous n’avez pas besoin, frères, que je vous en parle dans ma lettre. Vous savez très bien que le jour du Seigneur vient comme un voleur dans la nuit. Quand les gens diront : « Quelle paix ! quelle tranquillité ! », c’est alors que, tout à coup, la catastrophe s’abattra sur eux, comme les douleurs sur la femme enceinte : ils ne pourront pas y échapper. Mais vous, frères, comme vous n’êtes pas dans les ténèbres, ce jour ne vous surprendra pas comme un voleur. En effet, vous êtes tous des fils de la lumière, des fils du jour ; nous n’appartenons pas à la nuit et aux ténèbres. Alors, ne restons pas endormis comme les autres, mais soyons vigilants et restons sobres. – Parole du Seigneur. ÉVANGILE de Jésus Christ selon saint Matthieu « Tu as été fidèle pour peu de choses, je t’en confierai beaucoup » (Mt 25, 14-30) Alléluia. Alléluia. Demeurez en moi, comme moi en vous, dit le Seigneur ; celui qui demeure en moi porte beaucoup de fruit. Alléluia. (Jn 15, 4a.5b) Évangile En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples cette parabole : « C’est comme un homme qui partait en voyage : il appela ses serviteurs et leur confia ses biens. À l’un il remit une somme de cinq talents, à un autre deux talents, au troisième un seul talent, à chacun selon ses capacités. Puis il partit. Aussitôt, celui qui avait reçu les cinq talents s’en alla pour les faire valoir et en gagna cinq autres. De même, celui qui avait reçu deux talents en gagna deux autres. Mais celui qui n’en avait reçu qu’un alla creuser la terre et cacha l’argent de son maître. Longtemps après, le maître de ces serviteurs revint et il leur demanda des comptes. Celui qui avait reçu cinq talents s’approcha, présenta cinq autres talents et dit : ‘Seigneur, tu m’as confié cinq talents ; voilà, j’en ai gagné cinq autres.’ Son maître lui déclara : ‘Très bien, serviteur bon et fidèle, tu as été fidèle pour peu de choses, je t’en confierai beaucoup ; entre dans la joie de ton seigneur.’ Celui qui avait reçu deux talents s’approcha aussi et dit : ‘Seigneur, tu m’as confié deux talents ; voilà, j’en ai gagné deux autres.’ Son maître lui déclara : ‘Très bien, serviteur bon et fidèle, tu as été fidèle pour peu de choses, je t’en confierai beaucoup ; entre dans la joie de ton seigneur.
  • image de l'épisode

    Messe de la Saint Martin

    11 novembre 2020
    Célébration à huis clos à la cathédrale Saint Gatien présidée par Monseigneur Vincent Jordy archevêque de Tours.
  • image de l'épisode

    Messe de la Consolation

    29 juin 2020
    Vincent Jordy a célébré une messe de consolation en la fête de St Pierre et St Paul lundi 29 juin 2020. Consolation de ceux qui ont vécu durement le confinement, ceux qui ont été touchés par la maladie, ceux qui ont été victimes du virus, ceux qui en sont morts, parfois dans la solitude, ceux qui sont endeuillés et qui n’ont pas pu accompagner leur proche dans cette épreuve, ceux qui ont mal vécu l’isolement du confinement, ceux qui sont restés seuls dans les Ehpad, les résidences seniors, ou dans les quartiers, les jeunes qui auront vécu des pertes de repères en cette période sans école ni fac, les familles qui ont traversé cette période comme une épreuve déchirante ceux qui vivent difficilement l’après-confinement ceux qui subissent le contrecoup économique et social de la crise… Consolation pour se confier au Seigneur miséricordieux par l’intercession les deux « colonnes de l’Église » que sont St Pierre et St Paul. Monseigneur Jordy souhaite ainsi marquer la fin de cette période avant la dispersion de l’été, et annoncer les propositions de célébrations et rencontres de consolation qui seront organisées dans tous les doyennés et les paroisses à la rentrée prochaine. Pour cette célébration, il sera entouré des chanoines, du conseil épiscopal et des doyens. Ils porteront ensemble les intentions de tous les fidèles du diocèse, le diocèse de St Martin.
  • 2020 - Pauline Bonnefous

    La messe chrismale

    2 juin 2020
    Célébration présidée par Monseigneur Vincent Jordy, Archevêque de Tours.
  • image de l'épisode

    7è dimanche de Pâques "Père, glorifie ton Fils"

    24 mai 2020
    Messe célébrée par le Père Christophe Raimbault, vicaire général EVANGILE (cf. Jn 14, 18 ; 16, 22) Évangile de Jésus Christ selon saint Jean En ce temps-là, Jésus leva les yeux au ciel et dit : « Père, l'heure est venue. Glorifie ton Fils afin que le Fils te glorifie. Ainsi, comme tu lui as donné pouvoir sur tout être de chair, il donnera la vie éternelle à tous ceux que tu lui as donnés. Or, la vie éternelle, c'est qu'ils te connaissent, toi le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus Christ. Moi, je t'ai glorifié sur la terre en accomplissant l'œuvre que tu m'avais donnée à faire. Et maintenant, glorifie-moi auprès de toi, Père, de la gloire que j'avais auprès de toi avant que le monde existe. J'ai manifesté ton nom aux hommes que tu as pris dans le monde pour me les donner. Ils étaient à toi, tu me les as donnés, et ils ont gardé ta parole. Maintenant, ils ont reconnu que tout ce que tu m'as donné vient de toi, car je leur ai donné les paroles que tu m'avais données : ils les ont reçues, ils ont vraiment reconnu que je suis sorti de toi, et ils ont cru que tu m'as envoyé. Moi, je prie pour eux ; ce n'est pas pour le monde que je prie, mais pour ceux que tu m'as donnés, car ils sont à toi. Tout ce qui est à moi est à toi, et ce qui est à toi est à moi ; et je suis glorifié en eux. Désormais, je ne suis plus dans le monde ; eux, ils sont dans le monde, et moi, je viens vers toi. »
  • image de l'épisode

    Ascension « Tout pouvoir m’a été donné au ciel et sur la terre »

    21 mai 2020
    Messe célébrée par Monseigneur Vincent Jordy Archevêque de Tours, Père Christophe Raimbault, vicaire général Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu (Mt 28, 16-20) En ce temps-là, les onze disciples s’en allèrent en Galilée, à la montagne où Jésus leur avait ordonné de se rendre. Quand ils le virent, ils se prosternèrent, mais certains eurent des doutes. Jésus s’approcha d’eux et leur adressa ces paroles : « Tout pouvoir m’a été donné au ciel et sur la terre. Allez ! De toutes les nations faites des disciples : baptisez-les au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit, apprenez-leur à observer tout ce que je vous ai commandé. Et moi, je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde. »

Vous avez parcouru 20 épisodes sur 32

Afficher plus

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don