Accueil
"Moi, je suis le Chemin, la Vérité et la Vie" (Jn 14, 1-6)
Partager

"Moi, je suis le Chemin, la Vérité et la Vie" (Jn 14, 1-6)

Un article rédigé par Père Emmanuel Pic (50916) - RCF, le 5 mai 2023  -  Modifié le 5 mai 2023
Prière du matin "Moi, je suis le Chemin, la Vérité et la Vie" (Jn 14, 1-6)

"Moi, je suis le Chemin, la Vérité et la Vie"

Méditation de l'évangile (Jn 14, 1-6) par le père Emmanuel Pic

Chant final: "La Vérité, le Chemin, la Vie" par Audréanne Cloutier

alek-krivec-UNSPLASH alek-krivec-UNSPLASH

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

En ce temps-là,
Jésus disait à ses disciples :
« Que votre cœur ne soit pas bouleversé :
vous croyez en Dieu,
croyez aussi en moi.
Dans la maison de mon Père,
il y a de nombreuses demeures ;
sinon, vous aurais-je dit :
“Je pars vous préparer une place” ?
Quand je serai parti vous préparer une place,
je reviendrai et je vous emmènerai auprès de moi,
afin que là où je suis,
vous soyez, vous aussi.
Pour aller où je vais,
vous savez le chemin. »
Thomas lui dit :
« Seigneur, nous ne savons pas où tu vas.
Comment pourrions-nous savoir le chemin ? »
Jésus lui répond :
« Moi, je suis le Chemin, la Vérité et la Vie ;
personne ne va vers le Père sans passer par moi. »

Source : AELF

Méditation Père Emmanuel Pic

Nous voici à nouveau en présence de paroles de Jésus dans lesquelles il nous parle de lui et nous fait comprendre qui il est.

Depuis le début de cette semaine, nous l’avons découvert comme le bon pasteur, comme la porte ouverte au troupeau que nous formons, comme celui qui ne fait qu’un avec le Père, celui qui accomplit l’Ecriture.

Le voici aujourd’hui objet de trois affirmations : il est le chemin, la vérité et la vie. Nul ne va au Père sans passer par lui.

Ces paroles peuvent nous paraître exclusives, abusives. N’y a-t-il donc aucun chemin pour aller vers Dieu, sinon de nous remettre à lui, et donc à L’Eglise ? aucune autre démarche, religieuse ou spirituelle, n’a-t-elle de valeur à ses yeux ? penser ainsi, c’est vivre dans l’avantage de certitudes qui aident à vivre confortablement. C’est aussi se fermer aux autres et dénier, au fond, toute valeur à leur démarche personnelle, quelle que soit leur sincérité.

Le portrait que tracent de Jésus les évangiles n’est pas celui-là. Il nous donne à voir au contraire un Jésus accueillant, respectueux des autres et de leur cheminement, ouvert à la rencontre. Un homme qui se laisse toucher par celles et ceux qu’il croise au bord du chemin. C’est ainsi que nous devons prendre les paroles de Jésus que nous venons d’entendre.

« Je suis le chemin » : Jésus n’est pas l’aboutissement de quelque chose. Il est, au contraire, un chemin. Si, dans ta vie de foi, tu te considères comme quelqu’un qui chemine, et non comme le dépositaire d’une vérité que tu es chargé de transmettre : découvre à quel point Jésus est déjà, pour toi, ce chemin.

« Je suis la vérité » : la vérité dont parle Jésus, ce n’est pas un ensemble de croyances, de convictions et de certitudes. C’est la vérité d’une existence, d’une personne. Si tu t’efforces de vivre en vérité avec toi-même et avec les autres, en vérité avec Dieu, alors c’est bien avec le Christ que tu chemines.

« Je suis la vie » : les paroles du Christ sont porteuses de vie et non de mort. Si, toi aussi, tu parles de vie, si tu es capable d’aider d’autres à vivre, alors ce sont bien les paroles du Christ dont tu es porteur, c’est déjà le Christ qui parle en toi.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don