Accueil
Une pastorale de croissance pour les couples "mixtes"
Partager

Une pastorale de croissance pour les couples "mixtes"

Un article rédigé par Yves THIBAUT - 1RCF Belgique, le 28 novembre 2022  -  Modifié le 17 juillet 2023
16/17 L'un croit, l'autre pas, un parcours pour la croissance conjugale

C'est une pastorale plus que nécessaire aujourd'hui : l'accompagnement des couples dits "mixtes". Quand l'un croit et l'autre pas, comment faire pour vivre harmonieusement une spiritualité commune ? Le père Louis Tonneau, sj, nous parle de ces parcours qui ont lieu dans les centres spirituels. 

©Pixabay ©Pixabay

Un besoin pastoral urgent a fait naître ces parcours en 2017. La prise de conscience était venue par des sondages, notamment celui-ci daté de 2021 et concernant la Belgique : 35% de la population se disait agnostique ou athée. Ces résultats liés aux convictions de nos concitoyens sont aussi corroborés par les prêtres accompagnateurs des couples qui se préparent au mariage. Les ministres du culte ne manquent pas de dire que les couples présentant des disparités de convictions religieuses et spirituelles sont  “le gros de leur clientèle”, nous avertit le père Tonneau. 

 

Depuis le Concile Vatican II (1962), se conférer le sacrement de mariage est possible mais nécessite, pour la partie catholique, une volonté certaine de transmettre la foi aux enfants ; tandis qu’il s’agira de ne pas faire obstacle à cette mission pour ce qui est du conjoint non-croyant. 

Au coeur de ce séjour pour les couples, des temps de formation, de rencontres et de travail intérieur sur son itinéraire spirituel personnel. Et la bonne nouvelle, c'est que c'est ouvert à tous les couples qu’ils soient mariés ou non ! Les qualités reconnues de cet accompagnement jésuite sont celles de la bienveillance et du réalisme, nous redit le jeune prêtre.

 

L’objectif recherché est de proposer aux participants un chemin de croissance au bénéfice du couple. 

 

Interrogé sur les raisons de participation de ces couples, le père Tonneau les situe dans une prise de conscience que ce sujet (la vie spirituelle ou convectionnelle) est important et qu’il pourrait être source de cristallisation au sein du couple. 

La dynamique de la différence s’exerce aussi dans l’équipe d’accompagnement composée aussi bien de croyants que de non-croyants qui s’efforce de proposer un une réflexion approfondie sur les enjeux de la vie quotidienne (vie à deux, éducation des enfants,...). 

 

Intéressés par ce type de parcours ?  Pour intégrer une équipe de couples en Belgique, commander le magazine, être tenu au courant des conférences ou toute autre question: luncroitlautrepas@jesuites.com 
Le prochain week-end aura lieu au Centre spirituel jésuite de Namur («La Pairelle») du 14 au 16 avril 2023. Renseignements et inscriptions: 081 72 46 50 ou henri.aubert@jesuites.com

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

Le 16/17 © tous droits réservés
Cet article est basé sur un épisode de l'émission :
16/17

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don