Accueil
La Chronique Cinéma
Émission La chronique Cinéma © RCF

La Chronique Cinéma

Emission présentée par Valérie de Marnhac

Le mercredi c'est le jour où sortent les nouveaux films au cinéma. C'est aussi le jour pour écouter, à 8h53, La Chronique Cinéma de Valérie de Marnhac !

Partager
S'abonner

Episodes

  • Affiche du film "Une Vie" ©DR

    Le film de la semaine : "Une Vie" de James Hawes

    21 février 2024

    Prague. 1938. Après les accords de Munich, la Tchécoslovaquie cède à Hitler la région des Sudètes. Nicholas Winton, interprété par Anthony Hopkins, découvre l’horreur des premiers camps de réfugiés juifs et décide de s’engager. "Une Vie" de James Hawes met en avant la détermination et le courage d'un homme qui vont permettre de sauver de nombreuses vies. Un film poignant et émouvant. 

  • Droits réservés

    Deux films à voir cette semaine : "Vivants" et "Le Molière imaginaire"

    14 février 2024

    Aujourd'hui, deux films ont retenu l'attention de Valérie de Marnhac. "Vivants" d'Alix Delaporte nous plonge dans le métier-passion de journaliste à travers les yeux d'une nouvelle stagiaire. Nous découvrons avec elle un journalisme à la recherche de la vérité qui se concentre sur l'utile et le nécessaire. Alix Delaporte montre un monde en train de disparaitre, celui qui l'a formée. Et "Le Molière imaginaire" de Olivier Py nous immerge dans les deux dernières heures de la vie de Jean-Baptiste Poquelin. Ancien directeur du Festival d'Avignon et grand homme de théâtre, Olivier Py prend le parti de réaliser son film en long plan séquence et seulement avec l'éclairage des bougies. Étant donné du peu d'archives historiques sur Molière, il laisse libre court à son imagination.

  • Affiche du film "La Bête" ©DR

    Le film de la semaine : "La Bête", de Bertrand Bonello

    7 février 2024

    Avec la sortie du film "La Bête", Bertrand Bonello signe son 9ème long métrage. A cheval entre trois époques, il navigue entre un futur proche où règne l’intelligence artificielle, et un passé dramatique. Dans le rôle de la bête, Léa Seydoux doit purifier sa vie antérieure avant de pouvoir chérir Louis, incarné par George MacKay. Emprise par la peur, elle symbolise cette chose tapie dans l’ombre qui empêche à l’amour d’advenir.
     

  • Affiche du film "Interdit aux chiens et aux italiens " ©DR

    "Interdit aux chiens et aux italiens", lauréat du prix "Croire au cinéma"

    31 janvier 2024

    Pour la 4ème édition du prix “Croire au cinéma”, le jury a récompensé le film d’animation “Interdit aux chiens et aux italiens” réalisé par Alain Ughetto et sorti en janvier 2023. Avec des petites figurines en pâtes à modeler animées à la main, le réalisateur raconte l’histoire de ses grand parents qui ont émigré du piémont italien. Un film universel sur tout un siècle d’histoire en Europe: le 19ème. 

  • Affiche du film "Captives" d'Arnaud Des Paillières

    Le film de la semaine : "Captives", d'Arnaud des Pallières

    24 janvier 2024

    Aujourd'hui, Valérie de Marnhac nous parle du film " Captives" réalisé par Arnaud Des Pallières. Inspiré du livre de Victoria Mas, Prix Renaudot des lycéens en 2020, l'action se déroule en 1894 à la Pitié-Salpêtrière lors du dernier "bal des folles", un bal mondain ou le tout-Paris venait voir danser des femmes internées dite "folles". Le film est porté par un casting féminin avec notamment Mélanie Thierry, Josiane Balasko ou encore Carole Bouquet.

  • Affiche du film "Primadonna" ©DR

    Le film de la semaine : "Primadonna", de Marta Savina

    17 janvier 2024

    Jusqu'en 1981, une loi a existé en Italie qui permettait d’annuler une condamnation pour viol si le criminel épousait sa victime, même mineure. C’était la loi dite du « mariage réparateur », elle était censée « sauver l’honneur » du violeur et de la jeune fille, vue comme autant coupable que l’agresseur aux yeux de la société. Pour échapper à cette double-peine, une jeune femme s’est opposée à cette loi inique en refusant d’épouser son agresseur et en portant l’affaire devant les tribunaux. Elle s’appelait Franca Viola, elle est aujourd’hui mère et grand-mère. Elle a 76 ans et le film est inspiré de son histoire.
     

  • Affiche du film " Un Silence" de Joachim Delafosse

    Deux films à voir cette semaine : "Un silence" et "Making-of"

    10 janvier 2024

    Deux films français recommandés pour ce mercredi : Le premier ," Un Silence" de Joachim Delafosse qui traite des agressions sexuelles au sein de la famille. Un film très fort et puissant dont il ne faut vraiment pas trop dévoiler l’intrigue si on veut garder toute la tension du récit. Il est construit, à partir d’un flash-back. On comprend dès le départ qu’il s’est passé quelque chose de grave au sein de la famille Schaar. François, le père, est un avocat célèbre, et sa femme Astrid, une épouse plutôt discrète et soumise. Ils sont tous les deux magistralement interprétés par Daniel Auteuil qui retrouve là un vrai grand rôle, et Emmanuelle Devos est exceptionnelle, entre peur et lâcheté.

    Le second est "Making-of" une comédie de Cédric Kahn : un film drôle, fin, et plein d’auto-dérision. L'histoire : un tournage désastreux d’un réalisateur désabusé, incarné par Denis Podalydès. Avec Making-of de Cédric Kahn, on se réjouit que la vie soit plus harmonieuse que certains plateaux de cinéma.

     

  • Affiche du film " Moi Capitaine" de Mattéo Garrone

    Le film de la semaine : Moi Capitaine, de Matteo Garrone

    3 janvier 2024

    Le film de Mattéo Garrone « Moi Capitaine » se passe en Afrique, et son parti-pris artistique et narratif est à l’opposé. Il a choisi le conte ou la fable en introduisant des séquences oniriques esthétiquement très belles, une forme d’évasion mentale pour supporter l’horreur du périple vécu par les candidats à l’exil.
     


     

  • Affiche du film "Mon ami robot" ©DR

    Trois conseils de films pour les vacances de Noël !

    20 décembre 2023

    Valérie de Marnhac nous conseille trois films pour les sorties cinéma des vacances de Noël : "Mon ami robot", de Pablo Berger, "Sirocco et le royaume des courants d'air", et la reprise d'"Ernest et Célestine en hiver".

  • © Affiche du film " Winter Break" d'Alexander Payne

    Un vrai « film de Noël» : Winter Break, d'Alexander Payne

    13 décembre 2023

    Winter Break, est une œuvre tendre, humaniste, pleine d'espérance. Un film qui se réfère pleinement aux années 1970, puisqu'il rend hommage au cinéma hollywoodien de cette époque. L'histoire se déroule pendant les vacances de Noël au sein d' un lycée très chic de la Nouvelle-Angleterre près de Boston ou trois élèves se retrouvent consignés. Ils vont devoir rester sur place pendant les vacances de Noel pendant que leurs camarades rentrent chez eux pour les fêtes. Valérie de Marnhac nous partage aujourd'hui un film propice à cette période de préparation des fêtes de Noël.

  • Affiche du film "La chimère" ©DR

    Le film de la semaine : « La chimère », d'Alice Rohrwacher

    6 décembre 2023

    Alice Rohrwacher est une réalisatrice au style singulier, entre conte et récit allégorique. Son dernier film "La Chimère" raconte l'histoire de pilleurs de tombes étrusques, dont l'un des leurs à le don de sentir le vide sous la terre. Pour la réalisatrice chacun à ses chimères, ses rêves irréalisables, fruit de son imagination. Pour certains cela peut être l'appât du gain, la fortune et pour d'autres celui d'un amour absolu.

  • ©Affiche du film Perfect Days/  DR

    Perfect Days de Wim Wenders

    29 novembre 2023

    C'est l'histoire d'Hirayama, un agent d'entretien de toilettes. Son quotidien se répète chaque jour avec les mêmes gestes chaque matin. Il allume l'autoradio de sa voiture et puis il accomplit sa tâche avec soin, déjeune dans le parc voisin et il regarde le ciel. Le synopsis peut paraître passablement ennuyeux, mais c'est sans compter sur le talent de Wim Wenders qui laisse rapidement bercer par le rythme doux et serein du long-métrage.

  • Little Girl Blue

    Deux films à l'affiche : "Little Girl Blue" et "Et la fête continue"

    15 novembre 2023

    "Little Girl Blue" de Mona Achache, avec Marion Cotillard dans un rôle qui pourrait lui valoir un césar. Elle incarne Carole Achache la mère de la réalisatrice et elle livre une composition vertigineuse dans un dispositif unique, à mi-chemin entre documentaire et fiction. On voit l’actrice Cotillard arriver dans le studio, se métamorphoser sous nos yeux, jusqu’à ressembler parfaitement à Carole. Elle enfile ses vêtements, ses bijoux, son parfum, des lentilles pour changer la couleur de ses yeux. Elle s’entraine à parler en play-back sur la voix enregistrée de cette femme, elle épouse même ses silences, ses soupirs. C’est extrêmement troublant et très puissant. Pour Mona Achache surtout, sa fille, qui cherche ainsi à redonner vie à sa mère, pour essayer de comprendre qui elle était vraiment, son parcours et le mystère de sa mort. Elle s’est suicidée en 2016. 
     

  • ©Affiche du film Goodbye Julia / DR

    Deux films à l'affiche : "Goodbye Julia" et "L'abbé Pierre, une vie de combats"

    8 novembre 2023

    Valérie de Marnhac conseille deux films à l'affiche ce matin : "Goodbye Julia" de Mohamed Kordofani, et "L'abbé Pierre, une vie de combats" de Frédéric Tellier. 

  • L'Enlèvement - Une fresque lyrique dans les tourments de l'Italie du XIXe siècle

    Une fresque lyrique dans les tourments de l'Italie du XIXe siècle

    1 novembre 2023

    Une fresque grandiose, d’un lyrisme flamboyant et un vrai plaisir esthétique. Bellocchio jeune rêvait d’être peintre et dans certains plans, il joue des clairs-obscurs à la façon d’un Rembrandt. L’image est somptueuse ! Mais il s'agit d'une affaire qui a enflammé l'Italie dans la 2e moitié du XIXe siècle. Elle est même devenue un scandale international. La France entre autres s’en est mêlée. C’est l’affaire Mortara, du nom de famille d’un jeune garçon juif de 6 ans, Edgardo, enlevé à sa famille par les soldats du pape Pie IX, pour être élevé dans la religion catholique, après que sa nourrice l’ait baptisé en cachette. L’Eglise, toute puissante à Rome à l’époque, imposait une éducation chrétienne
    à tout baptisé.
     

  • Affiche du film "The Old Oak" ©DR

    Le film de la semaine : "The Old Oak", de Ken Loach

    25 octobre 2023

    Cette semaine sort au cinéma le 27è long-métrage du réalisateur britannique Ken Loach. Il revient à 87 ans avec "The Old Oak" présenté en compétition au dernier festival de Cannes. 

  • Affiche du film "Killers of the flower moon" ©DR

    Le film de la semaine : "Killers of the flower moon", le dernier Scorsese

    18 octobre 2023

    Le film a créé l’évènement au Festival de Cannes où il a été projeté hors compétition. Voir réunis sur le tapis rouge 3 géants du cinéma mondial comme Scorsese, De Niro et Di Caprio, était un grand moment, émouvant, la rencontre de deux générations, avec les deux acteurs fétiches de Scorsese, et, pour Scorsese et DeNiro, de deux octogénaires d’origine italienne ayant connu la même enfance pauvre dans le New York d’après-guerre.

  • Affiche du film "Le Ravissement" ©DR

    Le film de la semaine : "Le ravissement", d'Iris Kaltenback

    11 octobre 2023

    Il a obtenu le Prix de la SACD, la société des auteurs, qui a souligné « le souci humble et généreux du travail » d’Iris Kaltenbach. « Un film où tout compte et rien ne s’affiche en bombant le torse ». Effectivement c’est un film tout en délicatesse qui nous emmène assez loin dans la dérive des sentiments… pour le pire et pour le meilleur !

  • Affiche du film "Bernadette" ©DR

    Le film de la semaine : "Bernadette", comédie "tendre et jubilatoire" du couple Chirac à l'Elysée

    4 octobre 2023

    C'est un biopic qui n'en est pas un, et pourtant. Ce mercredi sort "Bernadette" de Léa Domenach, consacré à Bernadette Chirac. Jouée par Catherine Deneuve, la femme de l'ancien président Jacques Chirac devient un personnage décalé à côté de son quotidien d'antan à l'Elysée. Le film revient sur les années du couple présidentiel entre 1995 et 2007, une période marquée par les "frasques" adultères de l'ancien président de la République ou de l'émergence de Nicolas Sarkozy et de Dominique de Villepin.

  • Affiche du film "Le procès Goldman" ©DR

    Le film de la semaine : "Le procès Goldman", de Cédric Kahn

    27 septembre 2023

    Figure de l'extrême gauche intellectuelle des années 1970, Pierre Goldman fait aujourd'hui l'objet d'un long-métrage, réalisé par Cédric Kahn. Revenant sur le procès de l'intéressé, le réalisateur met en lumière les activités de cet homme, passant d'un intellectualisme virulent à une vie de braqueur. Valérie de Marnhac présente ce huis-clos, démontrant déjà la "mise en scène virtuose" de son réalisateur.

Vous avez parcouru 20 épisodes sur 164

Afficher plus

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don