Accueil
Mais pas que, le podcast qui va au delà des préjugés
Vignette podcast Mais pas que ©Thomas Dalle

Mais pas que, le podcast qui va au delà des préjugés

Emission présentée par Anne Kerléo

Sans abris, personnes âgées, porteurs de handicap, réfugiés : on a souvent tendance à mettre les gens dans des cases, à réduire leur identité à une catégorie. 

"Mais pas que" c'est le podcast qui va au-delà des préjugés en racontant des récits de vie qui présentent une autre facette de ces personnes aux parcours incroyables.

Actrice, dessinateur de presse, musicien ...dans cette première saison intitulée "Exilés mais pas que" en partenariat avec JRS France , découvrez 7 témoignages de vies hors normes (mais pas que).

Partager
S'abonner

Episodes

  • © Anne Kerléo, RCF

    Episode 6 : Kola, libérateur et horticulteur

    22 septembre 2023
    Kola est élève en bac pro paysagisme, après un CAP horticulture. Il est artiste : à sa grande surprise, ses collages colorés plaisent à tous ceux qui ont la chance de les voir et veulent les acheter. Il n’avait jamais fait de collages avant d’arriver en France. C’est aussi un conteur qui jongle avec les mots d’une manière qui n’appartient qu’à lui pour raconter son quotidien et son parcours d’exil.

    Kola a quitté son pays, la Guinée, à 16 ans. Il est passé par les geôles lybiennes, y a connu la violence extrême, a franchi la Méditerranée sur un bateau précaire. Il a libéré une prison entière. Il a des rêves, des projets, il veut contribuer à la bonne marche de la société française. Il veut payer des impôts. A écouter Kola, on a le sentiment de rencontrer le citoyen parfait, alors qu’il attend avec inquiétude et espoir depuis des années que la France lui délivre « des papiers ».
  • © Pixabay - Pixelheart

    Episode 3 : Mariam ou la liberté comme un souffle d'air sur la peau

    22 septembre 2023
    Pour Mariam, la joie de la liberté retrouvée, c'est le vent dans ses cheveux découverts, c'est un souffle d'air sur la peau. Mariam vient d'Iran... mais pas que. Mariam habite à Nice et aime passionnément sa ville d'adoption. Elle se forme à la comptabilité, découvre la passion des français pour les détails et s'en amuse. Mariam pense qu'on peut se libérer de son passé comme on peut guérir d'une blessure.
  • © Jean-François Valette

    Episode 7 : Anastacia rêve d'une vie "normale"

    22 septembre 2023
    Anastacia rêve d’une vie « normale » : une famille, une maison, un travail utile, un engagement bénévole, la création d’une association pour venir en aide aux enfants d’Angola, son pays d’origine. Mais pour l’instant c’est impossible, elle est « coincée ». Sans papiers, tout cela est inaccessible. En France depuis 5 ans, elle attend. Cela ne l’empêche pas de rire, de s’impliquer dans son activité quotidienne au sein d’une communauté Emmaüs, de manger du fromage à chaque repas et d’apprendre en permanence de nouveaux mots en Français, langue qu’elle ne parlait pas du tout en arrivant et qu’elle maîtrise déjà presque parfaitement. Mais le temps est long. Heureusement, les rêves sont tenaces.
  • © Jam

    Episode 4 : Ali, le choix de la liberté de dessiner

    22 septembre 2023
    Ali est dessinateur de presse. Dessiner l’a toujours rendu heureux, dès le début à l’âge de 8-9 ans en Iran. Il a compris qu’il avait un talent et, toute sa vie, a protégé ce talent : quand ses parents pensaient que ce n’était pas un métier sérieux, quand il a fallu quitter la maison pour aller étudier à la grande ville, quand il a fallu quitter son pays, pour protéger sa vie.

    Lorsqu’il arrive en France en 2015 pour y demander l’asile, à peine arrivé à Paris, il est allé au Louvre. C’était un rêve. Ce fut comme « un espace paisible au milieu de l’enfer ». La recherche d’un toit pour dormir le premier soir pouvait attendre. Ali ne connaissait personne à Paris. Depuis, cela a bien changé. Aujourd’hui, Ali a la nationalité française, il est marié à une française et investi dans la vie associative et culturelle. Mais pas que…
  • © Pixabay - Jackson David

    Episode 5 : Misoun ou la vie plus forte que le cancer

    22 septembre 2023
    Pourquoi pas moi ? C’est le leitmotiv de Misoun. Pourquoi ne ferait-elle pas partie des quelques personnes qui réchappent de la forme grave de cancer par laquelle elle est frappée ? Elle refuse de s’apitoyer sur son sort et demande aux autres d’en faire autant. Misoun sourit beaucoup, elle dit ses rêves de vie, son espoir. Depuis qu’elle a quitté la Syrie elle a décidé de « ne pas être une dame qui pleure ».

    Après la violence dans son foyer et dans son pays, elle s’estime chanceuse d’avoir trouvé en France un accueil incroyable et beaucoup d’amis. Même si l’exil n’est « jamais une histoire simple ». Elle a des rêves simples : travailler, aider les gens, teindre ses cheveux gris, vivre une vie sans fatigue. Son mot préféré : Al Amal, l’espoir en arabe.
  • © Anne Kerléo

    Episode 2 : Emmanuel, faiseur de joie

    22 septembre 2023
    Emmanuel aime la guitare et le chant. Mais surtout, il aime partager la musique avec d'autres. Pour lui, sans ce partage, la musique ne sert à rien. Emmanuel dit que la musique et les chansons, qu'elles soient gaies ou tristes, sont là pour la joie. Parce que même au coeur des pires tragédies, il y a toujours une place pour l'espoir d'un jour meilleur.
    Et pourtant, Emmanuel vient de la violence et de la guerre.
  • Leïla

    Episode 1 : Leïla, 29 ans, étudiante au cours Florent...mais pas que

    19 septembre 2023

    "L'art ça encourage, chaque fois ca réveille quelque chose à l'intérieur de toi"

    Dès l'âge de 5 ans Leïla jouait mille rôle sur une scène imaginaire. Ecire, interpréter, transmettre ce qui l'anime, donner aux autres de la joie et du plaisir : c'est toute sa vie. Leïla est élève au cours Florent... mais pas que. Leïla a grandi au Maroc... mais pas que. Leïla est ukrainienne... mais pas que. Leïla est réfugiée en France... mais pas que.

    Découvrez le premier épisode de la saison "Exilés mais pas que", une saison co-produite avec l'association JRS France qui depuis 12 ans  agit aux côtés des demandeurs d’asile et des réfugiés pour les accueillir dignement, faciliter leur intégration et défendre leurs droits. 

    À retrouver sur rcf.fr et toutes les plateformes de podcasts

  • Vignette podcast Mais pas que ©Thomas Dalle

    [Bande Annonce ] Exilés....mais pas que !

    19 septembre 2023
    Sans abris, personnes âgées, porteurs de handicap, réfugiés : on a souvent tendance à mettre les gens dans des cases, à réduire leur identité à une catégorie.

    "Mais pas que" c'est le podcast qui va au-delà des préjugés en racontant des récits de vie qui présentent une autre facette de ces personnes aux parcours incroyables.

    Actrice, dessinateur de presse, musicien... Dans cette première saison intitulée "Exilés mais pas que" en partenariat avec JRS France , découvrez 7 témoignages de vies hors normes (mais pas que).

    Une émission présentée par Anne Kerléo

Vous avez parcouru 8 épisodes sur 8

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don