Accueil
"Seigneur, fais de moi un instrument de ta paix" : prier pour l'Ukraine avec saint François d'Assise
Partager

"Seigneur, fais de moi un instrument de ta paix" : prier pour l'Ukraine avec saint François d'Assise

RCF, le 25 février 2022  -  Modifié le 18 mars 2024

Avec la guerre en Ukraine, c'est la paix en Europe qui est menacée, selon la Comece. Les évêques de France ne cachent pas non plus leur inquiétude et relaient l'invitation du pape François à jeûner et prier pour la paix le 2 mars, premier jour du carême. De leur côté, des chrétiens lancent des chaînes de prière, comme Johanne, une jeune étudiante lyonnaise qui propose de réciter chaque jour la prière de saint François d'Assise, "Seigneur, fais de moi un instrument de ta paix".

Fresques de la vie de saint François à Assise (Giotto) ©Wikimédia commons Fresques de la vie de saint François à Assise (Giotto) ©Wikimédia commons

Les Églises catholiques, protestantes et orthodoxes de France lancent un appel à la paix en Ukraine

 

Les évêques de France ne cachent pas leur "immense inquiétude". Dans un communiqué intitulé "Soutien et prière pour l’Ukraine", la Conférence des évêques de France (CEF) soutien les Ukrainiens au nom de la paix. "Les Européens savent que la guerre n’est jamais une solution. Ils savent aussi qu’il ne peut y avoir de paix sans justice ; de nos jours, la justice passe par le respect du droit international."

 

La CEF relaie l’appel du pape François à prier et jeûner pour le peuple ukrainien, le 2 mars, soit le mercredi des Cendres, premier jour du carême. "Ce jour-là, les chrétiens entrent en carême et sont invités à prier davantage et à jeûner. Nous offrirons cela pour la paix et la justice, en communion avec tous ceux qui en Ukraine et en Russie aspirent à la paix, à la vérité et à la justice", peut-on lire dans le communiqué de la CEF. 

 

Jeudi 24 février, la Comece (Commission des épiscopats de l'Union européenne) a déclaré que "la paix en Europe est gravement menacée". Le Conseil d’Églises chrétiennes en France (CECEF), qui rassemble les Églises catholiques, protestantes et orthodoxes de France, a aussi lancé un "Appel pour la paix en Ukraine".

 

 

La prière de saint François d’Assise pour la paix

 

En réponse aux nombreux appels à la prière, les chrétiens se mobilisent et lancent des chaînes de prière, notamment grâce à internet. Ainsi le site Hozana a lancé une chaîne de prière "Prions pour l'Ukraine !!".

 

De son côté, Johanne, une jeune étudiante lyonnaise a partagé autour d'elle une invitation à prier quotidiennement. "J’ai pensé qu’à l’approche du carême et en tant que chrétienne, je pouvais me reposer sur ma foi et sur la fraternité qui unit les chrétiens, et peut être qu’une chaîne de prière pouvait faire sens pour s’engager collectivement dans la prière et rester dans l’espérance."

 

Elle propose de "prier cinq minutes chaque matin en vous levant, et ce jusqu’à Pâques, pour confier la situation en Ukraine". Elle invite à terminer ce temps de prière avec le célèbre texte de saint François d’Assise, "Seigneur, fais de moi un instrument de ta paix".

 

« Seigneur, fais de moi un instrument de ta paix,
Là où est la haine, que je mette l’amour
Là où est l’offense, que je mette le pardon
Là où est la discorde, que je mette l’union
Là où est l’erreur, que je mette la vérité
Là où est le doute, que je mette la foi
Là où est le désespoir, que je mette l’espérance
Là où sont les ténèbres, que je mette la lumière
Là où est la tristesse, que je mette la joie.
Ô Seigneur, que je ne cherche pas tant à être consolé qu’à consoler, à être compris qu’à comprendre, à être aimé qu’à aimer.
Car c’est en se donnant qu’on reçoit, c’est en s’oubliant qu’on se retrouve, c’est en pardonnant qu’on est pardonné, c’est en mourant qu’on ressuscite à l’éternelle vie. »
Prière de saint François d'Assise

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don