Accueil
[L'Évangile du dimanche] Vous êtes le sel de la terre
Partager

[L'Évangile du dimanche] Vous êtes le sel de la terre

RCF, le 2 février 2023  -  Modifié le 8 février 2023
Enfin une Bonne Nouvelle [Évangile du dimanche] Vous êtes le sel de la terre (Mt 5,13-16)

"Vous êtes le sel de la terre", dit Jésus dans l'évangile de ce dimanche. De même que le sel ravive la saveur d'un plat, un disciple du Christ peut être artisan de paix au cœur d'un groupe.

Le sel est "une image de la sagesse" ©Unsplash Le sel est "une image de la sagesse" ©Unsplash

 

Évangile du dimanche 5 février (Mt 5, 13-16)

« Vous êtes le sel de la terre. Mais si le sel devient fade, comment lui rendre de la saveur ? Il ne vaut plus rien : on le jette dehors et il est piétiné par les gens. 

Vous êtes la lumière du monde. Une ville située sur une montagne ne peut être cachée. Et l’on n’allume pas une lampe pour la mettre sous le boisseau ; on la met sur le lampadaire, et elle brille pour tous ceux qui sont dans la maison.

De même, que votre lumière brille devant les hommes : alors, voyant ce que vous faites de bien, ils rendront gloire à votre Père qui est aux cieux.

Source : AELF

 

Après les Béatitudes

 

Le texte de l'évangéliste Matthieu fait suite aux "béatitudes" : un passage célèbre dans lequel Jésus prononce le discours sur la montagne. "C'est à ces gens qui ont entendu les béatitudes que Jésus dit : vous, vous êtes le sel de la terre", comme l'explique Marie-Reine Mezzarobba. 

 

"Heureux les pauvres de cœur, heureux ceux qui pleurent..." Pris au pied de la lettre, ce discours a quelque chose de provocant. Mais "les gens qui sont heureux pour Jésus sont des gens qui sont en manque, d'une certaine façon, qui sont en attente", dit la bibliste. Selon elle on pourrait résumer les béatitudes par ces mots : "Heureux celui qui a le cœur ouvert, qui est malheureux pour son frère, qui est touché et non pas rempli, satisfait de lui-même, auto-centré".

 

Que signifie être le sel de la terre ?

 

Jésus utilise l'image du sel. Un produit utilisé notamment pour conserver des aliments. Avec Marie-Reine Mezzarobba on peut filer la métaphore et dire que "ça conserve la loi pure !" L'évangéliste Matthieu "est très soucieux de montrer combien Jésus est venu appliquer la Torah, combien il est l'accomplissement", remarque la bibliste. En un sens, il s'agit dans ce texte de montrer qu'avec Jésus, la Torah n'est pas "déviée" ou "frelatée".

 

Le sel est aussi "une image de la sagesse", explique la bibliste. "Les gens qui ont un certain état d'esprit et qui arrivent à orienter une discussion dans le sens de la paix et de l'ouverture, ça met un esprit dans un groupe finalement." Comme le sel va donner de la saveur à un plat, avoir un esprit de paix colore une relation.

 

Se mettre à vivre dans l'esprit des béatitudes, en quelque sorte c'est cela, être le sel de la terre, car on laisse une trace dans la société. Cependant, rappelle la bibliste "l'intérêt ça serait d'être soi-même quelqu'un qui vit en conformité avec ce qu'il raconte... Au final, qu'est-ce qu'il en est de notre amour véritable ? De notre véritable intérêt pour autrui ?"

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don