Accueil
"Les petits chiens, sous la table, mangent bien les miettes ..." (Mc 7, 24-30)
Partager

"Les petits chiens, sous la table, mangent bien les miettes ..." (Mc 7, 24-30)

Un article rédigé par Antoni Sébastien (Père) (54902) - RCF,  -  Modifié le 10 février 2022
Prière du matin "Les petits chiens, sous la table, mangent bien les miettes ..." (Mc 7, 24-30)

"Les petits chiens, sous la table, mangent bien les miettes des petits enfants!"

Méditation de l'évangile (Mc 7, 24-30) par le père Sébastien Antoni

Chant final: "Il m'a sauvé" par Matt Marvane

michal-galezewski-UNSPLASH michal-galezewski-UNSPLASH

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc

    En ce temps-là,
    Jésus partit et se rendit dans le territoire de Tyr.
Il était entré dans une maison,
et il ne voulait pas qu’on le sache,
mais il ne put rester inaperçu :
    une femme entendit aussitôt parler de lui ;
elle avait une petite fille possédée par un esprit impur ;
elle vint se jeter à ses pieds.
    Cette femme était païenne, syro-phénicienne de naissance,
et elle lui demandait d’expulser le démon hors de sa fille.
    Il lui disait :
« Laisse d’abord les enfants se rassasier,
car il n’est pas bien de prendre le pain des enfants
et de le jeter aux petits chiens. »
    Mais elle lui répliqua :
« Seigneur, les petits chiens, sous la table,
mangent bien les miettes des petits enfants ! »
Alors il lui dit :
    « À cause de cette parole, va :
le démon est sorti de ta fille. »
    Elle rentra à la maison,
et elle trouva l’enfant étendue sur le lit :
le démon était sorti d’elle.

Source : AELF

Méditation Père Sébastien Antoni

L'enfant était-elle vraiment possédée ? Qu’est-ce que cela évoque ? Une image de film façon l’exorciste ? Peu importe à vrai dire, ne nous arrêtons pas sur cette donnée mais sur ce qui est révélé dans ce passage de l’évangile. La petite fille était condamnée à plus ou moins brève échéance. Et Jésus semble hésiter devant l’urgence… semblant dire quelque chose comme : "Attends encore. Pour l'instant, les enfants de la famille sont en train de manger, et l'on ne peut pas leur ôter leur pain !" La femme entend : les Juifs, qui sont depuis toujours destinataires de l’alliance, sont en train de profiter de la présence du Messie, et c’est d’abord pour eux ; le tour des autres peuples viendra ensuite ! Certains utilisent même cette parole de Jésus pour affirmer qu’il était légitime pour les chrétiens que nous sommes de faire des différences nets entre les élus, et les autres, ceux qui sont à accueillir et ceux qui sont à exclure… et même ceux qui sont de la bonne religion, la nôtre, et ceux dont il faudrait se méfier…  ils sont rares ceux qui arrivent à ces conclusions… quoi que… mais nombreux ou pas, il est essentiel de poursuivre la lecture de l’histoire du jour, pour ne pas tordre l’évangile à des fins idéologiques parfois… La femme syrophénicienne joue le tout pour le tout, elle a l'audace de prendre Jésus au mot et dit : c'est vrai que les enfants doivent passer avant les petits chiens, et pourtant les petits chiens n'attendent pas que les enfants aient fini de manger ; ces petits chiens circulent sous la table, entre les pieds de chaise et les jambes des enfants, mangeant ce qu'ils peuvent attraper et se régalent de ce qu’on leur donne. Jésus a aimé ce réalisme et cette hardiesse ; il y a vu la marque d'une foi adulte, capable en même temps     d'assumer les frustrations      et de trouver un chemin pour l'espérance. Chers amis qui priez ce matin avec votre radio chrétienne peut-être êtes-vous loin de l’Eglise, peut-être vous sentez vous-même loin, trop loin pour mille et une raison de la communion de l’Eglise… A vous qui ne vous sentez pas membre de l’Eglise… eh bien… si vous n'osez pas vous asseoir tout de suite à la table des filles de Dieu, venez au moins pour les miettes, car il suffit d'une miette d'espérance pour convertir toute une vie.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don