Accueil
« Les esprits impurs criaient : “Toi,... connaître" (Mc 3, 7-12)
Partager

« Les esprits impurs criaient : “Toi,... connaître" (Mc 3, 7-12)

Un article rédigé par Pasteur Jean-Pierre Sternberger (50973) - RCF, le 18 janvier 2024  -  Modifié le 18 janvier 2024
Prière du matin « Les esprits impurs criaient : “Toi,... connaître" (Mc 3, 7-12)

« Les esprits impurs criaient : “Toi, tu es le Fils de Dieu !” Mais il leur défendait vivement de le faire connaître » (Mc 3, 7-12)

 

Médiation de l'évangile par le Pasteur J.P. Sternberger

 

Chant Final : "Jésus fils de dieu" de la Communauté du Chemin Neuf

michal-galezewski-UNSPLASH michal-galezewski-UNSPLASH

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc

En ce temps-là,
    Jésus se retira avec ses disciples près de la mer,
et une grande multitude de gens, venus de la Galilée, le suivirent.
    De Judée, de Jérusalem, d’Idumée, de Transjordanie,
et de la région de Tyr et de Sidon
vinrent aussi à lui une multitude de gens
qui avaient entendu parler de ce qu’il faisait.
    Il dit à ses disciples de tenir une barque à sa disposition
pour que la foule ne l’écrase pas.
    Car il avait fait beaucoup de guérisons,
si bien que tous ceux qui souffraient de quelque mal
se précipitaient sur lui pour le toucher.
    Et lorsque les esprits impurs le voyaient,
ils se jetaient à ses pieds et criaient :
« Toi, tu es le Fils de Dieu ! »
    Mais il leur défendait vivement de le faire connaître.

Source : AELF

Méditation  Pasteur J.P. Sternberger

En ce premier jour de la semaine de prière pour l’unité des chrétiens nous est rappelé ce passage de l’évangile où des personnes qualifiées d’esprits impurs tombent à genoux devant Jésus et s’écrient « tu es le Fils de Dieu ».

Jésus les fait taire et cela peut légitimement nous troubler.

Peut-être était-il alors trop tôt pour confesser cette foi en Jésus Fils de Dieu … Peut-être fallait-il encore attendre la croix et la résurrection pour saisir que si Jésus est fils de Dieu, cela ne nous est compréhensible qu’au travers de l’expérience de Pâques.

Et peut-être que nous aussi, parfois, nous confessons trop tôt, trop vite qu’il est le Fils de Dieu en employant des mots que nous ne comprenons pas très bien.

Et peut-être aussi nous est-il bon, en cette semaine de prière pour l’Unité des Chrétiens, de nous écouter mutuellement et de nous interroger les uns les autres : pour toi, pour vous, qu’est-ce que cela signifie que Jésus soit le Fils de Dieu ? Comment crois-tu ? Comment pries-tu ?

Pendant des siècles, chacun dans son Église à considéré les autres chrétiens un peu comme des impurs, des incomplets, des qui n’avaient pas vraiment toute la vérité, des qui avaient ajouté aux évangiles… Prier ensemble c’est déjà ensemble prendre le temps d’un silence.

Nous te prions, Seigneur pour l’Unité de tous les chrétiens. Peut-être pas comme nous la pensons. Mais comme toi, tu la souhaites. Amen

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don