Accueil
" L’Esprit Saint que le Père enverra en mon nom, lui, vous ..." (Jn 14, 21-26)
Partager

" L’Esprit Saint que le Père enverra en mon nom, lui, vous ..." (Jn 14, 21-26)

Un article rédigé par Père Emmanuel Pic (50916) - RCF, le 16 mai 2022  -  Modifié le 16 mai 2022
Prière du matin " L’Esprit Saint que le Père enverra en mon nom ..." (Jn 14, 21-26)

"L’Esprit Saint que le Père enverra en mon nom, lui, vous enseignera tout

Méditation de l'évangile (Jn 14, 21-26) par le père Emmanuel PIC

Chant final: "Saint-Esprit de Dieu" par Pauline Betuel

alexandra-seinet alexandra-seinet

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

En ce temps-là,
Jésus disait à ses disciples :
« Celui qui reçoit mes commandements et les garde,
c’est celui-là qui m’aime ;
et celui qui m’aime
sera aimé de mon Père ;
moi aussi, je l’aimerai,
et je me manifesterai à lui. »
Jude – non pas Judas l’Iscariote – lui demanda :
« Seigneur, que se passe-t-il ?
Est-ce à nous que tu vas te manifester, et non pas au monde ? »
Jésus lui répondit :
« Si quelqu’un m’aime,
il gardera ma parole ;
mon Père l’aimera,
nous viendrons vers lui
et, chez lui, nous nous ferons une demeure.
Celui qui ne m’aime pas
ne garde pas mes paroles.
Or, la parole que vous entendez n’est pas de moi :
elle est du Père, qui m’a envoyé.
Je vous parle ainsi,
tant que je demeure avec vous ;
mais le Défenseur,
l’Esprit Saint que le Père enverra en mon nom,
lui, vous enseignera tout,
et il vous fera souvenir de tout ce que je vous ai dit. »

Source : AELF

Méditation Père Emmanuel Pic

Les jours qui suivent Pâques, au cours desquels nous faisons mémoire des rencontres entre le Christ ressuscité et ses disciples, nous plongent dans la perplexité. Est-ce bien vrai, tout cela ? Le Christ est-il vraiment ressuscité ?

Derrière cette question se posent deux autres questions : pourquoi le Christ ne s’est-il pas manifesté à tout le monde, mais seulement à ses disciples ? Pourquoi, s’il est vraiment ressuscité, n’avons-nous pas la chance de le voir comme l’ont vu les disciples ? C’est la question de Jude : « Est-ce à nous que tu vas te manifester, et non pas au monde ? »

La réponse à ces questions tient dans les paroles que nous venons d’entendre : « Celui qui m’aime sera aimé de mon Père ; moi aussi, je l’aimerai, et je me manifesterai à lui. » Ce que veut Jésus, ce n’est pas s’imposer à des gens qui ne voudraient pas de lui. Ce qu’il veut, c’est l’amour. Aimer Jésus et la condition nécessaire pour qu’il se manifeste. C’est aussi une condition suffisante : si nous l’aimons, il finira par se faire voir d’une manière ou d’une autre.

Que signifie donc aimer Jésus ?

Aimer Jésus, c’est d’abord comprendre que le Christ n’est pas un concept froid, une idée théologique. Il n’est pas non plus un personnage historique mort depuis longtemps, dont nous garderions le souvenir et qui continue à inspirer notre comportement. Il est une personne vivante, dont nous partageons l’Esprit et qui nous donne sa vie.

Aimer Jésus, c’est encore entretenir avec lui une relation vivante, une relation de confiance réciproque. C’est le fréquenter, le rencontrer. En premier lieu, dans sa parole : l’Écriture est là pour le permettre. Ensuite, à travers les témoins qui ont vécu avant nous de l’expérience de la foi. Enfin, par la fréquentation des sacrements, et particulièrement de l’eucharistie, qui est le moment où Dieu s’adresse à nous et où le Christ vient au milieu de nous et en nous.

Si nous aimons Jésus de cette manière, alors, il finira tôt ou tard par se manifester à nous.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don