Accueil
L’Eglise peut-elle se positionner sur la réforme des retraites ? [Parole d’évêque – avec Mgr Papin]
Partager

L’Eglise peut-elle se positionner sur la réforme des retraites ? [Parole d’évêque – avec Mgr Papin]

Un article rédigé par Arthur Carmier - RCF Lorraine Nancy, le 31 janvier 2023  -  Modifié le 31 janvier 2023
Parole d'Evêque Parole d'évêque - émission du samedi 28 janvier 2023

L’Eglise peut-elle se positionner sur la question de la réforme des retraites, qui agite actuellement la France entière ? Mgr Papin, évêque de Nancy et de Toul, nous explique qu’elle a un rôle à jouer sur le sujet.

L’Eglise peut-elle se positionner sur la réforme des retraites ? [Parole d’évêque – avec Mgr Papin] L’Eglise peut-elle se positionner sur la réforme des retraites ? [Parole d’évêque – avec Mgr Papin]

L’actualité est fortement marquée par les mobilisations contre la réforme des retraites. De nouvelles manifestations ont eu lieu ce mardi 31 janvier, en Lorraine et dans toute la France. L’Eglise peut-elle positionner sur ce sujet, comme elle peut le faire lorsqu’il s’agit de bioéthique, par exemple ? Bien que le sujet de la réformes des retraites ait une connotation plus économique, Mgr Papin pense que l’Eglise a quelque chose à dire sur ces questions. « Bien sûr, la mission de l’Eglise n’est pas de se positionner sur l’âge du départ à la retraite. Par contre, il est dans sa mission d’appeler à la justice sociale, à la prise en compte des personnes fragilisées par un travail pénible, à ce que notre société donne à chacune et chacun des conditions de retraite qui leur permettent de vivre dignement cette étape de la vie. Or, on voit que pour un bon nombre de gens, il s’agit de survivre », regrette l’évêque de Nancy et de Toul.

Au-delà des retraites, c’est surtout « un profond malaise concernant le travail » qui ressort de ce mouvement social. « On a changé d’époque. Il y a quelques dizaines d’années, le travail était considéré comme le moyen de s’accomplir personnellement et de contribuer au bien commun. C’était un lieu majeur de socialisation », explique Mgr Papin. « Aujourd’hui, le travail apparait comme une activité subie, parfois déshumanisante, qu’il faut abréger le plus possible. Comme si la vraie vie était ailleurs. En même temps que l’on traite de la question des retraites, on devrait traiter de la question du travail ».

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don