Accueil
Saint François d'Assise, un amour inconditionnel de la Création
Partager

Saint François d'Assise, un amour inconditionnel de la Création

RCF,  -  Modifié le 4 septembre 2021
B. A. -BA du christianisme Saint François d'Assise, l'homme qui parlait aux oiseaux

Du 1er septembre au 4 octobre, l’Église célèbre le Temps pour la Création. L'occasion de se tourner vers saint François d'Assise. L'auteur du Cantique des créatures témoigne d'un amour inconditionnel pour la Création, aboutissement d'un long chemin de conversion. Pour en parler, Pauline de Torsiac reçoit Frère Patrice Kervyn, franciscain, auteur du livre "L’homme qui parlait aux oiseaux - François d’Assise, la nature et les animaux” (éd. Salvator).

La prêche aux oiseaux, Giotto di Bondone, Basilique supérieure de Saint-François à Assise ©Wikimédia Commons La prêche aux oiseaux, Giotto di Bondone, Basilique supérieure de Saint-François à Assise ©Wikimédia Commons

 

Une conversion progressive


Né dans une riche famille d'Assise vers 1181, François a vécu sa jeunesse dans une certaine insouciance. Mais "il y a déjà plusieurs épisodes où on voit qu’il était en quête de quelque chose…", note Frère Patrice Kervyn. Sa conversion progressive est marquée par un baiser au lépreux, "comme une victoire sur lui-même". Autre moment fort : sa découverte du Christ dans la petite chapelle de Saint-Damien. "Il est bouleversé quand il tombe devant ce Christ, dans cette petite chapelle qui était en ruine à ce moment-là."

 

Saint François, un amour inconditionnel de la Création


Un ouvrage recense des anecdotes, parfois légendaires, de la vie de saint François. Paru à la fin du XIVe siècle, un siècle après la mort de saint François, en 1226, "Les Fioretti de saint François d’Assise" ont eu un formidable retentissement. Si bien qu’il est difficile aujourd’hui de s’en détacher si l'on veut approcher la figure du saint d’Assise. Ça parle d’un loup féroce que saint François aurait apprivoisé, d’une conversation avec des oiseaux, pour les plus célèbres. Mais il est aussi question de faucons, de poules d’eau… "Il va même jusqu’à prêcher les fleurs pour les inciter à louer le créateur !"


"François était à l’écoute des créatures parce qu’elles lui enseignent de manière étonnante l’humilité", selon Patrick Kervyn. En ce sens, François est un véritable précurseur. « Aujourd’hui on réalise à quel point on se fourvoie en se prétendant seuls maîtres de la création, on voit les dégâts que ça occasionne... » François, lui, n’a jamais voulu être au-dessus des humains et des animaux.


Le Cantique des créatures ou l’aboutissement d’un long travail de conversion


"Loué sois-tu, mon Seigneur, avec toutes tes créatures spécialement monseigneur frère soleil, par qui tu nous donnes le jour, la lumière…" A première lecture, le célèbre "Cantique de frère soleil" ou ("Cantique des créatures") peu sembler naïf. Écrit par François d’Assise vers la fin de sa vie, il parle de "frère soleil", de "sœur lune", de "frère vent"... et même de "notre sœur la mort corporelle".

 
Que nous dit ce texte qui a inspiré "Laudato Si’", l’encyclique du pape François sur l'écologie ? Rappelons qu’il a été composé alors que son auteur vivait un moment difficile. Il souffrait de voir la vocation première de l’ordre qu’il avait fondé lui échapper. Il souffrait aussi depuis son retour de Terre sainte d’une infection aux yeux. Mais ce texte "est le signe d’une profonde réconciliation et pacification intérieur, c’est-à-dire d’un profond travail qui est celui de tout son processus de conversion". Saint François d'Assise a été nommé patron de l'écologie par Jean Paul II.

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don