© RCF Anjou

Le Mag Éco

Emission présentée par BASTIEN LALLIER

Emissions à retrouver sur YouTube : https://www.youtube.com/@rcfanjou49 

Chaque semaine, Bastien Lallier reçoit des chefs d’entreprise, des spécialistes des ressources humaines et du coaching, ceux qui font l’actu économique du Maine et Loire. En fin d’émission, il animera un débat sur une question d’actualité économique avec des professeurs d’économie, des chefs d’entreprise, des élus. Le Mag Éco a vocation à devenir le rendez-vous économique de l’Anjou.

Partager
S'abonner

Episodes

  • © RCF Anjou

    Toodays dépoussière la boîte à souvenir

    24 janvier 2024
    Elle était très attendue par toute une filière… Un peu plus d'un an après sa création, l’entreprise Syndev lance son application à destination des agriculteurs. La start-up angevine spécialisée dans le domaine des biosolutions a conçu un outil d’aide à la décision pour les professionnels en quête de pratiques plus respectueuses de l’environnement qui cherche une alternative aux produits chimiques.

    Le Made in France n’est plus une priorité pour bon nombre d'entreprises. Jugés trop chers, les produits tricolores suscitent moins d’intérêt en ce début d’année 2024. Selon une enquête rendue publique la semaine dernière par le Conseil national des achats, 47 % des directions en font un critère décisif pour leurs approvisionnements. Près de 20 points de moins sur un an. Au vu du contexte économique tendu, peut-on jeter la pierre aux entreprises ?

    Et puis en troisième partie d’émission, rencontre avec un couple d’entrepreneurs. Peggy et Philippe Vioux ont créé il y a 5 ans la société Toodays. Son but : faciliter le regroupement, le partage et la transmission de ses souvenirs personnels… Et pour ce faire, ses fondateurs ont eu l’idée de matérialiser leur idée. Depuis quelques mois, la start-up commercialise une capsule temporelle destinée à être enfouie et déterrée des années plus tard par des héritiers désignés à l’avance.
  • © RCF Anjou

    Le métier de community manager concurrencé par l’intelligence artificielle

    10 avril 2024
    Au sommaire de ce magazine :

    J-6 avant la nouvelle édition du Jour I à Angers. Prévu au Centre des Congrès, l’événement rassemble cette année des experts et dirigeants d’entreprises pour explorer les innovations en management et les nouveaux modes d’organisation. Avec en toile de fond, l’enjeu du recrutement et de la fidélisation des salariés.

    Le gouvernement français a annoncé il y a quelques jours le lancement d’un appel à projets pour développer des concepts entrepreneuriaux basés sur l’intelligence artificielle. Plusieurs millions d’euros devraient être débloqués. Une goutte d’eau face aux milliards investis par la Chine ou les Etats-Unis dans le domaine. La France risque-t-elle de louper le train en marche ? C'est le débat de la semaine.

    Nous continuons de parler d’IA en troisième partie de magazine avec Philippe Aïn, dirigeant de Tookano. La start-up angevine a conçu le premier assistant community manager via l’intelligence artificielle générative. Une solution dédiée aux TPE-PME pour les aider dans la gestion de leurs réseaux sociaux.
  • © RCF Anjou

    Le secteur du transport de marchandises entreprend un virage écolo en Anjou

    3 avril 2024
    Tout juste diplômée et déjà à la tête de son entreprise. Célia Nencioni a déposé récemment les statuts de sa jeune société Valoriz’me. Elle conçoit, développe et commercialise des encas protéinés sains, gourmands et nutritifs notamment à destination des sportives. Un projet qui a tapé dans l'œil du gouvernement.

    Transformer les méthodes de management, réinventer l’entreprise, faire évoluer les carrières… Face à la multiplication des expressions de mal-être ou de perte de sens au sein des sociétés, les acteurs économiques cherchent à tout prix à réenchanter le travail. Mais comment s’y prendre ? Qu'entend-on par amélioration des conditions de travail ? C'est le débat de la semaine.

    Et puis le secteur du transport de marchandises s’apprête à prendre un virage ambitieux en Anjou. Gros émetteur de gaz à effet de serre, la filière cherche à décarboner son activité. Un projet d’ampleur impulsé par la société Ageneau en ce sens est en cours de réflexion. D’ici 2027, une plateforme multimodale reliée au réseau SNCF pourrait être créée dans l’agglo d’Angers pour limiter les voyages en camion au profit du transport ferroviaire.
  • © RCF Anjou

    Le tourisme en Anjou, une filière dynamique mais en manque de bras

    20 mars 2024
    A l’occasion de la 3e édition des Printemps du Tourisme organisé par Anjou Tourisme et l’Esthua, le Mag Eco s'intéresse cette semaine aux enjeux pour ce secteur. Au programme :

    - Un entretien avec le grand témoin de ce rendez-vous : Christian Mantéi, le président d’Atout France, l’agence nationale de développement touristique. Notre pays est la première destination touristique mondiale. Plus 100 millions de visiteurs sont attendus cette année. Comment les accueillir au mieux ? Et leur donner envie de découvrir l’ensemble du territoire ?

    - Une table-ronde sur la problématique du manque de main d'œuvre. Si le tourisme en France est sur une bonne dynamique, la filière peine à recruter. Plus de 200 000 postes seraient à pourvoir actuellement à l’échelle nationale. Comment susciter l’intérêt pour ces métiers de l'hôtellerie, de la restauration ou des loisirs ? On en parle avec le président d’Anjou tourisme, le directeur de l’Esthua et une professionnelle hôtelière.

    - Enfin en troisième partie d’émission, nous nous pencherons sur la stratégie d’attractivité de l’Anjou. Le département s’est doté d’une nouvelle marque de territoire et d’un nouveau logo pour améliorer sa communication. Nous nous intéresserons au rayonnement actuel du Maine-et-Loire et aux ambitions des professionnels et élus pour les années à venir.
  • © RCF Anjou

    Rairies Montrieux accélère son développement, notamment à l'export

    13 mars 2024
    Huit français sur 10 se disent inquiets face au changement climatique selon une récente étude du Conseil Economique, Social et Environnemental. Face à ce phénomène d’éco-anxiété grandissant, l’action peut être un moyen de guérison. C’est en tout cas le parti pris par Open Lande qui accompagne les entreprises et les organisations sur les sujets de la transition écologique et promeut l’économie régénérative.

    Vers un nouvel index d’égalité professionnelle dans les entreprises. Le gouvernement a laissé entendre la semaine dernière qu’il allait réformer cet outil dont le but est de résorber les écarts de salaires entre les hommes et les femmes. 5 ans après sa création, cet indicateur ne tient pas toutes ses promesses. Comment l’améliorer ? Faut-il contraindre davantage les entreprises ? C'est le débat de la semaine.

    Et puis il y a quelques jours, le président français Emmanuel Macron a inauguré le village des athlètes des Jeux Olympiques de Paris. Il a notamment pu observer la façade des immeubles recouverte par les plaquettes colorées de Rairies Montrieux. La briqueterie angevine, spécialiste des produits en terres cuites, enregistre une forte croissance ces derniers mois. Elle va d’ailleurs réaliser de gros investissements cette année pour développer son outil industriel et ses exportations.
  • © RCF Anjou

    Mulliez-Flory a 200 ans et se lance dans la conception d'uniformes scolaires

    6 mars 2024
    C’est un fait, le monde du travail est en train de changer. Bousculé par les aspirations de la génération Z mais également par une transformation globale de la mentalité des salariés qui réclament davantage d’équilibre entre leur vie pro et perso, notamment depuis la crise du Covid. Dans un contexte marqué par les difficultés de recrutement, comment accompagner les managers dans la compréhension et la gestion des équipes compte-tenu de ces nouveaux paramètres ? On en parle en première partie d’émission.

    Les entreprises françaises vont-elles devoir accorder des congés à leurs salariés en arrêt maladie, quelle que soit la nature de cet arrêt ? C’est en tout cas le sens d’une décision de justice rendue il y a plusieurs mois par la Cour de cassation qui impose au droit français de se soumettre au droit européen. Décision que n’a pas contredit le Conseil Constitutionnel dans son avis publié il y a quelques jours. Alors est-ce un principe juste ? L’arrêt maladie peut-il être considéré comme du travail effectif ? Quelles conséquences pour les entreprises ? On en débat dans ¼ d’heure environ.

    Enfin, c’est l’un des fleurons du textile en France. Mulliez-Flory, implanté à Sèvremoine, confectionne du linge et des vêtements professionnels pour de nombreuses sociétés. Et l’entreprise des Mauges pourrait bientôt se lancer dans la fabrication d’uniformes pour les lycéens afin de répondre aux besoins de l’expérimentation voulue par Emmanuel Macron dans les établissements scolaires à la rentrée prochaine. Rencontre en 3e partie de ce mag avec le patron de Mulliez-Flory, Jacques Gindre.
  • © RCF Anjou

    La Cantine des Talents bouscule les codes du recrutement dans l'industrie

    28 février 2024
    Après Meta, Microsoft ou Sony, Apple a - à son tour - lancé sur le marché il y a quelques jours son casque de réalité virtuelle… Si leur utilisation reste encore marginale, ces appareils pourraient dans les années à venir se démocratiser dans des domaines aussi variés que le tourisme, la santé ou l’éducation. En Anjou, une entreprise s’est spécialisée dans le secteur et affiche une croissance remarquée. Rencontre avec le dirigeant de Matts Digital.

    Ensuite, place au débat… L’ESEO, l’école d’ingénieurs angevine a lancé il y a quelques jours sa nouvelle formation en lean management à destination des professionnels du territoire. Très décriée en France, la méthode affiche pourtant de nobles objectifs : faire mieux avec moins en misant sur l’intelligence collective et le principe de subsidiarité. Alors comment réussir ce défi tout en préservant le bien-être des salariés ?

    Soudeur, câbleur, chaudronnier, technicien de maintenance… L’industrie a besoin de main d'œuvre. Rien qu’en Anjou, plusieurs milliers de postes sont à pourvoir. Mais la filière a du mal à séduire. La Cantine des Talents se veut une réponse au problème. La start-up angevine accompagne les sociétés qui cherchent à embaucher en bousculant les codes du recrutement. Et cerise sur le gâteau : elle ne se rémunère qu’en cas de succès. Présentation en 3e partie de magazine.
  • © RCF Anjou

    Le succès du Rafale profite à l'essor de la PME saumuroise Ametra Intégration

    21 février 2024
    J-5 avant le lancement de Made in Angers… Tous les ans, l’engouement pour le tourisme d’entreprise grandit. L’événement enregistre régulièrement des records d’affluence et de participation. 187 sociétés ont décidé d’ouvrir leurs portes au public cette année. Parmi elles, La ferme de Sainte Marthe. Une première pour le semencier artisanal de graines bio. L’occasion de braquer nos projecteurs sur cette entreprise qui promeut depuis 50 ans une agriculture responsable et durable.

    Bruno Le Maire a annoncé ce dimanche une révision à la baisse de la croissance pour 2024 avec en prime, un plan d'économies immédiat de 10 milliards d'euros dans les dépenses de l'Etat. 10 milliards, c'est peu ou prou le manque à gagner dû au "travail au noir" en France chaque année. Alors sommes-nous un pays de tricheurs ? Comment lutter efficacement contre ce phénomène ? C'est le débat de la semaine.

    Et puis en 3e partie d’émission, gros plan sur une PME saumuroise qui voit son chiffre d’affaires décoller littéralement. +25% de croissance sur la dernière année. Ametra Intégration est spécialisé dans la production de composants électroniques de pointe pour le secteur de la Défense notamment. L’entreprise réalise plusieurs pièces du célèbre avion de chasse Rafale utilisé par l’armée française et vendu dans le monde entier. Sa directrice générale Laurie Douaud est notre invitée.
  • © RCF Anjou

    Brangeon investit 21 millions d'euros dans un outil unique en Europe

    14 février 2024
    Huit mois après son lancement sur Angers, Pépina a convaincu de nombreux artisans et entrepreneurs créatifs. Une 50aine a déjà rejoint les ateliers partagés de la jeune société qui propose aux acteurs économiques du territoire - dans un contexte de pénurie des locaux professionnels - un espace de travail pour développer leur projet.

    Depuis 2021 et le début de l’envolée des prix à la consommation, le nombre de Français rémunérés au SMIC a bondi. Aujourd’hui, plus de 17% des salariés touchent le revenu minimum qui a été revalorisé à de nombreuses reprises avec l’inflation. Quelle incidence sur la reconnaissance du travail ? Comment lutter contre ce phénomène de smicardisation ? C'est le débat de la semaine.

    Et puis dans la dernière partie de ce magazine, entretien avec le directeur général du groupe Brangeon, Victor Brangeon. L’entreprise maugeoise, spécialiste de la gestion des déchets, réalise en ce début d’année un investissement conséquent. 21 millions d’euros déboursés dans un nouvel outil industriel unique en Europe. Une usine à la pointe de la technologie qui va permettre - en lieu et place du stockage - la valorisation de milliers de tonnes de déchets ultimes.
  • © RCF Anjou

    Greenlog, une logistique plus verte au même prix que la concurrence

    7 février 2024
    L’ESEO lance une nouvelle formation professionnelle à destination des entreprises du territoire. L’école d’ingénieurs d’Angers inaugure le 22 février sa première session d’apprentissage en lean management. Elle s’adresse aux dirigeants d’équipes qui veulent viser l’excellence opérationnelle. Présentation de ce cursus et de ses enjeux avec l’enseignant-chercheur, Mohammed Ramdani.

    Quelques mois après l’adoption au Parlement de la réforme des retraites, le gouvernement s’attaque à un nouveau chantier d’ampleur : le pacte de la vie au travail. Un projet visant notamment à améliorer les conditions de travail des salariés mais également à faciliter l’embauche et améliorer le maintien en emploi des séniors. Dans ce domaine, la France fait moins bien que la plupart de ses voisins européens. Qui en porte la responsabilité ? On en débat cette semaine.

    Et puis en troisième partie d’émission, rencontre avec Céline Urbain, co-dirigeante de la société Greenlog. La start-up angevine créée en 2019 est en train de bousculer le marché de la logistique en proposant une offre éco-responsable à un prix compétitif par rapport à la concurrence. On se penchera sur le modèle économique atypique de la société, ses projets de déploiement dans l’hexagone et les spécificités de sa stratégie de management.
  • © RCF Anjou

    Nice, Limoges, Perpignan, Tours... Pony bike déferle sur les villes moyennes

    31 janvier 2024
    Mordus d’entreprendre lance son année 2024… Après un pitch apéro organisé il y a quelques jours, l’association qui rassemble une centaine de membres vient d’annoncer son prochain grand rendez-vous. Une soirée dédiée à la découverte de soi pour mieux entreprendre. Retour sur le fonctionnement et l'ADN de l'association avec sa co-présidente, Emmanuelle Monroche.

    Depuis une semaine et demi, la France vit au rythme des manifestations des agriculteurs. La profession est en colère. Nombreux sont ceux qui peinent à vivre décemment de leur travail. Pour certains, c’est la faute de l’Europe et du libre-échange. Mais le commerce international est-il réellement responsable des maux de l’agriculture française ?

    Et puis en troisième partie d’émission, gros plan sur une société locale qui cartonne ! La start-up angevine Pony Bike est en train de rafler tous les marchés dans les villes moyennes de France. Le spécialiste de la micromobilité va prochainement déployer ses vélos et trottinettes électriques à Nice, Nantes, Tours ou Limoges… avec un objectif de rentabilité à court terme. Rencontre avec son fondateur Paul-Adrien Cormerais.
  • © RCF Anjou

    L'économie de la culture et les rouages de l'industrie du cinéma

    17 janvier 2024
    Au menu de ce magazine, un gros plan sur Mécène et Loire qui entame un nouveau chapitre de son histoire en ce début d’année 2024. Création d’une nouvelle fondation, changements structurels et recentrage de la mission sur un mécénat orienté uniquement au profit de projets artistiques et culturels. Le Président de la structure, Didier Bessard nous parle de l'engagement des entreprises du territoire auprès de la filière.

    On entend souvent dire que la Culture est le parent pauvre des institutions, qu'elle est la première sacrifiée sur l'autel des rigueurs budgétaires en temps de crise. Si ces affirmations sont très contestables, force est de constater que son financement repose aujourd’hui majoritairement sur les pouvoirs publics. Le secteur privé a-t-il vocation à s’emparer du sujet ? A l'image de la RSE, faut-il développer une Responsabilité Culturelle des Entreprises pour soutenir la filière ?

    Et puis en troisième partie d’émission, coup de projecteur sur l’industrie du cinéma. A l’occasion du lancement du festival Premiers Plans ce week-end à Angers, nous prendrons le temps de nous pencher sur le rôle et l’investissement des multiples acteurs essentiels à la production d’un film et sur la rentabilité économique d’un tel projet avec Claude-Eric Poiroux, le directeur des 400 Coups.
  • © RCF Anjou

    Espace Emeraude s'engage dans la lutte contre le gaspillage avec le BonusRepar

    10 janvier 2024
    Au sommaire de cette émission, l’ouverture du SIVAL dans quelques jours à Angers. C’est l’événement incontournable de ce début d’année pour toute la filière du végétal. Cette 37e édition abordera notamment les problématiques d’emploi et de durabilité de l’agriculture, toujours sous l’angle de l’innovation.

    Les difficultés de recrutement sont au cœur de notre débat de la semaine. Malgré un léger repli de l’activité envisagé au début de l’année 2024, nombre d’entreprises ont toujours pour projet d’embaucher. Et beaucoup peinent à trouver les compétences attendues. Alors faut-il tout miser sur les softs skills pour contourner cette problématique de recrutement ?

    Et puis en troisième partie d’émission, notre tête-à-tête avec un entrepreneur du territoire. Cette semaine, rencontre avec Jean-Marc Hupé, le directeur général d’Espace Emeraude. L’entreprise a récemment obtenu le label BonusRepar pour plusieurs de ses magasins. Un sésame qui permet aux clients de bénéficier d’une réduction immédiate dans le cadre de la réparation d’un article. Objectif : augmenter la durabilité des produits et lutter contre le gaspillage.
  • © RCF Anjou

    France Travail, tri des biodéchets... les changements du 1er janvier

    3 janvier 2024
    En janvier dernier, son projet entrepreneurial bénéficiait d’un coup de projecteur national. Un an après son passage dans l’émission “Qui veut être mon associé?” sur M6, Julien Boucault croule sous les demandes. Sa jeune société Tchao Tchao cultive l’esprit d'aventure en transformant notre voiture de tous les jours en véhicule de voyage.

    France Travail prend le relais de Pôle Emploi. Le nouvel opérateur public entre en vigueur progressivement en ce début d’année avec l’objectif d’atteindre le plein emploi d’ici la fin du quinquennat d’Emmanuel Macron. Contrat d’engagement obligatoire, renforcement des contrôles, suppression de l’allocation chômage en cas de refus répétés d’un emploi stable… Telles sont les nouvelles mesures décrétées. Est-ce pertinent ? Ce projet participe-t-il à la stigmatisation des personnes privées d’emploi ?

    Autre évolution d’envergure : la généralisation depuis le 1er janvier du tri à la source des biodéchets pour les particuliers et les entreprises. On tentera d’y voir un peu plus clair sur cette mesure avec un spécialiste. Eric Sabot, co-fondateur de l’entreprise LabelVerte qui accompagne notamment les collectivités dans la mise en place et le suivi d’aires de compostage partagé.
  • © RCF Anjou

    Après une année 2023 contrastée, des prévisions plutôt optimistes pour 2024

    20 décembre 2023
    2023, année contrastée sur le plan économique. Après un premier semestre encourageant, marqué par une activité soutenue, les six mois qui ont suivis se sont avérés moins enthousiasmants. Au niveau national, un léger recul de la croissance a été enregistré au 3e trimestre. Et les prévisions concernant le 4e n’annoncent qu’une hausse très modeste (+0,1% du PIB). De nombreux observateurs ont revu leurs estimations à la baisse. L’OCDE, l’INSEE ou la Banque de France indiquent tous que l’économie française est moins dynamique qu’espérée en cette fin d’année.

    Alors comment les entrepreneurs ont-ils vécu ces derniers mois ? Comment se projettent-ils sur l’année à venir malgré les nombreuses incertitudes qui demeurent ? Quels sont les principaux défis qui les attendent ? On prend le pouls de l'économie angevine.
  • © RCF Anjou

    Reconversion professionnelle : comment s'y préparer ?

    13 décembre 2023
    2023, année record en termes de fréquentation pour Terra Botanica. Plus de 550 000 visiteurs ont franchi les portes du parc végétal angevin, qui figure désormais dans le top 10 des parcs à thème les plus plébiscités de France. Son directeur, Pierre Watrelot, ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Des investissements sur de nouveaux espaces sont prévus pour les prochains mois.

    Bruno Le Maire veut faciliter la vie des entrepreneurs. Le ministre de l’économie a lancé il y a quelques semaines une grande consultation publique pour recueillir les propositions des patrons afin de simplifier les normes administratives qui empoisonnent leur quotidien. Un défi de taille auquel les précédents gouvernements n’ont jamais trouvé la solution. Alors, pourquoi avons-nous tant de mal à nous défaire de cette bureaucratie excessive ?

    De plus en plus de salariés se posent la question d’une reconversion professionnelle. Selon une enquête du Centre d’Etudes et de Recherches sur les qualifications parue l’an dernier, 2 millions d’actifs français auraient sauté le pas ces 5 dernières années. Beaucoup d’autres hésitent encore à se lancer. Dans la troisième partie de ce magazine, nous nous intéressons à l’accompagnement de ces candidats à la reconversion et aux raisons qui les poussent à changer de métier.
  • © RCF Anjou

    Clubs cigales, COP28, Cook'nRun : vers une économie plus durable

    6 décembre 2023
    Cooknrun change de dimension. L’entreprise spécialisée dans la production de barres énergétiques bio et d’aliments pour les sportifs a récemment quitté son petit 90m² à Ecuillé pour investir un espace 8 fois plus grand à Angers. La société est en pleine croissance. Elle envisage de doubler ses effectifs à court terme.

    La COP28 a démarré il y a quelques jours et va se poursuivre jusqu’au 12 décembre. Au cœur des négociations : l’abandon progressif des énergies fossiles. Mais nos entreprises peuvent-elles réellement s’en passer et à quel prix ? C'est le débat de la semaine.

    Eux n’ont pas attendu l’urgence écologique pour se mobiliser. Les clubs cigales fêtent leur 40e anniversaire cette année. Gros plan sur ces investisseurs engagés. L’un de leurs portes-parole, Jacques Ravailleau, est notre invité. Il est accompagné de deux jeunes dirigeants qui ont bénéficié du soutien de ces structures de financement citoyen.
  • © RCF Anjou

    Des produits multimédias aux emballages, le réemploi gagne du terrain en Anjou

    29 novembre 2023
    Il est le président du Forum de l’orientation qui débute demain à Angers mais également le dirigeant d’une entreprise en plein essor. Eric Bergue est notre premier invité cette semaine. Sa société HortiTrace, spécialisée dans la logistique des emballages horticoles et industriels réutilisables connaît une forte croissance ces derniers mois. Et les perspectives sont très prometteuses.

    Les négociations sur la réforme de l’assurance-chômage ont repris cette semaine. Gouvernement et partenaires sociaux peinent à trouver un accord. Bruno Le Maire a notamment fait savoir qu’il souhaitait réduire la durée d’indemnisation des séniors pour accélérer leur retour sur le marché du travail. Mais est-ce vraiment judicieux ? Notre système de protection sociale est-il un frein au plein-emploi ?

    Enfin, en troisième partie d’émission, rencontre avec notre entrepreneur de la semaine : Philippe Cougé. Le fondateur de la franchise de jeux vidéo d’occasion GameCash a décidé de vendre sa société pour se concentrer pleinement sur l’activité croissante de son autre entreprise : Mediaclinic, spécialisée dans la réparation et la vente d’appareils multimédias reconditionnés. La marque possède déjà 13 magasins et en inaugure un 14e aujourd’hui même à Verdun.
  • © RCF Anjou

    Mécénat de compétences : quand les entreprises s'engagent pour le bien commun

    22 novembre 2023
    Au sommaire de ce magazine :

    L’industrie en opération séduction. Toute la semaine prochaine, le secteur s’engage dans une vaste campagne de promotion et de découverte de ses métiers. L’enjeu est crucial étant donné le nombre de postes à pourvoir… Plus de 3 000 projets de recrutements rien qu’en Anjou. On en parle avec Pierre Le Galloudec, président de l’Union des industries et métiers de la métallurgie de Maine-et-Loire.

    Autre événement important à venir : les rencontres Humanisme et Entreprise. La 10e édition a lieu demain à Angers. Au cœur des échanges : l’évolution du travail et ses paradoxes. Alors qu’on entend parler de vague de démissions, de désengagement des salariés, de semaine de quatre jours… Certains discours tendent à vouloir démontrer qu’on cherche à faire toujours moins. Réalité ou vue de l’esprit ?

    Enfin, semaine de Radiodon oblige, nous ouvrons un volet consacré à la solidarité en troisième partie d’émission. Comment les entreprises peuvent-elles s’investir pour le bien commun ? De plus en plus optent pour le mécénat de compétences. Plusieurs acteurs économiques et associatifs locaux nous partageront leur expérience sur ce dispositif.
  • © RCF Anjou

    Vers davantage de productions responsables et de Made in France

    15 novembre 2023
    Au sommaire de ce magazine…

    Les Journées bleues démarrent demain à Cholet. Ce cycle de 3 conférences vise à imaginer le développement d’une économie plus responsable et plus durable. Première étape ce jeudi avec un échange autour des enjeux du biomimétisme. A l’origine de ce mouvement, Charles Barreau, président de Ruptur, association régionale de mission d’intérêt général.

    L’économie bleue, c’est aussi penser local ! Acheter au plus près. Si les Français sont assez friands du Made in France, 60% indiquent être contraints d’y renoncer. Son prix est un obstacle. Alors comment rendre la fabrication ou la production tricolore plus accessible ?

    Et puis dans la troisième partie de ce magazine, nous recevons justement l’une des ambassadrice de ce made in France en Anjou. Charlotte Quentin, repreneuse de la société saumuroise Martineau, représentée il y a quelques jours au Salon du Made in France, Porte de Versailles à Paris. Secoué par la crise du Covid, le fabricant de médailles et d’objets porteurs de sens est en plein rebond.

Vous avez parcouru 20 épisodes sur 73

Afficher plus

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don