Accueil
Les Actes des Apôtres chapître 24 et 25
Partager

Les Actes des Apôtres chapître 24 et 25

Un article rédigé par Anne BOIS - RCF Saint-Étienne,  -  Modifié le 31 octobre 2016
Lecture en continue des Actes des Apôtres chapître 24 et 25 avec les pères Bruno Cornier et Jo Epalle.


 Les Pères Bruno Cornier et Jo Epalle

Chapitre 24 Devant le Gouverneur Félix.

 Voici le résumé de ce chapitre 24 des Actes, long de 27 versets. Nous retrouvons Paul à Césarée devant le gouverneur Félix : Cinq jours après l'arrivée de Paul, avec son escorte de cavaliers, survient le grand prêtre Ananias avec les Anciens et un orateur appelé Tertulle. Celui-ci, après les politesses d'usage à l'égard du gouverneur Félix, commence par de vigoureuses accusations contre Paul : "Il provoque des divisions parmi les Juifs, il est le chef de la secte des Nazaréens et a tenté de profaner le Temple !". En un mot, il trouble l'ordre public si cher à l'autorité romaine ! Il accuse également le tribun Lysias d'avoir enlevé Paul de leurs mains en employant la violence ! Les anciens du Sanhédrin approuvent l'orateur.

Paul, sur un signe du procurateur romain Félix, prend la parole pour se défendre : "Il n'y a pas plus de douze jours qu'il est revenu à Jérusalem, pour adorer au Temple et il n'a provoqué aucun trouble. Effectivement, il sert le Dieu du peuple Juif selon une voie particulière ; mais il croit en tout ce qui est écrit dans la Torah, la loi et les prophètes, avec cette espérance qu'il y aura une résurrection des justes et des injustes". Il ajoute qu'après de nombreuses années d'absence il est revenu à Jérusalem pour y apporter des aumônes recueillies et présenter des offrandes. Il a alors fait l'objet d'une agression de la part de Juifs d'Asie. C'est, dit-il, "à cause de la résurrection des morts; à laquelle je crois, que je suis mis en accusation devant vous"(v. 21) ! Félix, assez au courant de ces problèmes, mais peu intéressé par les questions théologiques, renvoie l'affaire en attendant la venue du tribun Lysias qu'il désire entendre.Quelques jours après, Félix entend à nouveau Paul. Il est alors accompagné de sa femme Drusille, d'origine juive. Mais, devant le discours de Paul prêchant la justice, la tempérance et le jugement divin à venir, Félix prend peur et interrompt l'audition ! Peut-être, dit le texte, espérait-il recevoir de l'argent ! Paul est alors placé en résidence surveillée, avec une certaine liberté. Deux ans s'écoulent ainsi, puis Félix est remplacé par un nouveau procurateur nommé Porcius Festus.

Chapitre 25 Devant le Procurateur Festus, Paul en appelle à Cesar.

Nous allons regarder cette semaine le chapitre 25 des Actes des Apôtres qui comporte, comme le précédent, 27 versets. En voici le résumé : Depuis deux ans, Paul se trouve en prison à Césarée où le procurateur Félix, gouverneur de la Judée de 58 à 60 après J.-C., le maintient, pour plaire aux autorités juives. Au bout de ces deux années, un nouveau procurateur, nommé Porcius Festus est nommé en Judée. Il monte à Jérusalem. Dès son arrivée, les autorités du Temple le contactent et renouvellent leur plainte contre Paul. Poursuivant leur projet de guet-apens, ils demandent au nouveau procurateur de le faire monter à Jérusalem. Probablement mis au courant, Festus annonce qu'il va lui-même redescendre à Césarée ; il les invite à venir avec lui et assure qu'immédiatement il examinera le cas de cet homme qu'ils accusent. Dès le lendemain de leur arrivée à Césarée, les Chefs des Prêtres et les Anciens portent contre Paul de graves accusations... "qu'ils n'étaient pas en mesure de prouver", dit le texte !

Paul entreprend alors de se défendre en affirmant qu'il n'a rien fait de mal ni contre la Loi Juive, ni contre le Temple, ni contre la Loi Romaine ! Festus propose alors de juger Paul à Jérusalem ! Paul refuse et en appelle, suivant une procédure spéciale, réservée aux citoyens romains, à être jugé devant l'Empereur : "J'en appelle à César !", dit-il, (v. 11). Festus donne son accord !

Quelques jours après, arrivent à Césarée, le roi Agrippa et sa femme Bérénice venus saluer Festus, le nouveau procurateur. Agrippa demande à rencontrer Paul dont lui a parlé son hôte. Festus fait venir Paul afin de mieux comprendre la situation et de pouvoir l'exposer par écrit au tribunal de César, à Rome. Il lui semble en effet absurde d'envoyer un prisonnier sans indiquer de quoi on l'accuse !

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don