Accueil
Présentation des résultats locaux du Synode sur la synodalité
Partager

Présentation des résultats locaux du Synode sur la synodalité

Un article rédigé par Géraud BOUVROT - RCF Alsace, le 9 juin 2022  -  Modifié le 9 juin 2022
Les Trois Questions · RCF Alsace Présentation des résultats locaux du Synode sur la synodalité

D'octobre 2020 à avril 2022, l'Église catholique a lancé son Synode sur la synodalité, vaste consultation de tous les membres de l'Église qui devaient s'exprimer sur l'avenir de cette dernière, et sur les possibles réformes. Chaque diocèse a rendu un rapport d'une dizaine de pages. Ensuite tout cela a été réuni à l'échelon national et même mondial. Pour l'Alsace, ce sont Monseigneur Gilles Reithinger et Madame Marie-Claire Plumeré qui ont écrit ce rapport.

La fin du Synode est prévue pour 2023 © Diocèse de Strasbourg La fin du Synode est prévue pour 2023 © Diocèse de Strasbourg

RCF Alsace: Est-ce que vous pouvez nous décrire très succintement les grandes lignes de ce rapport ici?

 

Marie-Claire Plumeré: Dans les grandes lignes, la partie centrale, qui concerne tout ce que les presque 600 groupes ont partagé, se compose en sept grands points. Il s’agit de la vie communautaire, de l'accueil et de l'écoute à laquelle nos communautés sont conviées, du dialogue avec le monde et la société. Il y a aussi la question de l'évangélisation qui est revenue très fortement, celle de la célébration et enfin celle de la gouvernance de l'Église. Voilà les points forts qui sont ressortis des 600 contributions.

 

RCF Alsace: Il y a eu 600 contributions en Alsace donc?

 

Marie-Claire Plumeré: Oui, via des groupes paroissiaux, des groupes de mouvements, des groupes de jeunes, beaucoup de groupes engagés dans la solidarité. 

 

RCF Alsace: Est-ce qu'il y a des spécificités alsaciennes, des choses qui sont particulièrement notables en Alsace, comparé aux autres diocèses?

 

Marie-Claire Plumeré: Alors un des points forts, c'est peut-être le désir de vivre l'oecuménisme, et aussi le fait que ce dernier soit déjà une réalité dans nos communautés aujourd'hui. Néanmoins il est toujours à développer, pour ne pas rester dans une juxtaposition d'activités mais bien dans un vrai travail en commun.

 

RCF Alsace: Quel est votre sentiment sur les perspectives offertes par ce synode? Vous croyez que ça peut amener des changements majeurs dans l'Église?

 

Marie-Claire Plumeré: Alors nous avons d'abord été surpris parce que beaucoup de personnes en Alsace se sont exprimées. Nous estimons à peu près à 4.500 chrétiens qui ont participé à cette consultation en France. Il y a vraiment des désirs forts qui ont été exprimés. Nous ne savons pas, pour l'instant, où ils vont nous mener, mais nous avons confiance en tout cas qu'ils seront entendus. Nous avons été vraiment agréablement surpris par toutes les idées et surtout les désirs exprimés qui révèlent un attachement à la communauté, un attachement à la foi, un attachement au Christ qui est beaucoup exprimé dans les contributions et le désir de faire partager cet attachement plus largement que simplement à la petite minorité que nous formons aujourd'hui. Mais une petite minorité peut être signe et c'est aussi cela, je crois, qui est désiré.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

© 3QA Alsace
Cet article est basé sur un épisode de l'émission :
Les Trois Questions · RCF Alsace

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don