Accueil
Terre d’Espérance, des chrétiens au chevet du monde rural.

Terre d’Espérance, des chrétiens au chevet du monde rural.

Un article rédigé par Isabelle Berger - RCF Pays de l'Ain, le 9 novembre 2021  -  Modifié le 8 janvier 2024

Le diocèse de Belley-Ars s'est associé à la démarche "Terre d'Espérance" initiée par la CEF en organisant une rencontre le samedi 6 novembre à l'Abbaye Notre Dame des Dombes.

Marie Jeanne BEGUET, intervention à Terre d'Espérance le 6/11/21 Marie Jeanne BEGUET, intervention à Terre d'Espérance le 6/11/21

25 personnes, issues du mouvement CMR Chrétien en Monde Rural pour la plupart, du MRJC Mouvement Rural de Jeunesse Chrétienne et de la Communauté des Dombes, ont répondu samedi dernier à l’invitation du diocèse de Belley-Ars pour la rencontre “Terre d’Espérance”. 
Initiée par la conférence des évêques de France en vue d’un rassemblement national en avril 2022, le thème invite à “Porter la joie de l’Evangile dans le monde rural”.

La rencontre avait lieu à l’Abbaye des Dombes, occasion de découvrir les relations établies entre les membres de la communauté et les habitants dombistes, poursuivant ainsi l’oeuvre des moines jusqu’en 2001.

Portrait du monde rural aindinois

Marie Jeanne Béguet, ancienne présidente de l'association des maires de l’Ain, ancienne élue locale pour divers mandats municipaux et régionaux a dressé un portrait du monde rural aindinois, d’un point de vue économique et sociologique.

Elle a pointé plusieurs focus : l’agriculture et l’infime minorité des exploitants, dont beaucoup souffrent de l'agri bashing et d’incompréhensions, les problèmes liés à la santé, avec la désertification médicale des campagnes, les problèmes de mobilité.

Elle a dressé le portrait sociologique des jeunes ruraux puis des personnes âgées.

Elle a aussi souligné que le taux de pauvreté est plus élevé en milieu rural qu’en zone urbaine.

Le territoire communal est profondément ancré chez les habitants, avec un sentiment fort d’appartenance, il en est de même pour la paroisse, d’où la question comment maintenir une vie ecclésiale dans chaque commune ? Un vrai défi !

Vers de petites communautés locales chrétiennes ?

L'après midi les échanges en petit groupe ont évoqué la difficulté d'être accueilli tel que l’on est dans l’Eglise catholique aujourd’hui, d'où la nécessité de se rencontrer pour mieux se connaître.

Il a été proposé la mise en place de petites communautés locales chrétiennes pour proposer des célébrations dominicales animées par des laïcs, pour accompagner les familles en deuil par exemple.

Les chrétiens sont là pour prendre soin et pour témoigner de la fraternité.

Des participants ont réaffirmé que les mouvements d’action catholique sont des lieux qui permettent de vivre sa foi, vrais lieux de rencontre, alors comment susciter la naissance de nouvelles équipes ?

Les propositions exprimées le 6 novembre devraient être transmises au niveau national.

Une rencontre nationale en avril 2022 !

Repoussée deux fois pour raison sanitaire, Terre d’Espérance devrait se poursuivre par une rencontre nationale en avril 2022. Plus de 700 chrétiens du monde rural seront invités par les évêques de France à partager les fruits des journées diocésaines organisées en 2021. 
Au programme de ces trois jours, des ateliers consacrés au partage d’initiatives venues de plus de 80 diocèses de France, des conférences plénières, du temps pour prier, réfléchir, faire connaissance et se ressourcer.
Ces rencontres nationales auront lieu à Châteauneuf-de-Galaure, dans la Drôme. L’appel lancé par le pape François dans l’encyclique Laudato Si, sous-titrée “sur le soin à apporter à notre maison commune”, en sera le fil rouge.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don