Accueil
L'hôpital Saint-Raphaël de Bagdad
Partager

L'hôpital Saint-Raphaël de Bagdad

Un article rédigé par Etienne Pépin - RCF,  -  Modifié le 14 août 2021

Au micro d'Etienne Pépin nous découvrons l'hôpital Saint Raphaël à Bagdad. Créé en 1891, par les sœurs de charité dominicaines de la présentation de la sainte vierge, il accueille tous les malades, quelle que soit leur religion et quels que soient leurs revenus. Un symbole de fraternité.

Vue de l'hôpital Saint Raphaël/ Etienne Pépin/RCF Vue de l'hôpital Saint Raphaël/ Etienne Pépin/RCF

Saint Raphaël, l'hôpital de la fraternité

 

Sœur Maryane est la directrice de l’hôpital Saint Raphael à Bagdad. Depuis 1891, les sœurs de charité dominicaines de la présentation de la sainte vierge y soignent les irakiens quelle que soit leur religion et quels que soient leurs revenus. Au début, c’était un modeste dispensaire pour les malades du choléra. En 1950, il est devenu un des hôpitaux les plus réputés de Bagdad avec une maternité, des services spécialisés comme la gastro-entérologie, l’ophtalmologie, l’urologie, l’orthopédie et des urgences. Pendant les dernières guerres, c’est le seul hôpital de Bagdad qui n’a jamais fermé, qui a toujours accueilli les malades et les blessés parfois dans des situations d’urgence vital. La Sœur Maryane et la Sœur Thérèse nous ont ouverts les portes de ce refuge où chacun est soigné comme un frère !

« Les patients ne disent pas l’hôpital Saint Raphael, ils disent qu’ils vont chez les religieuses. Et nous ne faisons pas de différence entre les chrétiens et les musulmans. On ne voit que les êtres malades, et on les soigne. Ici les religieuses et les chrétiens sont aimés. Dans toutes les chambres il y a une croix. Tous les malades dorment avec une croix au-dessus de la tête. Les chrétiens et les musulmans. [...] C’est notre charisme d’aider les pauvres qui ne peuvent pas payer.»

 

Faraj-Benoit Camurat de Fraternité en Irak et les soeurs dominicaines à l'hôpital Saint Raphaël devant le nouveau scanner / Etienne Pépin/RCF

Les soeurs dominicaines, un témoignage de foi

 

L’hôpital saint Raphael est soutenue dans son développement par Fraternité en Irak qui a récemment financé l’achat d’un scanner et d’un endoscope. Faraj-Benoit Camurat, le directeur de l’association rend régulièrement visite aux sœur Maryane et Thérèse. « Quand il faut acheter un appareil qui coute cher comme un endoscope ou du matériel ophtalmique qui est couteux. C’est un investissement lourd pour l’hôpital. C’est comme ça que Fraternité en Irak a soutenu l’hôpital saint Raphael. Je suis très ému de découvrir le scanner financé par notre association grâce aussi aux subventions du centre de crise du ministère des affaires étrangères. C’est un appareil de soin stratégique pour Bagdad. Ce scanner il va pouvoir sauver des vies

L’hôpital saint Raphael, c’est aussi le lieu du couvent des sœurs dominicaines. Elles soignent les malades, elles prient pour eux aussi ! Elles sont une dizaine de chrétiennes entourées de musulmans. Leur présence ici est un témoignage de foi.« Tous les jours nous prions pour les malades, surtout les malades du covid. Nous prions pour les médecins qui s’occupent d’eux, et les personnes délaissées. C’est notre témoignage de foi. »

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don