Accueil
Un pas vers l’écomobilité
Un pas vers l'écomobilité

Un pas vers l’écomobilité - page 2

Après avoir organisé des courses écomobiles, l'association AutosBus propose un prix de l'écomobilité, pour récompenser les démarches de déplacement autres que la voiture individuelle. Ecoutez les témoignages des participants au micro de Jacques Toulemonde. Inscription sur le site de l'association AutosBus 

Partager
S'abonner

Episodes

  • PrixEco Antoine Bozonnet

    Je mets mon vélo dans le bus

    11 avril 2022

    Antoine Bozonnet habite à Bourg-en-Bresse et travaille à Jayat, à vingt kilomètres de distance. Il commence souvent son trajet à vélo, puis il met son vélo dans le bus. À l’arrivée, il lui reste encore un kilomètre qu’il fait facilement à vélo

  • covoiturage avec AutosBus

    Je crée mon groupe de covoitureurs

    21 mars 2022

    Marie-Line Lachassagne covoiture entre son village de Journans et son travail à Bourg-en-Bresse. Elle s’organise avec quelques collègues et voisins. Elle a reçu des encouragements et de l’aide, aussi bien au boulot qu’au village, et cela a été décisif

  • Cyril Pascal

    Télétravail : 2300 km économisés chaque mois Prix Ecomobilité février 2202

    7 février 2022

    Cyril Pascal habite Malafretaz et travaille à Beynost, à 90 kilomètres de distance. Depuis la crise sanitaire, il télétravaille trois jours par semaine chez lui. Quand il a envie de voir du monde, il va à l’Écrin, un espace de télétravail tout proche.

  • Damien Garçon

    Convaincu et convainquant ! les déplacements de Damien Garçon prix éco janv22

    10 janvier 2022

    Damien Garçon habite Saint-Denis-les-Bourg. Il se déplace presque exclusivement à vélo électrique, y compris pour aller travailler à Servas, un trajet de douze kilomètres. Beaucoup de ses collègues de travail se sont mis à faire comme lui.

  • Anita et Jean Marc Subtil

    Train et vélo : des vacances de paradis

    13 décembre 2021

    Anita et Jean Marc Subtil habitent Montagnat et depuis quelques années ils partent en vacances en combinant le train et le vélo électrique. Dans tous les TER, on peut monter avec son vélo sans réservation et sans supplément.

  • Cécile Lorin

    Même pas froid ! prix écomobilité nov 2021

    9 novembre 2021
    Au temps des premières gelées Cécile Lorin avait l’habitude de rendre son vélo électrique loué à La Station, mais elle a fini par le garder toute l’année. Sentir le froid sur les joues et avoir le corps au chaud, c’est agréable. La pluie, en revanche, c’est une autre paire de manches. Pour l’instant, Cécile n’a pas franchi le cap.
  • prix écomobilité 2021

    Une seule voiture : compliqué mais intéressant

    11 octobre 2021
    Matthias Lemoine a choisi le vélo pour aller au travail et promener ses enfants. Au fil de leurs déménagements, sa femme et lui ont utilisé la marche, la trottinette, le train, le RER, le covoiturage, l’autopartage, le vélo, la cariole pour les enfants, le vélo électrique, … et souvent une voiture … mais jamais deux.
  • autosBus prix écomobilité

    Matthias à vélo avec mes 4 jeunes enfants

    13 septembre 2021
    Depuis trois ans, Matthias Lemoine va au travail avec un vélo électrique loué à La Station, l’agence de mobilité de l’Agglo à Bourg-en-Bresse. Le week-end et le mercredi, il n’hésite pas à emmener ses quatre enfants pour des balades à vélo sur une dizaine de kilomètres.
  • Un pas vers l'écomobilité

    Un Pas Vers l'Ecomobilité 3 J’ai trois voitures pour aller au travail !

    25 août 2021
    Covoiturer c'est sympa ... en conduisant son véhicule, c’est plutôt facile ... en montant dans les voitures des autres, c’est nettement plus compliqué, surtout si l’on a de jeunes enfants. Alice Guillot a essayé. Ce n’est pas de tout repos mais ça marche.
  • Un pas vers l'écomobilité

    Je fais mon sport en allant au travail

    18 août 2021
    Christelle Sochay habite Etrez et travaille à la Crèche de Montrevel. Chaque jour elle fait l’aller ou le retour à pied, l’autre trajet se fait dans la voiture de son mari. C’est une heure d’exercice physique quotidien dont elle ressent le besoin. Le faire en allant au travail, c’est joindre l’utile à l’agréable.
  • Un pas vers l'écomobilité

    JE DÉTESTE LE VÉLO MAIS

    28 juillet 2021
    À la fin du premier confinement, Rita Monteiro s’est mise au vélo électrique : six kilomètres aller-retour pour aller au travail par tous les temps. Qu’est-ce qui l’a décidée alors qu’elle n’aimait pas le vélo ? Un groupe d’amis de Saint Denis, la location de vélos de l’Agglo et les indemnités versées par son entreprise.
  • Un pas vers l'écomobilité

    Au boulot avec mon vélo de fonction

    21 juillet 2021
    Le vélo électrique devient une véritable alternative à la voiture en solo, même pour de longues distances. C’est ainsi qu’Alric Millet parcourt 25 kilomètres pour aller au travail, (presque) tous les jours … avec un vélo de fonction !
  • Un pas vers l'écomobilité

    Pas d’argent jeté par la fenêtre : je covoiture ! Ludivine

    7 juin 2021
    Ludivine Bou habite Rignat et travaille à Bourg. En s’arrangeant avec une collègue de travail et avec deux voisins elle parvient à covoiturer quasiment tous les jours. Comme c’est elle qui sollicite ses amis, elle s’adapte pour les heures et les lieux de rendez-vous.
  • AutosBus

    6 paniers de légumes Pombio, une seule voiture !

    12 avril 2021
    Depuis le 1er confinement en 2020, des habitants de Journans se sont organisés pour récupérer les paniers de légumes de la ferme Pombio.
  • AutosBus

    JE DÉTESTE LE VÉLO MAIS

    15 mars 2021
    À la fin du premier confinement, Rita Monteiro s’est mise au vélo électrique : six kilomètres aller-retour pour aller au travail par tous les temps. Qu’est-ce qui l’a décidée alors qu’elle n’aimait pas le vélo ? Un groupe d’amis de Saint Denis, la location de vélos de l’Agglo et les indemnités versées par son entreprise.
  • Un pas vers l'écomobilité

    Au boulot avec mon vélo de fonction

    8 février 2021
    Le vélo électrique devient une véritable alternative à la voiture en solo, même pour de longues distances. Alric Millet parcourt 25 km pour aller au travail avec un vélo de fonction !
  • Un pas vers l'écomobilité

    Un Pas Vers l'Ecomobilité 3 J’ai trois voitures pour aller au travail !

    11 janvier 2021
    Covoiturer c'est sympa ... en conduisant son véhicule, c’est plutôt facile ... en montant dans les voitures des autres, c’est nettement plus compliqué, surtout si l’on a de jeunes enfants. Alice Guillot a essayé. Ce n’est pas de tout repos mais ça marche.
  • Un pas vers l'écomobilité

    Un Pas Vers l'Ecomobilité 2 témoignage de Bernard Limon Rignat

    14 décembre 2020
    Le transport à la demande, c’est un taxi qui passe à heure fixe si on le réserve. Un service développé par CA3B que Bernard Limon a testé pour vous
  • Un pas vers l'écomobilité

    Un Pas Vers l'Ecomobilité 1 Maixent

    23 novembre 2020
    Au sortir du confinement en mars, Maixent est parti à une soirée à Bourg à vélo une distance de 11 kilomètres et un retour vers minuit. Un vrai plaisir de circuler à vélo. Témoignage

Vous avez parcouru 19 épisodes sur 39

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don