Partager

Splendeurs et mystères de la cathédrale de Strasbourg

RCF,  -  Modifié le 30 janvier 2020
Sa construction a débuté en l'an 1000. Pendant des siècles, la cathédrale de Strasbourg a représenté la plus haute construction de la chrétienté. Visite guidée.
Claude Truong-Ngoc / Wikimedia Commons - Façade occidentale de la cathédrale de Strasbourg Claude Truong-Ngoc / Wikimedia Commons - Façade occidentale de la cathédrale de Strasbourg

Son unique tour s'élève jusqu'à 149 mètres de haut. Pendant des siècles, la cathédrale de Strasbourg a représenté la plus haute construction de la chrétienté. Visite guidée.
 

S'approcher de la cathédrale

Pour se rendre près de l'édifice le visiteur aime emprunter la rue Mercière, une rue animée bordée de maisons à colombages, qui conduit au pied de cette très impressionnante façade. "Une des plus grandes façades de cathédrale qui soit", selon Benoît Van den Bossche. Elle a été commencée vers 1275 et achevée vers 1439.

Au Moyen Âge, les cathédrales étaient entourées de bâtiments et n'avaient pas de vaste parvis comme celui que l'on a aménagé au XIXe siècle devant Notre-Dame de Paris. "À Strasbourg on a respecté le tissu urbain ancien", si bien que l'édifice apparaît aux yeux du visiteurs aujourd'hui comme autrefois.
 

Strasbourg, un carrefour d'influences

La cathédrale de Strasbourg a été commencée vers l'an 1000, dans une ville qui a toujours été "un carrefour d'influences". Son nom signifie d'ailleurs "château à la croisée des routes" : elle a reçu aussi bien des influences germaniques que françaises, influences que l'on peut lire dans les sculptures du bâtiment.

Sa façade est tellement riche qu'il est difficile de la décrire ! Trois portails majestueux sont entourés de bas-reliefs et de sculptures, des scènes de la vie du Christ figurent sur les tympans. Détail marquant : sur celui du portail central se trouve un Christ en croix. 
 

Un Christ en croix sur un tympan gothique

"Le fait que le Christ en croix soit figuré au tympan principal d'une cathédrale c'est tout à fait rare", admet l'historien d'art. La croix du Christ s'appuie sur le squelette d'Adam, en référence à un texte apocryphe qui raconte que le Christ a été crucifié à l'endroit où Adam avait été enterré.

 

Émission d'archive diffusé en 2001

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don