Accueil
Plus loin avec Carrefours Bibliques - LA PÊCHE AU BORD DU LAC
Partager

Plus loin avec Carrefours Bibliques - LA PÊCHE AU BORD DU LAC

Un article rédigé par André Scheer - RCF Lorraine Nancy,  -  Modifié le 21 février 2018
En complément de l'émission Carrefours Bibliques, tous les mardis à 20h.
podcast image par défaut

LA RÉALITÉ DE LA RÉSURRECTION DE JÉSUS -… MAIS “QUELLE RÉALITÉ ?”

TRANSCRIPTIONS, PRÉSENTATION ET COMMENTAIRES D'ANDRÉ SCHEER RÉALISÉS AVEC L'APPUI DE DANIÈLE, ET PRÉSENTÉS DANS LE CADRE DES ÉMISSIONS “CARREFOURS BIBLIQUES” DE RCF LORRAINE NANCY

1. La Pêche au bord de la mer avec les Sept Heureuse

Annonce sur la bouche de Jean, 21

1 Après ces choses-là, en revenant en arrière pour recommencer1, Jésus se manifeste clairement2, aux disciples sur la mer de Tibériade3. 2 C'est dans ces conditions qu'il se manifeste : Ils sont ensemble4, Simon-Pierre, et Thomas, appelé Didyme, et Nathanaël, celui de Cana, de Galilée, et ceux de Zébédée, et d'autres de ses disciples, deux.

3 Il leur dit Prést, Simon-Pierre :

— Je vais dessous5 pour pêcher.

Ils lui disent :

— Nous nous avançons nous-mêmes avec toi.

Ils s'avancent dehors, et posent le pied6 sur la barque, et dans cette nuit-là-bas7 ils ne serrent8 rien.

4 Mais le matin venant déjà à naître, Jésus se tient vers9 le rivage10 ; d'autre part les disciples ne comprennent pas11, que c'est Jésus. 5 Il leur dit alors, Jésus :

— Petits enfants12, ne tenez-vous pas quelque chose à manger en plus du pain13 ?

Ils lui répondent :

— Non.

6 Et il leur dit :

— Lancez le filet vers les parties14 droites de la barque, et vous allez trouver.

Ils lancent donc, et ils n'ont plus la force de le tirer, par suite de la multitude15 de poissons.

7 Il dit, ce disciple-là, celui que Jésus aime sans calcul16, à Pierre :

— C'est le Seigneur17 !

Alors Simon-Pierre, entendant que c'est le Seigneur, ceint18 son vêtement de dessus19, car il est nu20, et se lance lui-même vers la mer.

8 Et les autres disciples s'avancent au moyen de la petite barque21, en effet ils ne sont pas loin de terre, mais comme à deux cents coudées, traînant le filet des poissons.

9 Comme ils posent le pied en descendant vers le sec, alors ils voient de leurs yeux22, là un tas de charbon de feu23 couché là, et un petit plat de grillés24 couché dessus, et du pain.

10 Il leur dit, Jésus :

— Portez de ces petits plats, de ceux que vous serrez en ce moment.

11 Alors Simon-Pierre monte, et il tire le filet vers le sec, plein de gros poissons, cent-cinquante-trois.

Et aussi nombreux qu'ils sont, le filet n'est pas déchiré25.

12 Il leur dit à eux, Jésus :

— En avant ! Prenez un repas léger26.

Aucun des disciples n'a le courage26bis de l'examiner avec soin27 :

— C'est qui, Toi ?

Ayant à l'esprit28 que c'est le Seigneur.

13 Il s'avance, Jésus, et il prend le pain, et il leur donne, et le petit plat de même.

14 Cela, déjà la troisième que Jésus se manifeste clairement aux disciples, une fois réveillé des morts.

15 Au moment où, à coup sûr, ils prennent un repas léger, c'est Jésus qui dit Prést à Simon Pierre :

— Simon, de Jonas, est-ce que tu m'aimes sans calcul16, plus grand que ceux-ci ?

Il lui dit :

— Oui certes ! Seigneur. Tu vois pour de bon29 que je t'accueille en obligé30 !

Il lui dit :

— Fais manger31 mes petits agneaux32.

16 Il lui dit en revenant en arrière pour recommencer1, une seconde fois :

— Simon, de Jonas, est-ce que tu m'aimes sans calcul16 ?

Il lui dit :

— Oui certes ! Seigneur, Tu vois pour de bon que je t'accueille en obligé30.

Il lui dit :

— Fais paître mon petit bétail33.

17 Il lui dit, la troisième :

— Simon de Jonas, est-ce que tu m'accueilles en obligé ?

Il est attristé, Pierre, de ce qu'il lui dit pour la troisième

: "M'accueilles-tu en obligé30 ?" et il lui dit :

— Seigneur, tu vois tout pour de bon, tu saisis que je t'accueille en obligé30.

Il lui dit :

— Fais manger mon petit bétail.

18 C'est sûr, c'est sûr, je te dis : "Quand tu étais plus jeune, tu te ceignais toi-même, et tu allais de côté et d'autre où tu consentais ; mais quand tu deviens vieux, tu étends tes mains, et un autre te ceint, et te portes où tu ne consens pas".

19 Cela il le dit, donnant un signe de la mort par laquelle il se fait une juste idée de35 Dieu. Et ayant dit cela, il lui dit :

— Prends le même chemin36 que moi.

20 S'étant retourné en sens inverse, Pierre voit de ses yeux37 le disciple que Jésus aime sans retour, prenant le même chemin. Celui qui s'était reversé en arrière, au cours du repas, sur sa poitrine, et qui avait dit : "Seigneur, qui est celui qui te donne en qualité d'intermédiaire38 ?"

21 Voyant29 celui-ci, c'est à Jésus que Pierre dit :

— Seigneur, mais celui-ci, quoi ?

22 C'est Jésus qui lui dit :

— Si celui-là je le consens rester jusqu'à ce que je me sois avancé, quoi pour toi39 ? Toi, prends le même chemin que moi !

23 Elle s'avance, cette parole-ci parmi les frères, que ce disciple-là ne meurt pas. Jésus ne lui dit pas qu'il ne meurt pas, mais : " Si celui-là je le consens rester jusqu'à ce que je m'avance…"

24 C'est ce disciple-ci qui est en train de rendre témoignage de ces choses, et qui écrit ces choses, et nous voyons pour de bon que son témoignage est réel40.

25 Il est aussi de nombreuses autres choses que créées Jésus, lesquelles, si elles sont écrites une à une, je ne pense pas ce monde-ci en contenir41 les livres écrits.

 

1. En revenant en arrière dans le temps : παλιν de πελοµαι, tourner, en sens inverse, en arrière, dans une direction opposée, en revenant en arrière dans le temps ! Souvent donc très mal traduit par "de nouveau !"

2. Se manifester clairement : φανεροω, manifester clairement, montrer avec évidence, faire clairement connaître.

3. Tibériade : de Tibère, celui qui vient du Tibre – le fleuve-Dieu

4. Ensemble : οµου, dans le même lieu, dans le même temps.

5. Je vais dessous : υπαγω, passer sous, conduire par-dessous, s'éloigner…

6. Poser le pied : εµβαινω, embarquer…

7. Cette nuit-là : εκεινος, celle-là là-bas, celle qu'on croit loin… Il dit : toujours au présent dans ce texte !

8. Serrer : c'est bien le sens du grec πιεζω : serrer, presser, étreindre.

9. Vers, εις + acc. : indique un mouvement.

10. Le rivage : αιγιαλος, de αισσω s'élancer, se précipiter.

11. Ils ne comprennent pas : évidemment οιδα, voir en pensée, avoir dans l'esprit.

12. Petits enfants : παιδιον, petit enfant de – de 7 ans….

13. Manger en plus du pain : de προσφαγιον, ce qu'on mange en plus du pain, la ration supplémentaire,le dessert. Même notion note 24.

14. Les parties : µερος c'est la partie, la portion, le lot, la place… Les Parashôt de l'Écriture ?

15. Multitude : πληθος, de πληρω, remplir, accomplir.

16. Aimer sans retour : αγαπαω, entourer de soins, accueillir avec affection, honorer.

17. Seigneur : κυριος, le maître, celui qui décide.

18. Ceint : διαζωννυµι, entourer d'une ceinture…

19. Le vêtement de dessus : επενδυτης n'existe pas en grec classique ; επενδυµα, le par-dessus.

20. Nu : γυµνος, nu, mais aussi : dépouillé de circonstances accessoires, ou d'accessoires, sans manteau, sans arme…

21. Petite barque : πλοιαριον, et non πλοιον…?

22. Ils voient : il s'agit bien de voir avec ses yeux ; c'est βλεπω.

23. Tas brûlant de charbon : ανθρακια (qui a donné anthracite).

24. Un petit plat de grillés : οψαριον, de οψαοµαι : manger avec le pain. Ce qui est en plus de l'aliment principal, , oignons, concombres, condiments…, parfois poisson ou viande.

25. Déchiré : σχιζω, faire aller dans 2 directions (D'où fendre, séparer, déchirer).

26. Prendre un repas léger : αρισταω, prendre un repas léger en plus du repas principal. La Pêche au bord de la mer avec les Sept

26bis. Avoir le courage : τολµαω, avoir la force de, prendre courage, rester fort.

27. Examiner avec soin : εξεταζω, examiner avec soin (+acc), passer en revue, constater à la suite d'un examen. Par extension : interroger.

28. Ayant vu : toujours οιδα, garder dans sa pensée.

29. Tu vois pour de bon : οιδα (pas le pâté !), au parfait. Avoir et garder dans sa pensée.

30. Accueillir en obligé : φιλεω. La Philia, c'est le cercle des obligés, ceux qui nous doivent quelque chose !

31. Fais manger : οσκω, paître, nourrir, entretenir, manger…

32. Petits agneaux : ce mot, αρνιον, n'est employé qu'ici et dans l'Apocalypse. Vient de αιρω, lever, élever.

33. le Petit Bétail : προβατον, ce que l'on fait sortir ; décalque exact de l'hébreu Tsôn.

34. Saisir : γιγνωσκω, c'est choisir, après mûr examen, entre plusieurs possibilités.

35. Se faire une juste idée de : δοξαζω avoir à l'esprit, se faire une idée, une juste ou une haute opinion de quelque chose ou de quelqu'un. Rien à voir avec la gloire militaire, dont le sens en est dérivé.

36. Prendre le même chemin : c'est le sens exact de ακολυτεω

37. Voir de ses yeux : c'est bien βλεπω

38. Donner en qualité d'intermédiaire : παραδιδωµι.

39. Quoi pour toi : traduction d'une expression hébraïque (cf. quoi à moi et à toi ?) du sens de que t'importe ? C'est de l'hébreu, ni du grec ni du français !

40. Réel : αληθης, vrai, non caché, non dissimulé. En grec, la vérité c'est le contraire de l'erreur ou de l'illusion.

41. Contenir, χωρεω, se retirer, reculer, céder la place ; mais aussi avancer, progresser, contenir, avoir contenance de …

LES TEXTES PRÉEXISTANTS OU PARALLÈLES

2. LE REPAS DE JÉSUS AVEC LA FOULE

D'après la Bonne Annonce de Jean, 6

1 Après ces choses Jésus s'en va de l'autre côté de la mer de Galilée, celle de Tibériade.

2 Et une grande foule1 prend le même chemin2, parce qu'ils voient avec admiration les signes qu'il fait sur ceux qui sont sans forces. 3 Et il monte sur la montagne, Jésus, et là, il s'assied3 avec ses disciples. 4 Elle est proche la Pâque, la fête des Judéens. 5 En fait, il

lève les yeux, Jésus, et regardant avec admiration4 qu'une grande foule s'avance auprès de lui, il dit Prst à Philippe :

— D'où5 achèterions-nous des pains, pour qu'ils mangent ?

6 Il dit cela en faisant l'essai6 avec lui, celui-ci en effet, sait par lui-même7 ce qu'il est en mesure8 de faire.

7 Philippe lui répond9 :

— Les pains de deux cents deniers ne leur suffisent10Prst pas, pour que chacun puisse en prendre de façon insignifiante11.

8 L'un de ses disciples, André, le frère de Simon Pierre, lui dit Prst :

9 Il y a en ce lieu ci un adolescent qui tient cinq pains d'orge et deux petits plats de grillés12, mais qu'est-ce que cela pour des gens aussi nombreux ?

10 Et Jésus dit :

— Faites tomber en arrière13 les hommes14. Il y a beaucoup d'herbe15 en ce lieu-là.

Les hommes16 s'étendent13 donc, au nombre d'environ cinq mille. 11 C'est donc Jésus qui prend les pains, et manifestant sa reconnaissance17, il les répand18 à ceux qui sont renversés19, et de même depuis les petits plats de grillés12, aussi fort qu'ils y consentent20. 12 Lorsqu'ils sont rassasiés, il dit Prst à ses disciples :

— Faites venir ensemble21 les morceaux surabondants22, afin que rien ne disparaisse entièrement23.

13 Ils les font donc venir ensemble et remplissent douze couffins des morceaux surabondants des cinq pains d'orge, que ceux-ci ont dévorés24. 14 Les hommes donc, voyant le signe qu'il fait, disent :

— Celui-ci est véritablement le prophète qui s'avance dans le monde.

15 Jésus donc, sachant25 qu'ils sont sur le point de s'avancer et de le saisir en hâte pour le faire roi, revient en arrière sur la montagne, lui seul.

16 Et comme le tard est venu, ses disciples descendent sur la mer. 17 Et ayant posé le pied dans un bateau26, ils s'avancent de l'autre côté de la mer, vers Kapharnaüm27. Et la ténèbre est déjà venue à naître, et Jésus ne s'est en aucune façon28 avancé vers eux.

18 Un grand vent s'étant mis à souffler, la mer se déchaîne29. 19 Ayant donc poussé30 environ vingt-cinq ou trente stades31, ils regardent avec admiration4Prst Jésus marchant sur la mer, et venir à naître tout près32 du bateau, et ils sont saisis de peur.

20 Mais il leur dit Prst :

— C'est moi celui-là, n'ayez pas peur !

21 Ils consentent20 alors à le prendre dans le bateau et voici, aussitôt, le bateau sur la terre, vers celle où ils sont amenés à se rendre33.

 

1. Foule, οχλος, la foule (désordonnée, agitée).

2. Prendre le même chemin, ακολουθεω, accompagner, suivre moralement quelqu'un…

3. S'asseoir, καθηµαι c'est s'asseoir, mais pour une assemblée ; siéger, avoir son siège, demeurer. C'est habiter en hébreu !

4. Regarder avec admiration, par les yeux ou par l'esprit, θεαοµαι.

5. D'où, de quel pays, de quel lieu, ποθεν.

6. Faire l'essai, ou faire l'épreuve, essayer de faire quelque chose, Πειραζω.

7. Savoir par soi-même, avoir et conserver dans sa pensée ; c'est le sens de οιδα.

8. Être en mesure de faire, c'est le sens de µελλω Être en mesure de, en situation de, sur le

point de, devoir…

9. Répondre, c'est littéralement “Mettre à part pour garder”, αποκρινοµαι.

10. Suffire, le mot signifie être une aide, une protection (αρκεω) d'où Protéger, apporter une aide efficace, faire assez.

11. De façon insignifiante ; le mot βραχυς ne veut pas dire peu ; c'est bref, court, médiocre,

chétif, faible, humble, insignifiant. C'est un adjectif neutre.

12. Petits plats de grillés, à ma surprise, οψαριον veut dire les petits plats (ici au neutre

plur). Vient de οπτος grillé, cuit ; d'où ma transcription. Vient de οψον aliment en dehors du pain (viande poisson), ou supplémentaire (condiment, olives, oignons, fromage) …

13. Tomber en arrière, s'étendre, en fait le mot grec αναπιπτω veut dire tomber en arrière,

s'étendre, évt se coucher pour manger, perdre courage au sens fig. Lien avec שוב ...revenir ?

14. Les hommes dans leur fragilité ανθρωπως.

15. Herbe ; le mot χορτος veut dire lieu fermé, clôturé, pâture, herbe, fourrage.

16. Les hommes, ici ce sont les mâles, les hommes costauds, ανηρ. Opposés à la femme,

aux enfants, et… aux dieux !

17. Manifester sa reconnaissance, c'est le sens de ευχαριστευω !

18. Il répand, διαδιδωµι. Litt.il donne à travers…

19. Renversés, ανακειµαι. περισσευω.

20. Consentir, εθελω n'a jamais voulu dire vouloir, mais consentir.

21. Faire venir ensemble, sunagô συναγω.

22. Surabondants, litt. Dépassant l'ordinaire.

23. Disparaître entièrement, pour rendre απολλυµι défaire totalement faire périr…

24. Dévorer pour rendre βιβρωσκω manger avidement, dévorer.

25. Sachant, de γιγνωσκω choisir par un acte de volonté entre plusieurs idées possibles.

26. Bateau, πλοιον ce n'est pas le mot qui parle d'une barque, mais d'un navire, vaisseau.

27. Kapharnahüm, כפרנחמ couvert de consolation. Le pays de la consolation, sous-entendu, elle n'est plus à attendre, elle est déjà là !

28. En aucune façon, ουπω, plutôt que : “pas encore !”

29. Se déchaîne, ou se réveille, ou se dresse (comme une fortification) ; διεγειρω.

30. Pousser, ελαυνω, c'est donner une impulsion, pousser, faire avancer (un cheval, un char, un vaisseau etc.).

31 Stade : 117m60…

32. Tout près, εγγυς veut à la fois dire tout près, pour bientôt, peu s'en faut, environ (lieu, temps, qualité ou quantité).

33. Amenés à se rendre, pour rendre, υπαγω, aller sous l'autorité de qqn, sous le joug de…

3. LE GRAND JOUR DES EXPIATIONS “YOM HA KIPPURÎM

D'après le Livre du Lévitique, 16

1 Et "Il est Là" parle à Moïse, après la mort des deux fils d'Aaron, lorsque, s'étant approchés de "Il est Là", ils meurent, 2 et "Il est Là" dit à Moïse :

— Dis à Aaron, ton frère, qu'il n'entre pas en tout temps dans le lieu saint, au dedans du voile, devant le propitiatoire qui est sur l'arche, afin qu'il ne meure pas ; car j'apparais dans la nuée sur le propitiatoire. 3 C'est Aaron qui entre de cette manière dans le lieu saint : avec un jeune taureau pour sacrifice pour le péché, et un bélier pour holocauste ; 4 il se revêt d'une sainte tunique de lin, et des caleçons de lin sont sur sa chair, et il se ceint d'une ceinture de lin, et il s'enveloppe la tête d'une tiare de lin : ce sont de saints vêtements, et il lave sa chair dans l'eau, puis il s'en vêt.

5 Et il prend de l'assemblée des fils d'Israël deux boucs, pour un, sacrifice pour le péché, et un bélier pour un holocauste. 6 Et Aaron présente le taureau du sacrifice pour le péché, qui est pour lui-même, et fait propitiation pour lui-même et pour sa maison. 7 Et il prend les deux boucs, et les place devant "Il est Là", à l'entrée de la tente d'assignation. 8 Et Aaron jette le sort sur les deux boucs, un sort pour "Il est Là" et un sort pour Azazel. 9 Et Aaron présente le bouc sur lequel le sort est tombé pour "Il est Là", et en fait un sacrifice pour le péché. 10 Et le bouc sur lequel le sort est tombé pour Azazel, est placé vivant devant "Il est Là", afin de faire propitiation sur lui, pour l'envoyer au désert pour être Azazel. 11 Et Aaron présente le taureau du sacrifice pour le péché, qui est pour lui-même, et fait propitiation pour lui-même et pour sa maison ; et il égorge le taureau du sacrifice pour le péché, qui est pour lui-même, 12 puis il prend une pleine gamelle de charbons de feu, de dessus l'autel, devant "Il est Là", et plein ses paumes d'encens de drogues odoriférantes pulvérisées, et il les apporte au dedans du voile. 13 Et il met l'encens sur le feu, devant "Il est Là", pour que la nuée de l'encens couvre le propitiatoire qui est sur le témoignage, afin qu'il ne meure pas. 14 Et il prend du sang du taureau, et il en fait aspersion avec son doigt sur le devant du propitiatoire, vers l'orient ; et il fait aspersion du sang avec son doigt, sept fois, devant le propitiatoire. 15 Et il égorge le bouc du sacrifice pour le péché, qui est pour le peuple, et il apporte son sang au dedans du voile, et fait avec son sang, comme il fait avec le sang du taureau : il en fait aspersion sur le propitiatoire et devant le propitiatoire. 16 Et il fait propitiation pour le lieu saint, le purifiant des impuretés des fils d'Israël et de leurs transgressions, selon tous leurs péchés ; et il fait de même pour la tente d'assignation, qui demeure avec eux au milieu de leurs impuretés.
17 Et personne n'est dans la tente d'assignation quand il y entre pour faire propitiation dans le lieu saint, jusqu'à ce qu'il en sorte ; et il fait propitiation pour lui-même et pour sa maison, et pour toute la congrégation d'Israël. 18 Et il sort vers l'autel qui est devant "Il est Là", et fait propitiation pour lui, et il prend du sang du taureau et du sang du bouc, et le met sur les cornes de l'autel, tout autour ; 19 et il fait sur lui aspersion du sang avec son doigt, sept fois, et il le purifie, et le sanctifie des impuretés des fils d'Israël. 20 Et quand il a achevé de faire propitiation pour le lieu saint, et pour la tente d'assignation, et pour l'autel, il présente le bouc vivant. 21 Et Aaron pose ses deux mains sur la tête du bouc vivant, et confesse sur lui toutes les iniquités des fils d'Israël et toutes leurs transgressions, selon tous leurs péchés ; il les met sur la tête du bouc, et l'envoie au désert par un homme qui se tient prêt. 22 Et le bouc porte sur lui toutes leurs iniquités dans une terre inhabitée ; et l'homme laisse aller le bouc dans le désert.

23 Et Aaron rentre à la tente d'assignation, et quitte les vêtements de lin dont il est vêtu quand il entre dans le lieu saint, et les dépose là ; 24 et il lave sa chair dans l'eau dans un lieu saint, et se revêt de ses vêtements ; et il sort, et il offre son holocauste et l'holocauste du peuple, et fait propitiation pour lui-même et pour le peuple. 25 Et il fait fumer sur l'autel la graisse du sacrifice pour le péché.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don