Accueil
"Ton Père qui voit dans le secret te le rendra" (Mt 6, 1-6.16-18)
Partager

"Ton Père qui voit dans le secret te le rendra" (Mt 6, 1-6.16-18)

Un article rédigé par Père Arnaud Alibert (50463) - RCF, le 21 juin 2023  -  Modifié le 21 juin 2023
Prière du matin "Ton Père qui voit dans le secret te le rendra" (Mt 6, 1-6.16-18)

"Ton Père qui voit dans le secret te le rendra"

 

Méditation de l'évangile (Mt 6, 1-6.16-18) par le père Arnaud Alibert, rédacteur en chef au journal La Croix

 

Chant final: "Humblement dans le silence" par Notre Dame de Vie

michal-bielejewski-UNSPLASH michal-bielejewski-UNSPLASH

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

En ce temps-là,
Jésus disait à ses disciples :
« Ce que vous faites pour devenir des justes,
évitez de l’accomplir devant les hommes
pour vous faire remarquer.
Sinon, il n’y a pas de récompense pour vous
auprès de votre Père qui est aux cieux.
Ainsi, quand tu fais l’aumône,
ne fais pas sonner la trompette devant toi,
comme les hypocrites qui se donnent en spectacle
dans les synagogues et dans les rues,
pour obtenir la gloire qui vient des hommes.
Amen, je vous le déclare : ceux-là ont reçu leur récompense.
Mais toi, quand tu fais l’aumône,
que ta main gauche ignore ce que fait ta main droite,
afin que ton aumône reste dans le secret ;
ton Père qui voit dans le secret
te le rendra.

Et quand vous priez,
ne soyez pas comme les hypocrites :
ils aiment à se tenir debout
dans les synagogues et aux carrefours
pour bien se montrer aux hommes quand ils prient.
Amen, je vous le déclare : ceux- là ont reçu leur récompense.
Mais toi, quand tu pries,
retire- toi dans ta pièce la plus retirée,
ferme la porte,
et prie ton Père qui est présent dans le secret ;
ton Père qui voit dans le secret
te le rendra.

Et quand vous jeûnez,
ne prenez pas un air abattu,
comme les hypocrites :
ils prennent une mine défaite
pour bien montrer aux hommes qu’ils jeûnent.
Amen, je vous le déclare : ceux-là ont reçu leur récompense.
Mais toi, quand tu jeûnes,
parfume-toi la tête et lave-toi le visage ;
ainsi, ton jeûne ne sera pas connu des hommes,
mais seulement de ton Père qui est présent au plus secret ;
ton Père qui voit au plus secret
te le rendra. »

Source : AELF

Méditation Père Arnaud Alibert

Nous sommes le premier jour de l’été, période dont nous attendons le soleil. Mais paradoxalement, nous savons bien qu’en cette saison, ce sont les jours de pluie qui sont en définitive des jours de beaux temps, si ce n’est pour les vacanciers, du moins pour la terre et les plantes. Le sens varie donc en fonction du point de vue d’où l’on regarde !

Transition facile pour amener l’évangile de ce jour où Jésus nous invite à regarder depuis l’intérieur. Son enseignement converge vers cette évidence : à faire les choses, il faut les faire intérieurement. Jésus demande en particulier de pratiquer l’aumône, la prière et le jeûne, en secret, à l’abri des regards. Pour lui, ceci est la meilleure manière, sans doute la seule, de se faire connaitre de Dieu.

Dans sa recommandation concernant la prière, Jésus parle d’aller prier, littéralement dans la chambre intérieure. Qu’elle est-elle cette chambre intérieure ?

La chambre intérieure de l’aumône est la chambre sans cahier de compte, sans tableau, ni calculatrice. C’est la chambre de la simplicité, où la commune humanité de tous les enfants de Dieu est une évidence. Dans cette chambre, une seule règle d’échange vaut : le partage.

La chambre intérieure de la prière est l’espace où le regard du Père du ciel est la vraie lumière. C’est un lieu de confidence. Comme une maternité. Là y naissent nos projets fidèles à nos appels ; là y sont donnés les soins utiles à notre petite foi.

Enfin, la chambre intérieure du jeûne est le jeûne pour le jeûne, le jeûne non pas pour faire des économies que l’on partagera ensuite- car ça c’est déjà un jeûne calculé- non c’est le jeûne qui fait avoir faim pour que le désir intérieur de Dieu se fasse plus insistant, plus ardent. Ce n’est pas un jeûne qui fait mal, mais un jeûne qui enflamme.

Puissions-nous vivre notre journée dans la sérénité de notre chambre intérieure, en vivant les événements qui la peupleront le plus intérieurement possible

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

©RCF
Cet article est basé sur un épisode de l'émission :
Prière du matin

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don