Accueil
Inspiration · RCF Lyon
RCF

Inspiration · RCF Lyon

Emission présentée par Lætitia de Traversay

Des itinéraires humains et spirituels, le samedi à 9h30 (rediffusion le dimanche à 17h30).

Lætitia de Traversay donne la parole aux hommes et aux femmes qui construisent ce monde discrètement et passionnément : spécialistes du couple et de la famille, mouvements et associations animés par des croyants, personnes inspirées et inspirantes.

Partager
S'abonner

Episodes

  • Vincent Goubier - © RCF Lyon

    Éveiller les capacités sensorielles des étudiants

    14 mai 2022

    Les soft skills : si vous n’en avez jamais entendu parler, il est temps de vous mettre à la page. Ces « compétences douces » (littéralement) ont pris une part encore plus importante dans les recrutements. Autonomie et capacité d’adaptation en tête de la liste qui comprend aussi la confiance, l''intelligence émotionnelle, l'empathie, la communication, la gestion du temps, la gestion du stress et la créativité.

    L'enseignement en France est trop cartésien et oublie trop souvent d'éveiller les capacités sensorielles et émotionnelles des étudiants.

    Vincent Goubier est à l'initiative du projet ProCESS porté par l'Université catholique de Lyon. Il présente ce programme européen, qui vise à repositionner les soft skills (les compétences relationnelles) sur une base égale aux hard skills (les compétences techniques) pour former différemment les étudiants en management.
    Son champ d’intérêt actuel est le management dans la complexité en lien avec la transition écologique et sociétale.

  • image d'illustration (montre au poignet) - Concha Rodrigo via Unsplash

    Gérer ou habiter son temps ?

    24 février 2024

    « Nous disons que nous n’avons pas le temps et pourtant nous passons combien d’heures par jour à lire des informations sur nos écrans qui ne nous nourrissent pas ? », c'est ainsi que Françoise Keller introduit le sujet "gérer ou habiter son temps".

    Conférencière et auteure, coach certifiée en CNV (Communication Non Violente), Françoise Keller nous donne des jalons pour penser notre rapport au temps :

    "On croit qu’il faut mieux gérer notre temps, comme si en le gérant mieux on en aurait davantage…
    En réalité le temps n’est pas dans notre pouvoir d’influence. J’aime beaucoup cette citation "Ne dites pas que vous n'avez pas le temps. Vous avez exactement le même nombre d'heures par jour qu'ont eu Pasteur, Michel-Ange, Léonard de Vinci ou Albert Einstein. (H. Jackson Brown) »
    En réalité, notre relation au temps c’est notre relation à nous-même, à notre vie."

    Allons-nous nous donner le temps de vivre ce qui compte vraiment pour nous ?

  • Mary Viénot - © RCF Lyon

    Mary Viénot : « Le clown me fait naviguer entre ciel et terre »

    3 février 2024

    « Être clown, c’est ma nature » : nous partons à la rencontre de Mary Viénot, comédienne anglo-irlandaise, mère de 5 enfants et grand-mère. Le goût du théâtre est fortement enraciné dans sa famille : avec son mari Michel, ils ont créé la compagnie Le Puits, un théâtre itinérant qui joue aussi bien dans les écoles, les hôpitaux que dans les prisons, les Ehpad ou les banlieues. Mary évoque sa dernière pièce intitulée Maintenant que j’ai l’âge de ma grand-mère, dans laquelle elle met en scène son personnage de clown, Plouk. Ou encore son spectacle Le pays d'Igor sur son fils atteint d'autisme, ou Le souffle d'Etty qui fait entendre la voix de cette jeune femme juive qui partage son chemin spirituel au cœur de l'enfer nazi.

    Mary précise : « Mon personnage de clown me permet de vivre toute la gamme des émotions, et je permet aussi au spectateur de rejoindre les siennes ».

  • Samuel Amedro (à gauche), Mgr Jean-Paul Vesco - © RCF Lyon

    Dialogue pour faire tomber les murs

    27 janvier 2024

    À l'occasion de la Semaine de prière pour l'Unité des chrétiens, nous vous proposons un dialogue œcuménique entre Mgr Jean-Paul Vesco, dominicain et évêque d'Alger, et le pasteur Samuel Amedro, président du Conseil régional de la région parisienne pour l'Église protestante Unie de France.

    Dans l'ouvrage Le pasteur et l'évêque : lettres pour faire tomber les murs publié chez Labor et Fides, ces deux hommes de foi montrent qu'ils partagent un souci commun : que l’Évangile ne soit pas retenu prisonnier des institutions qui le portent.

    « Sans se complaire dans l’inquiétude et dans la plainte, l’évêque et le pasteur esquissent une véritable communion qui les porte à une parole concrète, à la fois critique et constructive pour une Église au service du monde, une Église ancrée qui se laisse dérouter par les rencontres et l’actualité.
    Jean-Paul Vesco précise avec humour: "Nous sommes des responsables d’Église qui ne pensons qu’à leur Église en rêvant qu’elle se mette enfin à penser à autre chose qu’à elle-même !"
    »

  • image d'illustration (personne exultant) - Clay Banks via Unsplash

    Trouver ou retrouver son élan vital

    20 janvier 2024

    « Cette fille est solaire. Elle a une pêche! Et ce garçon, rien ne semble être un problème pour lui ! Mais comment fait t- il ? »

    Nous connaissons tous des personnes qui semblent capables de vivre pleinement ou capables aussi de se relever de tout, alors qu'elles n'ont pas été épargnées par les épreuves . Ont-elles un secret ? Est-ce que cela s'acquiert?
    C'est la question que nous approfondissons avec Inès de Muizon et Frédérique Veyron La Croix, conseillères conjugales et familiales au Cabinet Raphaël.
    Ces personnes possèdent certainement quelque chose que nous avons tous en nous, l'élan vital, cette force qui nous pousse à aller de l’avant, à nous réaliser et qui nous met en mouvement.

    Nous allons découvrir un peu mieux cette poussée du désir de vie qui nous permet de dire : « j'ai le droit de vivre et j’ai le droit de vivre heureux ».

  • Aude Corvaisier-Riche (à gauche), Karine Rouvière - © RCF Lyon

    Aumônier d'hôpital : un chemin d'espérance avec les malades

    13 janvier 2024

    Quel est le rôle d'un aumônier d'hôpital ? C'est la question que nous posons à deux femmes aumôniers d'hôpitaux : Aude Corvaisier-Riche et Karine Rouvière.

    Aude est responsable de la pastorale de la santé du diocèse de Lyon et membre de l'aumônerie du Centre Léon Bérard.
    Karine est aumônier protestant des Hospices Civils de Lyon sur une dizaine d'établissements et membre de la commission d'éthique de la Fédération Protestante de France.

    Aude décrit ainsi sa mission : « Aucune visite ne ressemble à une autre. Quand je rentre dans une chambre, je ne peux jamais savoir à quoi m'attendre. Souvent quand je m'arrête, j'écoute, je peux entendre la vie jaillir de la vie des personnes : et cela peut prendre des formes tellement différentes ». Et Karine ajoute : « Je reçois la confiance que me font les malades comme un cadeau. On est extrêmement vulnérable lorsqu’on est à l’hôpital, et ce n’est pas rien d’accueillir à notre chevet une personne qui nous est inconnue. Cette confiance qui m’est accordée m’oblige à faire preuve de beaucoup d’humilité ».

  • Françoise Keller - © RCF Lyon

    Le cadeau de dire ou de recevoir un non

    6 janvier 2024

    Nous explorons ce sujet étonnant, le cadeau de dire ou de recevoir un non, avec Françoise Keller, coach certifiée en Communication Non Violente, conférencière et auteure.

    « Dire non est un sujet problématique pour beaucoup de personnes. En effet, il n’est pas si facile de dire « non » d’une façon qui prenne soin de soi ET de l’autre, des autres. Comment puis-je être une « bonne personne », appartenir à un collectif qui me tient à cœur – famille, communauté, projet – et avoir la liberté de dire « non »? Pourtant, si je veux être une personne libre, c’est important que j’aie la liberté de dire « oui » et de dire « non ». Et ce n’est pas si simple.
    Il n’est pas non plus facile de recevoir le « non » d’autrui. Nous
    confondons souvent « être entendu » et « être approuvé ».
    Si nous voulons développer une culture qui prévient les abus de toutes sortes, qui respecte et prend soin de la vie des humains et des autres formes de vie, qui favorise la coopération, nous avons besoin de développer une culture où le « non » a la même valeur que le « oui ». Je crois même que c’est une question d’écologie intégrale. Si je ne sais pas dire « non », si je ne sais pas accueillir un « non » alors je m’épuise, j’épuise les autres et j’épuise la planète.
    La Communication NonViolente apporte un éclairage intéressant sur cette question.
    »

  • Gaël Meunier - © RCF Lyon

    Gaël Meunier : audace, résilience et optimisme

    23 décembre 2023

    Nous partons vivre des aventures avec Gaël Meunier, un jeune ingénieur qui est passé par l'épreuve du cancer à l'âge de 15 ans et qui se lance aujourd'hui des défis sportifs. Il va ensuite partager ses expériences dans des entreprises, des écoles, en prison ou dans des EPHAD... Voici comment il évoque sa démarche :

    « Depuis trois ans, je parcours l’Europe et le monde à vélo, à ski, à moto, à cheval, à pied et en parapente. Trois ans à partir vers l’inconnu, mêlés de prises de risque et de dépassement de soi.

    En 2021, j’ai décidé de partir faire la traversée du Haut-Atlas Marocain à cheval en solitaire. Entre rencontres avec les Berbères, ascensions de tous les sommets au-dessus de 4 000 mètres du Maroc, et parapente, j’ai vécu une expérience formidable.
    Enfin, récemment rentré d’une traversée des Alpes en parapente, j’ai traversé 1500km de la Slovénie à Nice. Sur ces kilomètres de rencontres, de vols et de découvertes, j’ai découvert un parcours où l’homme devient tout petit face à l’immensité du monde qui l’entoure.

    Trois films ont été réalisés sur ces expéditions.

    Je pars à l’aventure dans le but d’aller à la rencontre des autres, mais aussi de moi-même, pour comprendre comment je fonctionne et comment l’être humain fonctionne en général. J’aime apprendre sur le monde qui m’entoure et découvrir une culture en son cœur.
    »

  • Blanche Streb - © RCF Lyon

    Puiser à la source de l'émerveillement

    16 décembre 2023

    Et si en cette période de l'Avent, nous allions puiser un peu plus à la source de l'émerveillement ? C'est l'invitation de Blanche Streb, docteure en pharmacie, mère de famille engagée dans le monde associatif, essayiste et chroniqueuse, et auteur de l'ouvrage Grâce à l'émerveillement, publié chez Salvator.

    « L'émerveillement nous attendait, là, en guet-apens, dans ce chant, le rire de cet enfant, le murmure du vent. Et cette expérience compte parmi les plus belles de nos existences." Blanche Streb nous conduit à mieux comprendre et surtout à vivre pleinement, ancrés dans l'ici et maintenant, le don de l'émerveillement. Nourrie de ses réflexions et de son expérience personnelle, portée par le souffle de la Parole de Dieu, elle nous accompagne pas à pas dans une véritable exploration spirituelle. L'émerveillement donne d'entrevoir le mystère d'une Beauté qui nous sauve. Pour aimer et habiter le monde et notre vie avec espérance et Grâce. »

  • Nos 3 binômes invités de l'émission - © RCF Lyon

    Accueil Migrants Croix-Rousse : accompagner et partager

    9 décembre 2023

    Dans cet épisode d'Inspiration, nous donnons la parole à des membres de l'AMICR, l'Accueil Migrants Croix-Rousse. Trois accompagnateurs et trois migrants viennent témoigner de ce qu'ils découvrent dans cette action, au contact les uns des autres. Stéphane Guiguitant et Augustin N'guettia, Véronique Lefèbvre et Iryna Radtchenko, et Marie-Thérèse Michel et Varfee Abu Bility relisent leur parcours, et comment la foi a porté leurs pas et leur a donné envie d'entrer en fraternité.

    L'objectif de l'association est d’accompagner les familles réfugiées, déplacées, ou dans des situations de fragilité sociale dans les problématiques de logement, d’hébergement, d’éducation, de langue, de soutien administratif, d’emploi. Mais cette démarche caritative est aussi l'occasion unique de découvrir que nous avons besoin les uns des autres pour grandir humainement et spirituellement.

  • Sylvain Detoc - © RCF Lyon

    Dieu nous invite à la fête

    2 décembre 2023

    En ces temps incertains, nous cherchons des raisons d'espérer. Dominicain, docteur en littérature et en théologie, Sylvain Detoc enseigne les Pères de l’Église à l’Institut catholique de Toulouse. Dans son nouvel ouvrage intitulé Déjà brillent les lumières de la fête, publié aux éditions du Cerf, il évoque le thème de la fête céleste ici-bas.

    « Dieu nous invite sans cesse à nous réjouir. La foi chrétienne n’est-elle pas fondée sur le témoignage de femmes endeuillées et rendues tout à coup folles de joie ? Le Christ n’a-t-il pas enseigné que sa résurrection inaugurerait des noces sans fin ?
    Alors, qu’est-ce qu’on attend pour faire la fête ? Dieu, lui, ne nous a pas attendus pour être heureux ! La Trinité est béatitude même, de toute éternité. Mais à travers la fête de la Création, à travers l’histoire du salut, à travers la danse du Ressuscité et l’effervescence de son Esprit Saint, Dieu nous dit, comme au fils prodigue : « Toi, mon enfant, c’est toi que j’attendais pour faire la fête
    »

  • image d'illustration (câlin) - © Gus Moretta via Unsplash

    Pardonner, se pardonner, un bienfait qui libère

    25 novembre 2023

    La question du pardon est une question fondamentale dont on ignore parfois les bienfaits. Frédérique Veyron la Croix et Inès Saint Georges, conseillères conjugales et familiales au Cabinet Raphaël, nous permettent de creuser cette problématique.

    « Lacordaire disait : “Si vous voulez être heureux un jour vengez vous,
    si vous voulez être heureux toujours, pardonnez ! Oser la relation humaine, c’est oser prendre le risque que cette relation soit abîmée parce que j’ai pu blesser l'autre par une parole, un acte ou que j'ai moi même été blessé.
    Qui ne ressent pas en ce moment une colère contre une personne qui lui a fait du mal ? Qui peut dire qu’il est dans une paix complète?
    Le chemin du pardon est une démarche qui prend du temps. C’est très profond une blessure. C’est une démarche personnelle et c’est une question de désir, de décision, de volonté et aussi de personnalité. Notre orgueil, notre histoire de famille et.beaucoup de paramètres sont en jeux. Nous verrons aussi que le pardon n'est pas l'oubli de la blessure, mais la résolution de ne plus témoigner son ressentiment, un peu comme une cicatrice qui reste sensible mais qui n’est plus infectée
    Nous nous poserons aussi la question : Peut-on tout pardonner ?
    »

  • père Matthieu Dauchez - © RCF Lyon

    Père Matthieu Dauchez : sacerdoce et espérance

    18 novembre 2023

    Le film Sacerdoce actuellement sur les écrans nous fait découvrir cinq parcours de prêtres aux profils très différents. L'un de ces prêtres est le père Matthieu Dauchez, missionnaire aux Philippines avec la Fondation ANAK-Tnk qui fête ses 25 ans d'existence. 60 000 enfants des rues sont passés par ce centre qui a pour vocation de leur proposer une autre vie, pour se reconstruire loin de l'enfer de la violence.

    De passage à Lyon, le père Matthieu, directeur de la Fondation à Manille, nous invite à découvrir les leçons de vie incroyables des enfants des rues, en approfondissant les thèmes de la résilience et de l’espérance.
    Les enfants de la Fondation ne sont-ils pas des héros de la résilience et des messagers d’espérance ?

  • Hélène Brau-Lapie (à gauche), Anne-Laure Nouaille-Degorce - © RCF Lyon

    « Convergence » : accompagner la souffrance au travail

    11 novembre 2023

    Nous évoquons la souffrance au travail avec deux membres du dispositif innovant de prévention "Convergence", de la plateforme Nokanhui : Anne-Laure Nouaille-Degorce et Hélène Brau-Lapie, consultantes spécialisées toutes les deux dans les risques psycho-sociaux.

    Dans la souffrance au travail, l’état émotionnel ne revient pas à la normale, au contraire, il empire de jour en jour et prend des formes différentes selon chacun : troubles du sommeil, perte d’appétit, énervement permanent, sentiment d’être nul, isolement et difficultés à communiquer, pleurs, effondrement etc...

    Elles nous donnent des pistes pour prévenir ou accompagner la personne en souffrance.

  • Romain Chazal - © RCF Lyon

    Romain Chazal, la joie d'avoir rencontré Jésus

    4 novembre 2023

    Romain Chazal a été baptisé à Pâques dernier à l'âge de 39 ans. Routier de métier après avoir été commercial, Romain nous partage son cheminement humain et spirituel. Et en particulier la joie et la paix qu'il a reçu et qui ont totalement bouleversé sa vie depuis sa redécouverte de la foi chrétienne.

  • image d'illustration (mains liées) - © Rémi Walle via Unsplash

    Aimer, est-ce tout se dire ?

    21 octobre 2023

    « Toute vérité n’est pas bonne à dire », vous connaissez ce dicton. Inès Saint Georges et Inès de Muizon, conseillères conjugales et familiales au Cabinet Raphaël, nous proposent d'explorer le thème : "Faut-il tout se dire ?"


    « Aimer son enfant, sa mère,son conjoint, un ami, est-ce que cela signifie pour autant que je vais, que je dois tout lui dire de moi,, tout confier ? Y a-t-il des choses qui ne sont pas bonnes à dire, doit-on taire certaines choses ?

    Il est souvent bien difficile en famille de savoir ce que l’on peut dire ou pas. Et puis selon nos types de personnalités, je peux être plutôt d’un tempérament volubile, ou au contraire avoir peur de l’intrusion,et parler peu de moi.
    Selon nos étapes de vie, ces questions ne sont pas faciles et se posent souvent. On ne dit pas la même chose à un ado,’à un jeune qui a pris son envol, à une belle fille ou à sa propre fille.

    Nous avons tous bien heureusement notre jardin secret, notre part de mystère. Comment se préserver, se protéger sans se cacher ?
    C’est souvent prendre un risque que d’oser dire, se dire, c’est risquer de se dévoiler, et aussi risquer de blesser l’autre.

    Ou est alors le curseur ? il n’y a pas de réponse toute faite et c'est ce que nous allons creuser dans cette émission.
    »

  • Arnaud et Claire de Lisleroy - © RCF Lyon

    Arnaud de Lisleroy, diacre et gendarme

    14 octobre 2023

    Nous retraçons l'itinéraire humain et spirituel d'Arnaud de Lisleroy, diacre et gendarme, et de Claire, son épouse depuis 30 ans.

    Voici la façon dont il présente cette mission :
    « Nous sommes installés à Lyon depuis 28 ans maintenant. Nous avons cinq enfants dont les âges vont de 29 à 20 ans. J’exerce la profession de gendarme au sein d’un service d’enquêtes judiciaires et nous sommes dans la paroisse de Sainte-Blandine.
    J’ai exercé différents services, soit individuellement, soit avec Claire. Ensemble, nous avons pendant longtemps assuré la préparation au baptême des jeunes enfants. J’ai assuré de mon côté un service au sein de l’équipe d’animation paroissiale. J’ai accompagné des catéchumènes seul et avec Claire. Je suis actuellement engagé dans l’équipe solidarité de la paroisse.Ce fut un long cheminement puisqu’il m’a fallu plus de 20 ans pour dire oui.
    Comment ai-je réagi à l'appel à être diacre? Ça a été d’abord peut être un peu une incompréhension. En disant : “On fait déjà beaucoup de choses dans l’Église. Pourquoi le diaconat ?” Et puis finalement, ce “pourquoi ?” a mûri au long des années pour arriver à un “oui” serein.
    »

  • Edith Tavernier - © RCF Lyon

    Pratiquer la communication non violente en famille

    7 octobre 2023

    Grandir et s’épanouir en famille grâce à la Communication Non Violente, c'est ce que propose Edith Tavernier. Diplômée en sciences politiques et sociales, journaliste puis cheffe de projet dans une collectivité territoriale, elle devient formatrice en CNV. Elle a développé une activité de formation et d’accompagnement d’équipes.

     

    Dans son ouvrage intitulé La Communication Non Violente avec les enfants, publié chez Mardaga, elle explore les questions suivantes :

     

    « Elle s'appuie aussi bien ses connaissances théoriques que sur sa propre expérience et le témoignage de ses enfants, aujourd'hui étudiants. Elle livre les coulisses de 20 ans de CNV au quotidien et rend compte de la façon dont l’approche de Marshall Rosenberg a accompagné sa famille dans des situations très concrètes (heure du coucher, passage à table, accès aux écrans, choix scolaires, etc). L'auteure partage la remise en question de ses croyances éducatives et la manière dont elle a placé la relation au cœur de l’éducation. Ainsi, entremêlant expérience familiale et principes de la CNV, elle montre comment la CNV peut contribuer à un climat de confiance et de coopération au sein de la famille. »

  • Sylvain Guiton (à gauche), Pierre Blanzat - © RCF Lyon

    Le CD "Coram Deo : nos vies devant Dieu"

    30 septembre 2023

    Les pasteurs Pierre Blanzat, du Grand Temple de Lyon, et Sylvain Guiton, de l'Église libre, viennent nous présenter leur nouveau CD intitulé : « Coram Deo : Nos vies devant Dieu ».

     

    « Un projet original : des textes de Luther King, Bonhoeffer, Booth, Sœur Myriam, adaptés et mis en chansons dans un style folk-rock acoustique par un tandem de pasteurs de l’Eglise protestante unie et de l’Eglise évangélique libre. Ces voix sont à la fois les nôtres et celles de tous ceux qui, avant nous, ont choisi de s’aventurer dans un chemin de foi. Des vies avec tout ce qu’elles nous réservent d’inattendu, de douceurs, de combats, de doutes mais aussi de grâce indicible. A la manière de l’Evangile, la parole parfois s’incarne si profondément dans des vies, que le souffle qui les porte se propage bien jusqu’à nous.
    Coram Déo c’est aussi une histoire de retrouvailles, d’amitié et d’une commune vocation à partager au plus grand nombre une Parole plus grande que nous."
    L’album a été réalisé et produit par Jean-Paul Pellegrinelli à Soundlab Studio.
    »

  • image d'illustration (une femme saute dans l'eau) - © Tim Mossholder via Unsplash

    Le corps, un ami qui nous veut du bien

    23 septembre 2023

    Notre corps nous en fait voir de toutes les couleurs ! Ou plutôt, nous en faisons voir de toutes les couleurs à notre corps.

     

    Que se passe-t-il en nous ?

     

    Est-ce que notre corps n'essaierait pas de nous parler ?

     

    Souvent, nous n'avons pas le décodeur pour mieux le comprendre. En tout cas, nous avons tendance à l’oublier trop souvent, comme si on avait un crédit illimité. Pourtant, notre corps, c’est celui qui nous transporte, et qui nous porte tout au long de notre vie.

     

    La mécanique humaine est bien plus complexe qu'elle n'apparait au premier abord. Le corps n’existe pas seul : il est relié à deux autres entités, le mental et l’esprit. Le corps est notre moyen de transport, le mental notre logiciel de bord et l’esprit, notre carburant et l'énergie vitale, le sens.

     

    Avec les conseillères conjugales et familiales du Cabinet Raphaël Frédérique Veyron la Croix et Inès de Muizon, nous allons voir comment être plus à l'écoute de notre corps pour en faire un allié, tout au long de notre vie.

  • Membres de l'équipe des Itinéraires Ignaciens - © RCF Lyon

    Les itinéraires ignatiens : trouver Dieu en toutes choses

    16 septembre 2023

    Un chemin chrétien de progression spirituelle en région lyonnaise, fondé sur la spiritualité ignatienne, c'est ce que proposent les itinéraires ignatiens notamment aux actifs.

    "Un cheminement spirituel sur deux ans qui se fonde sur la spiritualité de Saint Ignace de Loyola, un soldat aimant les exploits chevaleresques. Gravement blessé, il médite et repère les mouvements intérieurs qui l’habitent, ressent ceux qui viennent de Dieu et ceux qui viennent de l’ennemi intérieur ; c’est la base initiale du discernement.
    Animé par un fort désir spirituel, il commence alors un long chemin ; il découvre que le Seigneur l’accompagne, et met au point des «
    exercices spirituels » qui sont un chemin de liberté, avec lesquels il aide des personnes en recherche ; plus tard, il deviendra prêtre et fondera la compagnie de Jésus.
    Il écrit : «
    se promener, marcher, courir… sont des exercices corporels. Prier, méditer, contempler… sont des exercices spirituels ».

    Cette spiritualité permet de vivre quatre points essentiels:
    • Prise de conscience des mouvements intérieurs
    • Par la relecture de sa vie, trouver où Dieu était présent pour soutenir, et faire aller de l’avant.
    • Une manière de prier reliant fortement, intimement un texte d’évangile ou de la Bible avec sa vie.
    • Le discernement, qui fortifie la liberté permettant de faire des choix eux même source de liberté.

    Le but essentiel de ce parcours est d’unifier la personne pour vivre avec Dieu en pleine humanité.
    "

Vous avez parcouru 20 épisodes sur 171

Afficher plus

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don