Accueil
Visite du pape François en Belgique : "l'occasion de donner un nouvel élan à notre Église ", estime l'archevêque de Bruxelles

Visite du pape François en Belgique : "l'occasion de donner un nouvel élan à notre Église ", estime l'archevêque de Bruxelles

RCF, le 1 mars 2024  -  Modifié le 1 mars 2024
L'Invité de la Matinale "L'Eglise Belge n'est pas tellement progressiste", soutient Monseigneur Luc Terlinden

En décembre dernier, le Pape François annonçait son intention de se rendre en Belgique à l’occasion des 600 ans de l’Université catholique de Louvain en septembre 2024. “Il vient aussi visiter la Belgique et l’Église de Belgique”, a réagi Mgr Luc Terlinden, invité de la matinale RCF. Si le détail du programme n’est pas encore connu, les contours de la visite se dessinent. 
 

Le pape François au milieux des jeunes lors des JMJ à Lisbonne - ©Armelle Delmelle Le pape François au milieux des jeunes lors des JMJ à Lisbonne - ©Armelle Delmelle

Un pape en Belgique ? Une première depuis 1995

“On est privilégié”, se réjouit Mgr Luc Terlinden. Pour la première fois depuis 1995, l’Église de Belgique se prépare à la réception du Pape François en septembre prochain. “C’est une grande joie”, jubile l’archevêque de Malines-Bruxelles. “Il a fait très peu de visite de pays en Europe occidentale”. Fort de ses 41 voyages apostoliques depuis son élection en mars 2013, le Saint-Père ne s’est que très peu rendu en Europe de l’ouest. Il n’a eu que de rapides séjours au Portugal à l’occasion des Journées mondiales de la Jeunesse, ou encore à Marseille pour les Rencontres Méditerranéennes. Il faut également remonter à 2014 pour le voir au Parlement européen de Strasbourg, lors de son cinquième déplacement officiel.

Avec cette décision de se rendre en Belgique, Mgr Luc Terlinden estime que “c’est le cœur” du Pape qui a parlé, lui qui possède “des attaches lointaines” avec le pays grâce à “des amis belges en Argentine”

Une visite très attendue…

Bousculé par des affaires d’abus sexuels en son sein, l'Église belge a “cette attente de pouvoir se réunir, se retrouver”, assure Mgr Luc Terlinden. “C’est l’occasion de donner à notre Église, à nos fidèles, un nouvel élan. Je perçois beaucoup d’attente [...] chez les fidèles. On va pouvoir vivre ce moment grâce à la venue du Pape François. C’est un moment d’espérance pour nous booster dans notre mission d’annonce d'Évangile”. La visite s'étendrait sur deux jours, ce qui permettrait au souverain pontife de rencontrer des belges, victimes d'abus. 

C'est un moment d'espérance pour nous booster dans notre mission d'Évangile 

Pour l’évêque, cette visite dépassera les frontières de l’Église”. Sa visite de l’Université catholique de Louvain implique aussi forcément “une rencontre avec le monde académique, dans sa diversité”, qui reflète la diversité du monde belge aujourd'hui. 

… au programme encore imprécis

À l’instar du Stade Vélodrome à Marseille lors des rencontres méditerranéennes, le pape rencontrera-t-il les fidèles belges à l’occasion d’une célébration eucharistique ? Rien d’officiel pour l’instant, mais l’Église belge a effectivement “suggéré qu’il y ait un moment autour d’une eucharistie pour qu’il [le pape, NDLR] puisse rassembler un maximum de fidèles”. 

Temps éminemment important pour les évêques et les fidèles belges ces prochains mois, la béatification d’Anne de Jésus, consœur de Sainte Thérèse d’Avila, devrait bientôt être célébrée à Bruxelles. La date n’est toujours pas fixée. Mgr Luc Terlinden souhaiterait profiter de la venue du pape pour “montrer une très belle figure d’une femme qui était une femme de foi profonde. Les détails du programme de la venue du pape devraient être publiés dans les prochains mois. 
 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don