Accueil
L'évêque de Grenoble-Vienne quitte le diocèse pour Toulouse
Partager

L'évêque de Grenoble-Vienne quitte le diocèse pour Toulouse

RCF Isère,  -  Modifié le 17 juillet 2023
3 questions à (Isère) L'évêque de Grenoble-Vienne quitte le diocèse pour Toulouse

En poste depuis 15 ans, Guy de Kerimel quitte le diocèse de Grenoble-Vienne, non sans un pincement au coeur après sa nomination par le Pape au poste d'archevêque de Toulouse.

 

Guy de Kerimel dans les studios grenoblois de RCF Isère Guy de Kerimel dans les studios grenoblois de RCF Isère

 

“C’est une preuve de confiance du Pape”, souffle le désormais ancien évêque de Grenoble-Vienne. Il vient d’être nommé, ce 9 décembre 2021, archevêque de Toulouse suite à la démission, pour raison d’âge, de Robert Le Gall, a qui il succède. Une nomination qui met fin à un ministère de près de 15 ans dans le diocèse isérois. Son installation sera célébrée par une messe le 30 janvier prochain à 14h30 en la cathédrale Saint-Étienne de Toulouse.

 

Son parcours

Né au Maroc, il grandit en Vendée. Il intègre une classe préparatoire dans la prestigieuse École des chartes avant d’obtenir une maîtrise d’histoire à la Sorbonne, à Paris. 

C’est ici qu’il rencontrera la Communauté de l'Emmanuel, qui rassemble des laïcs et des prêtres au service de la mission de l’Église catholique par l’adoration, la compassion et l’évangélisation. Il en deviendra membre en 1978 avant d’en intégrer le Conseil et de devenir accompagnateur des séminaristes de la Communauté, plusieurs années plus tard. 

Il effectue sa formation religieuse au séminaire français de Rome et obtient une licence de théologie à l'Université Grégorienne.

 

D'Aix à Grenoble

C’est en 1986 qu’il est ordonné prêtre pour le diocèse d'Aix et Arles. Il devient vicaire de la paroisse Saint-François-d'Assise d'Aix-en-Provence et s’investit dans l’équipe permanente du séminaire diocésain Saint-Luc. 
Il sera ensuite nommé curé de Gardanne, Biver, Mimet et Fuveau où il exercera jusqu’en 2000, avant de poursuivre sa mission à Nice, où il officie comme évêque auxiliaire en 2001, année de sa consécration.

 

15 ans au service du diocèse de Grenoble-Vienne

Trois ans plus tard, en 2004, il s’installe à Grenoble pour prêter main forte à Louis Dufaux, alors évêque du diocèse, à qui il succèdera en 2006. Ce sont donc près de 15 années de services que l’évêque laisse derrière lui.

J’ai dit oui dans la foi mais…. C'est dur de quitter un diocèse dans lequel on s’est beaucoup investi” reconnaît Guy de Kerimel avec émotion et non sans quelques appréhensions. “J’arrive à Toulouse comme Saint-Paul à Corinthe, craintif et tout tremblant (rires)”. Et toujours la mission en ligne de mire : “Je me suis donné comme principe de ne jamais rien refuser. J’ai tout à découvrir dans ce nouveau diocèse [...] Si Dieu m’appelle là-bas par la voix du Pape, c’est là-bas qu’est ma place

 

Un évêque investi à la CEF
Au sein de la Conférence des évêques de France, après avoir été membre de la commission épiscopale de la vie consacrée, il est désormais membre de la Commission pour les ministres ordonnés et les laïcs en mission ecclésiale. Il est également président de la commission épiscopale pour la liturgie et la pastorale sacramentelle, des engagements qui se poursuivent au-delà de ses nouvelles fonctions.

Ecouter l'intégrale de l'interview exclusive accordée à RCF Isère (11 minutes)

Le son du jour Interview de Mgr Kerimel, nouvel archevêque de Toulouse
Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

L'invité
Cet article est basé sur un épisode de l'émission :
3 questions à (Isère)

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don