Accueil
L'éco des solutions
Émission L'éco des solutions © RCF

L'éco des solutions

Emission présentée par Patrick Lonchampt

Toutes les semaines, dans "L'éco des solutions", Patrick Lonchampt s'intéresse à une problématique économique et à ses solutions. Interview, portrait, reportage autant de possibilité pour découvrir ces entrepreneurs du changement. Le programme se décline sur le web où tous les mois vous pouvez retrouver l'intégralité de nos échanges et de manière indépendante le portrait et le reportage.

Partager
S'abonner

Episodes

  • ©DALLE-E

    Religion et entreprises, comment faire bon ménage ?

    26 janvier 2024

    Dans un monde de plus en plus diversifié sur le plan culturel et religieux, la question de leur place au sein des entreprises est devenue un sujet de débat complexe. Les entreprises, en tant que microcosmes de la société, se trouvent confrontées à la nécessité de jongler entre les aspects sociaux, religieux, économiques et politiques de cette question. Trouver un équilibre est un défi essentiel pour la cohésion et la prospérité de nos communautés professionnelles et, par extension, de notre société tout entière. Et L'une des réalités incontestables est que les entreprises sont des lieux de travail où se côtoient des individus de diverses origines religieuses, reflet de notre société. Une diversité religieuse qui peut être une richesse si elle est dirigée de manière respectueuse et inclusive. Pouvant favoriser la créativité, la compréhension interculturelle et la capacité à saisir de nouvelles opportunités sur le marché mondial. Mais, comme on dit business is business et Le monde des affaires repose sur l'efficacité et la productivité. Les entreprises doivent veiller à ce que les pratiques religieuses n'affectent pas négativement leur fonctionnement. Alors se pose la question que faire ? Faut-il des aménagements des horaires, plus de travail flexible pour accommoder les pratiques religieuses sans compromettre la performance. Le sujet est complexe et que dit la loi, que dit le droit sue le sujet ? Comment être juste sans être réac ? Les entreprises qui naviguent habilement dans ces eaux trouvent souvent qu'elles sont mieux positionnées pour prospérer dans un monde de plus en plus complexe et interconnecté.

  • Émission L'éco des solutions © RCF

    Quel est le poids économique de l'immigration en France ?

    6 juillet 2024
  • ©MEDIADVIZE DALLE-E

    Et si le développement durable commençait par la ville du Caire ?

    29 juin 2024

    Imaginez des villes dans lesquelles chaque projet urbain ne se contente pas de bâtir des immeubles et des routes, mais prend soin de nous, de nos besoins, de nos relations humaines et que décrocheurs de l'emplois, mal logés, ou seniors puissent trouver de quoi ne pas rompre le lien social et la solidarité. C'est ça, l'urbanisme du care. Derrière ce concept, il y a une idée simple, mais puissante : mettre l'humain au cœur de la ville. Prendre en compte nos vulnérabilités, nos histoires, nos différences. En gros, construire des espaces qui nous ressemblent et nous rassemblent. Et je vais peut-être dire de manière lapidaire, revivre ce que nos villages faisait de manière naturelle il y a encore 60 ans

    Il faut donc désormais repenser notre façon de faire la ville, en s'inspirant de principes éthiques centrés sur l'empathie et la solidarité. Et à observer, à écouter, à co-créer avec les habitants. Sans plaquer des solutions toutes faites, qui cacherait la fissure sans la réparer mais en répondant aux vrais besoins, aux situations concrètes.

    Plusieurs champs de question s’ouvrent à nous, comment intégrer cette éthique du care dans nos politiques urbaines ? Quels rôles pour les habitants, les associations, les pouvoirs publics ? est-ce une réponse aux défis de la crise climatique, comment l'urbanisme du care peut-il nous aider à construire des villes plus résilientes et durables ?

  • Émission L'éco des solutions © RCF

    Sport, entreprises, insertion.. quel combat commun ?

    22 juin 2024
  •  Sans mémoire, il n’y a pas de culture. Sans mémoire, il n’y a pas de civilisation, pas de société, pas d’avenir ». Élie Wiesel

    L'Entreprise entre Héritage, Mutation, Mémoire et Joie

    14 juin 2024

    « Sans mémoire, il n’y a pas de culture. Sans mémoire, il n’y a pas de civilisation, pas de société, pas d’avenir ». Élie Wiesel. Avouons qu’au travers du climat social, économique, politique, géopolitique et environnementale dans lequel nous sommes, il est bon de se souvenir d’où l’on vient et de ce que l’on a vécu pour savoir où l’on a envie d’aller.
    La mémoire dans l’entreprise, un concept, souvent méconnu, mais fondamental pour la pérennité et l'identité de nos entreprises. Une forme de machine à remonter le temps mémoriel
    mais qu’est-ce que c’est exactement ? Rien à voir bien évidemment avec le tiroir poussiéreux où s’entassent les rapports d’assemblée générale 
    Il s’agit plutôt de l’ensemble des actions et des efforts déployés pour préserver, transmettre et valoriser les savoirs, les savoir-faire et l’histoire d’une entreprise. Imaginez un coffre aux trésors rempli de connaissances, d’expériences et de leçons précieuses qui, bien conservées, peuvent guider et inspirer les générations futures. Peut-être même plus d’ailleurs que les concepts clinquants d’innovation ou de digitalisation
    Une entreprise sans mémoire. C’est un peu comme un amnésique tentant de retrouver son chemin dans une ville inconnue. Sans mémoire, aucun repère n'existe, pas de continuité, et encore moins de sagesse accumulée pour éviter de répéter les erreurs du passé. Préserver la mémoire d’entreprise, c’est assurer la transmission des savoirs, renforcer le sentiment d’appartenance des employés, et construire une identité solide et résiliente face aux aléas du marché.
    Mais comment faire pour que cette mémoire ne soit pas seulement l’affaire des nostalgiques du comité de direction ou des archivistes en herbe ? Comment impliquer tous les employés dans cette démarche, et surtout, comment rendre ce sujet aussi addictif que la dernière saison de votre série préférée ?

  • Franck Zal dans son LABO ©Mathieu Le Gall

    Franck Zal un chercheur-entrepreneur qui donne de l'oxygene au monde

    7 juin 2024

     Franck Zal, est un homme dont la curiosité insatiable et la rigueur scientifique ont donné naissance à une innovation médicale révolutionnaire. Fondateur de Hemarina, Franck est un chercheur passionné par les mystères des océans et les secrets de l'hémoglobine des vers marins. Son travail acharné a permis de transformer un concept  en réalité utiliser l'hémoglobine du vert marin comme vecteur de transport de l'oxygène,  contribuant ainsi au progrès de la médecine. Certain disent que cette découverte est aussi importante que la pénicilline Aujourd'hui, nous nous rendons donc à Morlaix, dans les bureaux hautement sécurisés de Hemarina, pour rencontrer Franck Zal et comprendre l'impact de ses découvertes mais aussi son parcours d'homme, de père et de mari et ainsi explorer l'univers d'un véritable pionnier, dont le parcours inspirant illustre parfaitement l'envie de vivre de ses rêves.

  • ©MEDIADVIZE DALLE-E

    La place des entreprises dans la territorialisation des transitions

    31 mai 2024

    Dans un monde où les défis écologiques, économiques et sociaux se multiplient, il est essentiel de réfléchir à comment chaque territoire peut s'adapter tout en valorisant ses spécificités locales. Des changements nécessaires pour un développement durable qui doivent être adaptés aux caractéristiques spécifiques de chaque territoire. Pour cela, les entreprises locales, bien ancrées dans leur environnement, comprennent mieux les enjeux locaux et peuvent proposer des solutions innovantes et est une opportunité de repenser notre modèle de développement à l'échelle locale. Les entreprises ont un rôle clé et leur engagement peut être un puissant levier pour une transition vers un développement durable et résilient. Avec des politiques publiques ambitieuses et une coopération étroite entre tous les acteurs du territoire, nous pouvons relever les défis de notre époque et construire un avenir plus équitable.

  • Innovation managériale

    Quel chemin d'innovation pour le management ?

    24 mai 2024

    Au cœur de préoccupations des entreprises se trouvent la question du bien-être des collaborateurs en posant le micro au cœur de la fabrique du changement sur les bords de l'Erdre nous avons exploré plusieurs manières de bien prendre soin de ses collaborateurs en évoquant la question de l'innovation managériale et de la santé au travail. 

  • Émission L'éco des solutions © RCF

    Réemplois, Ressourceries, Vrac : une nouvelle économie durable

    18 mai 2024
  • Christianne Lambert ©fnsea

    Christianne Lambert, de l'Auvergne à Bruxelles, portrait d'une agricultrice engagée

    9 mai 2024

    Dans les vastes étendues de l'agriculture française, Christianne Lambert se distingue comme une figure emblématique. Elle a transformé son expérience d'éleveuse de porcs en un rôle de leader au sein de la FNSEA, où elle est devenue en 2017 la première femme Présidente et continue son parcours en 2023 en prenant la présidence du Copa. Association représentant les agriculteurs au niveau européen. 

    Son parcours illustre non seulement son engagement envers les agriculteurs français mais aussi son influence dans les discussions de politique agricole, tant au niveau national qu'européen.

    C'est aussi une femme de foi et d'engagement qui a toujours su allier tradition et modernité.

     

    ​​​​

  • ©Adobe stock

    Solidarité, justice sociale : quel impôt pour demain ?

    4 mai 2024

    Depuis quelques semaines, les Français son invité à déclarer leurs revenu afin de pouvoir être ou non éligible en fonction de leurs revenus à l'impôt. Impôt important pour certain des Français car c’est lui qui établit l’assiette fiscale qui ouvre ensuite aux aides sociales. Chaque année, on en parle, tout particulièrement pour évoquer l’ensemble de Niches fiscales et Optimisation possible. Mais on se questionne assez rarement sur le sens de l'impôt. Est-ce que l’impôt est encore pertinent ? Faut-il en inventer d'autres ? Faut-il les supprimer ? Quel lien entre impôt et démocratie ? Certains parlent même, au travers de la philanthropie, d'impôt volontaires…  

  • les jeunes c'est plus de sens au travail, mais avec une besoin de cadre ©MEDIADVIZE

    Les jeunes, l'engagement et le travail

    26 avril 2024

    Depuis des génération la jeunesse se lève avec son lot d'aspirations audacieuses et de révolutions silencieuses etil suffit de voir les révoltes de mai 1968 pour le comprendre. Cependant une constante persiste : la volonté de marquer le monde à sa manière. Si les jeunes d'aujourd'hui remettent en question les normes établies, réclamant un sens profond dans leur travail et une voix active dans les décisions ils font face aussi à de nombreux paradoxe dont il sont conscient.  Au travers des aspirations, des paradoxes levé par la jeune génération et des craintes et des freins lever par les orgnaisations nous explorons un conflit intergénérationnel qui confine à un changement plus profond. Avec Olivier Lajoust, Ancien Amiral et DRH de la Marine nationale, et Emmanuelle Duez, fondatrice du Boson Project, nous avons cherché à comprendre comment le capital humain peut être le catalyseur d'une transformation durable et vertueuse au sein des organisations.

    Une conférence enregistrée dans le cadre de " L'université homme entreprise" du CECA le 23 Aout 2023

  • Le Partage de la Valeur Ajoutée : Un Impératif pour une Économie Juste

    Comment bien penser le partage de la valeur ajoutée

    19 avril 2024

    Dans le paysage économique mondial, une question cruciale demeure au cœur des débats : comment répartir équitablement la richesse générée entre les différents acteurs ? Le concept de partage de la valeur ajoutée se présente comme un pilier essentiel de cette réflexion, suscitant des discussions essentielles sur la justice sociale, la compétitivité économique et la durabilité à long terme.

    Les entreprises, en tant que moteurs de l'économie, créent de la richesse à travers leurs activités, produisant biens et services. Cette richesse, incarnée sous forme de valeur ajoutée, découle du travail des employés, de l'utilisation des ressources naturelles, des investissements et de l'innovation. Cependant, la distribution de cette valeur entre actionnaires, salariés et autres parties prenantes reste un sujet de contentieux. Les actionnaires, en tant que détenteurs de l'entreprise, réclament souvent une part substantielle de cette valeur sous forme de bénéfices et de dividendes. Leur rôle dans le financement et la prise de risque est incontestable, mais leur quête exclusive de richesse peut menacer la stabilité sociale et économique. Les salariés, moteurs directs de la création de valeur par leur travail, exigent une part équitable de leurs efforts, exprimée à travers des salaires justes, des conditions de travail sûres et des perspectives d'évolution. Un partage équitable de la valeur ajoutée peut renforcer la cohésion sociale, stimuler la consommation et favoriser la croissance économique.

    Cependant, il est essentiel de ne pas négliger d'autres acteurs tels que les fournisseurs, les clients, les communautés locales et l'environnement. L'intégration de ces parties prenantes dans l'équation du partage de la valeur ajoutée peut favoriser une économie plus inclusive et durable. Trouver un équilibre dans le partage de la valeur ajoutée demeure un défi de taille. Les entreprises doivent jongler avec diverses pressions, de la concurrence mondiale aux attentes des investisseurs en passant par les exigences de la responsabilité sociale des entreprises (RSE).

    Face à ces défis, une approche collaborative et holistique s'impose. Gouvernements, entreprises et société civile doivent unir leurs forces pour créer un cadre réglementaire et des incitations favorisant un partage équitable de la valeur ajoutée. Cela peut englober des politiques fiscales progressistes, des normes de rémunération éthiques, des investissements dans l'éducation et l'innovation, ainsi que des incitations à la durabilité. Le partage de la valeur ajoutée transcende les chiffres pour refléter les valeurs et les priorités d'une société. En adoptant une approche inclusive et équilibrée, nous pouvons contribuer à la construction d'une économie plus juste, résiliente et prospère pour tous.

  • Le talent doit passer avant le handicap ©Adobe stock free 477904711

    Entreprise et handicap, où en est-on ?

    12 avril 2024
    En partenariat avec Place pour tous

    Pour les acteurs du handicap, Qu'ils soient associatifs comme Place pour tous et Être en réseau ou la Fondation Malakoff Humanis, du mode de l'entreprise comme le groupe Air France ou bien encore des entrepreneuses en situation de handicap engagées, comme Caroline fruchaux fondatrice de Hostobox et Deza Nguembok. Le handicap souffre moins de la prise de conscience de la nécessité d'inclure que d'une certaine forme de banalisation. Se pose alors la question du rapport qui existe aujourd'hui entre handicap et entreprise.

    Des défis persistent !

    Malgré des progrès réalisés, l'intégration des personnes en situation de handicap dans les entreprises françaises reste un défi majeur pour l'égalité des chances. Et si la France s'efforce de promouvoir la diversité et l'inclusion, des défis persistent sur le marché du travail pour les personnes handicapées. Bien que des lois aient été adoptées pour garantir l'accessibilité des lieux de travail et que les entreprises mettent en place des politiques d'inclusion, des obstacles subsistent. Les préjugés et les stéréotypes demeurent un premier défi majeur, limitant les opportunités professionnelles et entravant le développement de carrière des personnes handicapées. L'accessibilité, qu'elle soit physique ou numérique, reste également un enjeu crucial Reconnaître les compétences et les talents des personnes handicapées est essentiel pour repenser la gestion des ressources humaines et des carrières. 

    Comment aller de l'avant vers un environnement de travail véritablement inclusif ? Comment créer des opportunités pour tous ?

    C'est une question à laquelle l’ensemble des acteurs répondent par l’accentuation du travail collectif. Car c’est ensemble que nous pouvons dépasser les limites et bâtir un avenir où le handicap sera une partie intégrante de la richesse humaine de nos entreprises et de notre société.

    « L’éco des solutions » a été enregistrées depuis l’Inclusiv’Day 2024 l’évènement annuel des enjeux des politiques de diversité et d’inclusion. Une émission enregistrée le mercredi 10 avril 2024.

     

  • l'eau une denrée qui va devenir rare ©Mediadvize avec DALEE

    La filière eau : comment concilier sobriété, qualité, prix et durabilité ?

    5 avril 2024

    Dans un monde dans lequel les ressources naturelles sont de plus en plus mises à rude épreuve, l'eau se distingue comme l'une des ressources les plus indispensables à la vie sur Terre car elle est avant tout la première denrée que nous consommons. Au-delà de son rôle fondamental dans la survie des écosystèmes et des populations, la gestion de l'eau présente des multiples enjeux, des défis territoriaux, des enjeux d'emploi et de formation. Une gestion efficiente de l'eau est une responsabilité collective, qui necessite une compréhension approfondie des défis rencontrés et une action concertée à tous les niveaux de la société.

  • Nicolas d'Hueppe

    Visage d'entrepreneur : Nicolas d'Hueppe, de battre son cœur s'est arrêté 53 minutes

    29 mars 2024

    Dans ce visage d'entrepreneur, on parcourt la vie de Nicolas d'Hueppe. Il nous partage le récit de son accident cardiaque survenu alors qu'il était à vélo : 53 minutes durant lesquelles son cœur s'est brusquement arrêté, marquant ainsi le début d'une lutte acharnée pour sa survie. Grâce à l'intervention rapide de passants, parmi lesquels un médecin et des gendarmes, et à une prise en charge médicale d'urgence efficace, sa vie a été miraculeusement sauvée. Cet échange explore non seulement la vulnérabilité humaine face à l'adversité, mais également la puissance inébranlable du cœur humain, tant au sens littéral que symbolique. Nicolas nous conduit à travers son voyage de récupération, un chemin pavé de défis, mais également d'espoir et de résilience. Il aborde des thèmes profonds tels que la réévaluation de la vie, l'importance de la spiritualité, et le rôle central de l'amour et de la compassion dans la guérison.

    Nicolas nous évoque sa réflexion sur l'évolution des valeurs dans le travail et l'économie, prônant une "économie du cœur" qui valorise l'engagement humain au-delà des succès matériels. Ce récit est une source d'inspiration, rappelant à chacun la force intérieure disponible même dans les moments les plus sombres, et la capacité de surmonter les épreuves les plus ardues avec courage et foi. Un homme, un auteur à suivre sur son blog Nicolas d'Hueppe 

  • ©MEDIADVIZE

    La santé du dirigeant, premier patrimoine immateriel de l'entreprise

    22 mars 2024

     La question de la place de la vulnérabilité au sein des entreprises, ainsi que des stratégies pour y faire face, sont souvent reléguées au second plan par les organisations. Cela concerne autant la santé du dirigeant, qui représente indéniablement le premier patrimoine immatériel de l'entreprise, que la fragilité structurelle et celle des employés. Les témoignages et expériences démontrent que, confrontés à l'adversité, les dirigeants peuvent puiser dans des ressources insoupçonnées pour transformer ces vulnérabilités en véritables opportunités de croissance et de renforcement. Ce processus mène également à un développement professionnel marqué par la joie, le bonheur, et la résilience. Envisager la vulnérabilité et la capacité de rebondir nous invite à reconsidérer l'échec, non pas comme une faiblesse, mais comme un puissant moteur d'innovation.

  • EDC

    Assises Nationales des EDC 2024 : Réenchantons le travail

    15 mars 2024
  • ©MEDIADVIZE

    Le changement d'échelle associatif : comment devenir un militant entrepreneur ?

    8 mars 2024

    En France les associations jouent un rôle important qu'ils soient culturels, sociaux, environnementaux ou économiques et le passage à une échelle supérieure représente un enjeu majeur pour ces structures, qui doivent concilier croissance et préservation de leurs valeurs fondamentales. Des changements d'échelles qui soulèvent plusieurs défis. qui nécessite une réflexion approfondie et une stratégie adaptée pour que les associations puissent continuer à remplir efficacement leur mission tout en faisant face aux nouvelles responsabilités et opportunités qui accompagnent leur croissance.

  • ©MEDIADVIZE

    Normes, administration, revenus : quelles solutions pour l'agriculture?

    2 mars 2024
  • Une expositions qui se termine le 21 avril ©Citéco édition Albert René

    Un après-midi à la CITECO de Paris

    24 février 2024

    Les albums d'Astérix et Obélix, créés par René Goscinny et Albert Uderzo, offrent bien plus que de simples histoires de divertissement. Ils constituent également une source riche et ludique pour aborder des concepts économiques complexes de manière accessible et amusante. À travers les aventures de ces irréductibles Gaulois, les lecteurs peuvent explorer des thèmes économiques variés comme la monnaie, le marché, le management, et même des questions sociales et économiques plus larges telles que le travail, le commerce, et les structures sociales. Et ce aussi au travers des personnages comme ordrealphabetix le poissonnier ou le forgeron cetautomatix. Chacun représentant différents secteurs économiques et métiers, illustrant la spécialisation du travail et l'importance de la coopération économique.

    Certains albums abordent directement des sujets économiques, comme "Obélix et Compagnie", où l'on voit César tenter de déstabiliser l'économie du village gaulois en introduisant le concept de profit et de consommation excessive, une satire fine du capitalisme et de ses excès.

    Des histoires, qui tout en étant humoristiques et divertissantes, permettent de sensibiliser les lecteurs aux principes économiques de base et d'encourager une réflexion critique sur des questions économiques et sociales contemporaines. En rendant l'économie accessible à tous, les albums d'Astérix et Obélix servent d'excellent outil pédagogique pour initier les enfants et les adultes aux concepts économiques fondamentaux.

    Et c'est pourquoi la Citéco de Paris y a consacrer une expositions jusqu'au 21 avril.

Vous avez parcouru 20 épisodes sur 245

Afficher plus

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don