Accueil
"Vous êtes le sel de la terre" (Mt 5, 13-16)
Partager

"Vous êtes le sel de la terre" (Mt 5, 13-16)

RCF,  -  Modifié le 17 juillet 2023
Prière du matin "Vous êtes le sel de la terre" (Mt 5, 13-16)
"Vous êtes le sel de la terre" Méditation de l'évangile (Mt 5, 13-16) par la pasteur Nicole Fabre Chant final: "Vous êtes le sel de la terre" par la Chorale Anima de Rouen
David-Zawila-UNSPLASH David-Zawila-UNSPLASH

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

En ce temps-là,
Jésus disait à ses disciples :
« Vous êtes le sel de la terre.
Mais si le sel devient fade,
comment lui rendre de la saveur ?
Il ne vaut plus rien :
on le jette dehors et il est piétiné par les gens.
Vous êtes la lumière du monde.
Une ville située sur une montagne
ne peut être cachée.
Et l’on n’allume pas une lampe
pour la mettre sous le boisseau ;
on la met sur le lampadaire,
et elle brille pour tous ceux qui sont dans la maison.
De même, que votre lumière brille devant les hommes :
alors, voyant ce que vous faites de bien,
ils rendront gloire à votre Père qui est aux cieux. »
 
Source : AELF

Méditation Pasteur Nicole Fabre

Belle image que celle du sel, ou de la lumière. Celle du sel tout d’abord. Il donne du goût – toutes les personnes ayant un régime sans sel vous le diront. Mais il peut aussi conserver les aliments. A faible dose, il peut aussi soigner, purifier. Mais toujours dilué, mélangé. Et il est vrai que s’il s’affadi, il est rendu à la terre et plus rien ne l’en distingue.

Quant à la lumière, elle est là pour aider la vie, faciliter l’orientation de tous ceux et celles qui s’en approchent de plus ou moins près. Comment mieux dire l’importance de ceux et celles qui se mettent à la suite du Christ par amour pour leurs frères et sœurs ? Jésus n’en fait pas un groupe à part, une sorte de club. Non ! Leur foi concrète vient donner saveur, lumière, pérennité à la vie de tous ceux et celles qu’ils approchent.
Alors oui, heureux, bienheureux sont-ils : ils font circuler la vie qui vient de Dieu lui-même, jusque dans leurs gestes les plus quotidiens.

Jésus, merci de t’être mêlé, toi le Seigneur, à la vie la plus quotidienne des hommes et des femmes de ton temps. Tu étais autant à la synagogue ou au temple qu’au milieu de la vie quotidienne, avec les personnes qui étaient souvent loin de la vie de foi. Merci pour tout ce que nous appelons le quotidien, avec ce qui est connu, trop connu peut-être, avec ce qui nous surprendra aussi.
Que dans tout ce qui fera notre journée, ta présence en nous nous donne d’être une peu de sel, une lumière. Et merci pour toutes les lumières que nous recevrons des autres, de toi.
 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don